Extension Factory Builder
02/01/2013 à 09:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La fortune de Zong Qinghou s'élève à 20 milliards de dollars. La fortune de Zong Qinghou s'élève à 20 milliards de dollars. © SIPA

À 67 ans, ce magnat de l'industrie de la boisson gazeuse est l'homme le plus riche de Chine. Portrait d'un Picsou ascète.

Magnat des boissons gazeuses et des jus de fruits, Zong Qinghou, 67 ans, est à la tête d'une fortune estimée à 20 milliards de dollars. Mais l'homme le plus riche de Chine jure ne pas dépenser pour lui-même plus de 20 dollars par jour. Il se lève à 7 heures, se couche à 23 heures, ne boit que de l'eau et mange à la cantine de son entreprise. C'est l'anti-bling-bling absolu. Son seul luxe : le lit qu'il a fait installer dans son bureau.

Cette frugalité, Zong l'applique jusque dans son QG de Hangzhou. C'est ici, dans cette ville symbole du miracle chinois située tout près de Shanghai, qu'il a patiemment construit son entreprise. Wahaha, qui signifie « enfant content » en mandarin, est né il y a vingt ans dans un immeuble gris de six étages, le long de la voie ferrée. Les plus anciens de ses employés gardent de lui le souvenir d'un homme pour qui, depuis toujours, chaque dollar compte. « L'une des clés de son succès, c'est son habileté à maintenir des coûts bas, à s'assurer que chaque dollar dépensé en rapportera davantage », explique Shaun Rein, un analyste qui suit le groupe depuis ses débuts.

Pas le temps

Autre raison de ce succès : Zong est parvenu à tirer le meilleur des deux mondes, à opérer la synthèse du capitalisme et du communisme. « Il n'affiche pas son argent et suit scrupuleusement la ligne du Parti », ajoute Shaun Rein. C'est ainsi : l'homme le plus riche de Chine est un communiste convaincu, délégué à l'Assemblée populaire nationale. Il n'a pas son pareil pour manoeuvrer parmi les dinosaures du PCC.

Sa stratégie paraît tout droit sortie du Petit Livre rouge de Mao Zedong : « Encercler les villes, en contrôlant les campagnes. » Pékin, Shanghai ou Canton étant déjà la cible des géants de la grande distribution, il préfère s'attaquer en priorité aux villes moyennes. Mais Zong Qinghou n'a pas pour autant la folie des grandeurs et ne perd pas de vue ce qui a fait le succès de son entreprise. « Je dépense moins que la plupart de mes employés, tout simplement parce que je n'ai pas le temps », s'amuse-t-il.

Il y a quelques mois, il a balayé d'un revers de main les appels à la philanthropie lancés par Bill Gates et Warren Buffett. « Quand on donne de l'argent aux bonnes oeuvres, on ne sait pas où il atterrit, s'est-il justifié. Si nous distribuons cet argent, si on l'éparpille, c'est du gâchis, on ne peut plus l'investir et le faire prospérer. Ce que l'on devrait faire, c'est aider les pauvres à devenir riches. Leur apprendre à pêcher plutôt que leur donner du poisson. » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Santiago Zannou : un rôle à jouer

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du cin[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le même jour où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Tunisie : François Hollande attendu au Bardo le 29 mars

François Hollande devrait prendre part à la marche organisée dimanche 29 mars par les autorités tunisiennes, selon une source proche de l’Élysée.[...]

Lassana Bathily décoré de la médaille du courage par le Centre Simon Wiesenthal à Los Angeles

Lassana Bathily, le jeune Malien qui a sauvé quatre personnes lors de la prise d'otages de l'Hyper Cacher en France, le 9 janvier, a été décoré mardi de la médaille du courage par le[...]

Brésil : un cyclone nommé Petrobras

L'argent du groupe pétrolier public a-t-il servi à acheter des dizaines de responsables politiques de toutes obédiences ? Depuis plusieurs mois, un scandale de corruption d'une ampleur sans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2711p076_080.xml3 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2711p076_080.xml3 from 172.16.0.100