Extension Factory Builder
18/12/2012 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Alain Mabanckou, écrivain franco-congolais

Dans Les Ressources naturelles dans les conflits armés en République démocratique du Congo, l'universitaire Félicité Kourra Owona Mfegue nous rappelle comment la plupart des conflits en RD Congo tournent autour de l'exploitation des richesses naturelles. Cela ne date pas d'aujourd'hui. Entre les contacts européens et arabes qui motivèrent les conquêtes territoriales, la période de l'État libre du Congo et le Congo indépendant, ce vaste territoire aura été l'objet de tous les appétits orientés vers l'exploitation des minerais. Le roi des Belges instaura un règne dans lequel il s'appropria toutes les terres et jeta son dévolu sur l'exploitation du caoutchouc, de l'ivoire et du latex. Et, pour rembourser les coûts de ses investissements, il céda une bonne partie des terres aux compagnies privées, chargées de lui reverser une redevance contre le droit d'exploitation des richesses du sous-sol.

Les Congolais militèrent plus tard pour une rétrocession de ces richesses. Les élans de sécession du pays furent dictés par le souci du contrôle de ces richesses - la région diamantifère du Kasaï réclamant son autonomie afin de contrecarrer la politique marxiste de Lumumba. La crainte de certaines entreprises privées de se voir retirer leur « monopole » expliqua l'ingérence des forces extérieures sous la forme d'un coup d'État qui allait porter Mobutu au pouvoir. Celui-ci nationalisa ces richesses à son profit dès 1966.

Dans les années 1970, avec la crise économique, Mobutu expropria les étrangers dans le cadre de sa politique de la « zaïrianisation », mais « le Zaïre se retrouve au même point qu'au moment de la décolonisation » au cours des années 1990. Le génocide au Rwanda eut des conséquences néfastes dans toute la région. Le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda, épaulés par les États-Unis soutinrent Laurent-Désiré Kabila à la suite du refus de Mobutu « d'accorder ou de conserver la nationalité zaïroise aux Banyarwanda qu'utilisent le Burundi, le Rwanda et l'Ouganda ». Cela justifia l'intervention des forces extérieures dans le pays et la chute du dictateur renversé par Kabila en 1997 avec l'aide du Rwanda, du Burundi, de l'Angola, de l'Érythrée et des États-Unis alors dirigés par Bill Clinton.

L'ouvrage survole donc l'histoire du Congo jusqu'à la période actuelle. La guerre pour les ressources naturelles est une guerre à la fois du « dedans » et du « dehors », parfois non perceptible par les Congolais, qui devraient réfléchir à deux fois avant de s'entretuer. Un livre salutaire !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala 'confisqués', son avocat dénonce 'l'instrumentalisation de la justice'

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui vi[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

 La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume produit l'an dernier.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

RDC : "Vieux Ebola", le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux [...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers