Extension Factory Builder
09/01/2013 à 16:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le saxophoniste Mélomé Clément, en 2009. Le saxophoniste Mélomé Clément, en 2009. © Capture d'écran Youtube

Mélomé Clément, fondateur du Poly-Rythmo de Cotonou, s'est éteint le 17 décembre à l'âge de 68 ans.

Il s'est éteint sur le chemin de l'hôpital, le 17 décembre au soir. Mélomé Clément, chef d'orchestre du Tout-Puissant Orchestre Poly-Rythmo, groupe mythique du Bénin des années de la révolution, n'avait que 68 ans. Pas si vieux quand on sait que lui et ses camarades ont été surnommés les « papys les plus funky du continent ». Accordéoniste et saxophoniste, Mélomé n'était pas seulement l'un des principaux compositeurs du Poly-Rythmo. C'était aussi le créateur et l'âme du groupe. 

Poly-Rythmo, "Angelina".

Lorsque, en 1968, avec Eskill Lohento (décédé en 2006) et quelques amis, il monte cet orchestre, personne n'y croit vraiment. À l'époque, ce ne sont pas les formations qui manquent. Pourtant, dix ans plus tard, le Poly-Rythmo est l'orchestre qui accompagne les plus grandes stars de la musique africaine, parmi lesquelles la Togolaise Bella Bellow, les Congolaises Tshala Muana et Mbilia Bel, la Sud-Africaine Miriam Makeba... Mais si l'orchestre est reconnu par les professionnels, ce sont ses propres créations qui lui donneront le succès populaire. Angélina et Gbeti Madjro, deux chansons composées par Mélomé, rendront célèbre le groupe.

Tombé dans l'oubli au début des années 1990, il aura fallu quarante ans au Poly-Rythmo et à Mélomé Clément pour réaliser un rêve : jouer ailleurs qu'en Afrique. La rencontre avec Élodie Maillot, journaliste à France Culture, va changer la vie du musicien. Fini les prestations chichement payées lors de mariages ou de funérailles. À partir de 2010, le Tout-Puissant Poly-Rythmo sillonne le monde entier : Paris, Rio, Amsterdam, New York, Chicago... De festivals en concerts, le groupe attire des foules séduites par ses sons originaux. Et même si les pas étaient moins lestes et que le corps avait perdu de sa finesse, sur scène, Mélomé Clément donnait tout avec un plaisir évident. 

Le Poly-Rythmo en 2009 (la suite sur le site du groupe).

Après les décès de deux autres piliers du groupe, Bernard Zoundégnon (1982) et Eskill Lohento (2006), le Tout-Puissant Orchestre Poly-Rythmo se remettra-t-il de la perte de son fondateur ? Un défi de taille pour Vincent, Bentho, Pierre et Fifi, les aînés du groupe. 

___

- Le site du Tout-Puissant Orchestre Poly Rythmo

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Bénin

Photographie : Samuel Fosso, un dandy à Cotonou

Photographie : Samuel Fosso, un dandy à Cotonou

La Fondation Zinsou présente, jusqu'à fin juillet, des autoportraits du photographe Samuel Fosso. À découvrir également, les clichés en noir et blanc - moins connus - de ses d&eacu[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Christian Djohossou alias "Le R" : informatique et liberté (de rapper)

D'origine béninoise, ce jeune rappeur installé au Canada reste à l'écoute des rythmes de l'Afrique et de la rumeur de ses guerres.[...]

Orange - DGSE : Africains, téléphonez, la France vous espionne !

Grâce à un "implant espion", la France est soupçonnée d’avoir mis en place depuis 2009 une vaste opération de piratage informatique notamment en Côte d'Ivoire et en[...]

Retombées radioactives sans retombées médiatiques

Le vent des années 60 a transporté un nuage radioactif, après un essai nucléaire français en Algérie. Mais qui sème le vent ne récolte pas toujours la tempête.[...]

Nucléaire : révélations sur les retombées radioactives de la bombe A française en Afrique

Des documents récemment déclassifiés par le ministère français de la Défense apportent un éclairage nouveau sur l'étendue des retombées radioactives des essais[...]

Vidéos : Cotonou, Le Cap, Antananarivo, Sfax... l'Afrique est "Happy"!

Les bonnes vibrations du tube de Pharell Williams, "Happy", se répandent tout autour de la planète. De Tunis au Cap en passant par Cotonou et Antananarivo, les internautes se mettent en scène en[...]

Bénin - Affaire Talon : les couteaux sont tirés

Le Bénin s'apprête à s'adresser directement à la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, pour obtenir un procès de Patrice Talon pour tentative d'empoisonnement de Boni[...]

Bénin : les béni-oui-oui de Boni Yayi

Lui-même pasteur d'une Église de Cotonou, le chef de l'État béninois, Boni Yayi, s'est entouré de ministres qui partagent ses convictions religieuses.[...]

Bénin : entre Boni Yayi et ses opposants, le dialogue est rompu

Fini le temps où le Bénin passait pour une démocratie exemplaire en Afrique francophone. Entre le chef de l'État, Boni Yayi, et ses opposants, le dialogue semble désormais impossible.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces