Extension Factory Builder
31/12/2012 à 12:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph Kony est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI. Joseph Kony est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI. © AFP

La mobilisation avait été sans précédent et 2012 devait sonner la fin du chef rebelle, Jospeh Kony... C'est raté !

En mai 2012, Caesar Acellam a été capturé lors d'une embuscade tendue par l'armée ougandaise au bord de la rivière Mbou, en Centrafrique. Ce lieutenant de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) disposait d'un AK-47 et de... huit balles dans son chargeur. À la tête de quelques centaines de combattants errant entre la RDC, la Centrafrique et le Soudan, le prophète autoproclamé Joseph Kony, lui, court toujours. Pourtant, rarement tête mise à prix aura suscité autant de clics ! La campagne médiatique lancée contre lui par l'ONG Invisible Children au début de 2012 restera un modèle du genre. Réalisé par Jason Russell, le film de trente minutes Kony 2012 a été vu plus de 100 millions de fois si l'on cumule les audiences des sites YouTube et Vimeo.

Traque

Partial, partiel et simpliste, Kony 2012 a eu le mérite de faire d'un rebelle sanguinaire une star planétaire. Les suites données à la campagne (Kony 2012 : Part II - Beyond Famous et Move) n'ont pas connu le même succès, handicapées peut-être par l'éphémère arrestation de Jason Russell à San Diego, en mars, alors qu'il se tortillait nu dans la rue en hurlant des propos incohérents... Mais, au-delà des critiques dont la vidéo virale a fait l'objet, il faut reconnaître que l'action d'Invisible Children a suscité une réaction du Sénat américain, accéléré l'envoi de troupes de l'Union africaine et extirpé de l'indifférence l'un des pires conflits du continent. Quoique très critiquée, l'ONG continue son combat à distance, soulignant que « l'engagement politique timoré des gouvernements régionaux, l'indifférence manifestée par l'Organisation des Nations unies et le sous-financement de la mission de l'Union africaine » sont les causes principales de l'échec d'une traque qui dure depuis plus de vingt ans. À suivre, donc, en 2013. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ouganda

CPI : Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA, est arrivé à la Haye

CPI : Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA, est arrivé à la Haye

Dominic Ongwen, figure majeure de la LRA de Joseph Kony, est arrivé mercredi matin au centre de détention de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Il avait été remis la ve[...]

CPI : Ongwen, un des chefs de la LRA, transféré à La Haye

Comme promis, les autorités ougandaises ont remis mardi Dominic Ongwen à la Cour pénale internationale (CPI). Cette figure importante du commandement militaire de la rébellion de la LRA de Joseph Kony[...]

Vatican : première tournée du pape François en Afrique annoncée pour fin 2015

Après une semaine de visite en Asie, le pape François a confié à certains journalistes qu'il se rendrait également sur le continent africain à partir de la fin de l'année. Le[...]

Ouganda : le rebelle de la LRA Ongwen remis à la Centrafrique pour transfert à la CPI

Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de la sanguinaire rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), a été remis à la Centrafrique en vue de son transfert à[...]

Ouganda : la CPI va juger Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA

L’armée ougandaise a annoncé mardi que Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) qui s'était rendu aux forces spéciales américaines[...]

L'armée ougandaise confirme la reddition en Centrafrique d'Ongwen, l'un des chefs de la LRA

Sans attendre la confirmation de Washington, l'armée ougandaise a annoncé mercredi que Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, s'est rendu[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

Ouganda : la baby-sitter qui a torturé une fillette écope de 4 ans de prison

Reconnue coupable de "maltraitance" grâce à une vidéo rendue publique qui la montrait en train de rouer de coups une fillette dont elle avait la garde, une baby-sitter ougandaise a été[...]

Yoweri Museveni : "Les Ougandais ne veulent pas que je prenne ma retraite"

Lors d'une émission de radio, le président ougandais Yoweri Museveni, qui dirige son pays depuis 28 ans, a assuré lundi "ne pas être avide du pouvoir" mais "répondre au [...]

Ouganda : la baby-sitter qui a martyrisé une fillette reconnue coupable de torture

Un tribunal de Kampala a reconnu lundi une baby-sitter ougandaise, prise en flagrance par une vidéo, coupable de torture sur une fillette de 18 mois. Elle encourt 15 ans de prison.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2711p055.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2711p055.xml0 from 172.16.0.100