Extension Factory Builder
07/01/2013 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Tim Scott (47 ans) : un ex adolescent fâché avec l'école. Tim Scott (47 ans) : un ex adolescent fâché avec l'école. © SIPA

Aucun Noir originaire d'un État du Sud n'avait siégé dans l'auguste assemblée depuis... 1881. Grâce à l'ultraconservateur Tim Scott, cette lacune est désormais réparée.

Retenez bien son nom. Le 3 janvier, le républicain Tim Scott a fait son entrée au Sénat américain, où il représente la Caroline du Sud. C'est la première fois qu'un Noir natif d'un État du sud des États-Unis devient sénateur depuis... la fin du XIXe siècle et un certain Blanche Bruce, élu du Mississippi de 1875 à 1881.

Proche du Tea Party, Scott, 47 ans, qui siégeait jusqu'ici à la Chambre des représentants de ce même État, n'a pas été élu, mais nommé par la gouverneure Nikki Haley, elle-même issue d'une minorité, indienne en l'occurrence. La raison ? La démission soudaine du sénateur Jim DeMint, un républicain parmi les plus réactionnaires parti diriger la Heritage Foundation, un think-tank ultraconservateur, à Washington, où ses émoluments sont sans nul doute nettement supérieurs. Comme Haley, DeMint a reconnu dans Scott l'un des siens. « Je m'en vais en sachant que mon remplaçant portera haut et fort la voix du conservatisme à travers tout le pays », a-t-il annoncé à la Chambre des représentants de Columbia, capitale de la Caroline du Sud.

Élevé par une mère célibataire, Scott se décrit lui-même comme un ex-adolescent à problèmes, fâché avec l'école et qui ne dut son salut qu'à la rencontre du propriétaire d'une chaîne de fast-food très populaire dans le Sud. Celui-ci lui inculqua les valeurs conservatrices que Scott s'est aujourd'hui juré de défendre au Sénat. Que ce soit en ce qui concerne le contrôle des armes, le budget, l'avortement ou le mariage gay.

Tea Party

Premier sénateur noir de toute l'histoire de la Caroline du Sud - État qui fut le premier à faire sécession après l'élection d'Abraham Lincoln, en 1860 -, Scott gagna ses premiers galons en politique en 1996, quand il dirigea la dernière campagne du sénateur Strom Thurmond, un ancien champion de la ségrégation ! En 2010, Scott entra à la Chambre des représentants de la Caroline du Sud en battant le propre fils de Thurmond, Paul, et en surfant sur la vague, alors à son apogée, du Tea Party.

Si cette nomination est historique, elle permet aussi au Parti républicain d'améliorer un peu son image - qui, certes, en a bien besoin - au sein des minorités, puisque Scott sera le seul sénateur noir. Au moins jusqu'en 2014, date à laquelle il devra remettre son siège en jeu et, cette fois, remporter les suffrages des électeurs. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée pa[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Vatican : vote très attendu à l'issue d'un synode sur la famille et l'homosexualité

Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société[...]

La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue", faute de solidarité

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses[...]

France : après plus dix années passées en prison, deux Marocains tentent d'obtenir une indemnisation

Injustement condamnés pour meurtre, les Marocains Kader Azzimani et Brahim El Jabri ont respectivement passé onze et treize ans en prison. Finalement relaxés le 3 juillet, ils s'efforcent[...]

On vous aura prévenus

La liberté d'expression ne s'est jamais aussi mal portée en Afrique qu'aujourd'hui. Je ne parle pas de celle qui autorise les médias à naître, à diffuser, à paraître et[...]

Fonds de l'ONU contre Ebola : seulement 100 000 dollars sur les 20 millions promis

Le fonds spécial des Nations unies destiné à lutter contre le virus Ebola ne dispose que de 100 000 dollars sur les 20 millions initialement promis, a déploré jeudi le secrétaire[...]

France : agenda judiciaire chargé pour l'humoriste Dieudonné

Le polémiste-humoriste Dieudonné M'bala M'bla accumule les rendez-vous avec la justice française. Retour sur les principaux dossiers le concernant.[...]

Samba, "happy" clandestin

Comment ne pas aimer Samba ? Sujet grave, mais traitement léger. Casting impeccable avec, à la proue, un tandem amoureux césarisé (Omar Sy et Charlotte Gainsbourg). Une pincée d'action,[...]

Les sons de la semaine #18 : Real World, BKO Quintet, Hanni El Khatib, Hempolics, Art Melody...

De Londres à Ouaga, bienvenue dans notre d'horizon hebdomadaire de l'actualité musicale ![...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers