Extension Factory Builder
02/01/2013 à 09:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La fortune de Zong Qinghou s'élève à 20 milliards de dollars. La fortune de Zong Qinghou s'élève à 20 milliards de dollars. © SIPA

À 67 ans, ce magnat de l'industrie de la boisson gazeuse est l'homme le plus riche de Chine. Portrait d'un Picsou ascète.

Magnat des boissons gazeuses et des jus de fruits, Zong Qinghou, 67 ans, est à la tête d'une fortune estimée à 20 milliards de dollars. Mais l'homme le plus riche de Chine jure ne pas dépenser pour lui-même plus de 20 dollars par jour. Il se lève à 7 heures, se couche à 23 heures, ne boit que de l'eau et mange à la cantine de son entreprise. C'est l'anti-bling-bling absolu. Son seul luxe : le lit qu'il a fait installer dans son bureau.

Cette frugalité, Zong l'applique jusque dans son QG de Hangzhou. C'est ici, dans cette ville symbole du miracle chinois située tout près de Shanghai, qu'il a patiemment construit son entreprise. Wahaha, qui signifie « enfant content » en mandarin, est né il y a vingt ans dans un immeuble gris de six étages, le long de la voie ferrée. Les plus anciens de ses employés gardent de lui le souvenir d'un homme pour qui, depuis toujours, chaque dollar compte. « L'une des clés de son succès, c'est son habileté à maintenir des coûts bas, à s'assurer que chaque dollar dépensé en rapportera davantage », explique Shaun Rein, un analyste qui suit le groupe depuis ses débuts.

Pas le temps

Autre raison de ce succès : Zong est parvenu à tirer le meilleur des deux mondes, à opérer la synthèse du capitalisme et du communisme. « Il n'affiche pas son argent et suit scrupuleusement la ligne du Parti », ajoute Shaun Rein. C'est ainsi : l'homme le plus riche de Chine est un communiste convaincu, délégué à l'Assemblée populaire nationale. Il n'a pas son pareil pour manoeuvrer parmi les dinosaures du PCC.

Sa stratégie paraît tout droit sortie du Petit Livre rouge de Mao Zedong : « Encercler les villes, en contrôlant les campagnes. » Pékin, Shanghai ou Canton étant déjà la cible des géants de la grande distribution, il préfère s'attaquer en priorité aux villes moyennes. Mais Zong Qinghou n'a pas pour autant la folie des grandeurs et ne perd pas de vue ce qui a fait le succès de son entreprise. « Je dépense moins que la plupart de mes employés, tout simplement parce que je n'ai pas le temps », s'amuse-t-il.

Il y a quelques mois, il a balayé d'un revers de main les appels à la philanthropie lancés par Bill Gates et Warren Buffett. « Quand on donne de l'argent aux bonnes oeuvres, on ne sait pas où il atterrit, s'est-il justifié. Si nous distribuons cet argent, si on l'éparpille, c'est du gâchis, on ne peut plus l'investir et le faire prospérer. Ce que l'on devrait faire, c'est aider les pauvres à devenir riches. Leur apprendre à pêcher plutôt que leur donner du poisson. » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour s[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État Islamique (ISIS en anglais) en[...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien à[...]

Ebola : Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest

Le président américain, Barack Obama, va annoncer, mardi, le déploiement de quelque 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest pour "faire reculer" l'épidémie d'Ebola.[...]

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle[...]

Francophonie - Philippe Suinen : "Voir émerger de nouvelles idées grâce au français"

Philippe Suinen, l'actuel Commissaire général du Forum mondial de la langue française, organisé par l'Organisation internationale de la francophonie, a répondu aux questions de "Jeune[...]

Racisme : un homme politique mexicain compare Ronaldinho à un singe

À peine arrivé au Querétaro FC, un club mexicain, l'emblématique joueur brésilien Ronaldinho a reçu un accueil bien singulier de la part d'un membre du "Partido Acción[...]

Cinéma : my name is Bond, Denzel Bond

Un James Bond noir ? Pourquoi pas ? D'ailleurs, l'acteur américain Denzel Washington se verrait bien dans le rôle.[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

France : le militant radical Kemi Seba incarcéré à Paris

Kémi Séba, militant controversé de la cause noire et proche du polémiste Dieudonné, a été incarcéré dimanche à Paris pour exécuter une vieille[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex