Extension Factory Builder
18/12/2012 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Alain Mabanckou, écrivain franco-congolais

Dans Les Ressources naturelles dans les conflits armés en République démocratique du Congo, l'universitaire Félicité Kourra Owona Mfegue nous rappelle comment la plupart des conflits en RD Congo tournent autour de l'exploitation des richesses naturelles. Cela ne date pas d'aujourd'hui. Entre les contacts européens et arabes qui motivèrent les conquêtes territoriales, la période de l'État libre du Congo et le Congo indépendant, ce vaste territoire aura été l'objet de tous les appétits orientés vers l'exploitation des minerais. Le roi des Belges instaura un règne dans lequel il s'appropria toutes les terres et jeta son dévolu sur l'exploitation du caoutchouc, de l'ivoire et du latex. Et, pour rembourser les coûts de ses investissements, il céda une bonne partie des terres aux compagnies privées, chargées de lui reverser une redevance contre le droit d'exploitation des richesses du sous-sol.

Les Congolais militèrent plus tard pour une rétrocession de ces richesses. Les élans de sécession du pays furent dictés par le souci du contrôle de ces richesses - la région diamantifère du Kasaï réclamant son autonomie afin de contrecarrer la politique marxiste de Lumumba. La crainte de certaines entreprises privées de se voir retirer leur « monopole » expliqua l'ingérence des forces extérieures sous la forme d'un coup d'État qui allait porter Mobutu au pouvoir. Celui-ci nationalisa ces richesses à son profit dès 1966.

Dans les années 1970, avec la crise économique, Mobutu expropria les étrangers dans le cadre de sa politique de la « zaïrianisation », mais « le Zaïre se retrouve au même point qu'au moment de la décolonisation » au cours des années 1990. Le génocide au Rwanda eut des conséquences néfastes dans toute la région. Le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda, épaulés par les États-Unis soutinrent Laurent-Désiré Kabila à la suite du refus de Mobutu « d'accorder ou de conserver la nationalité zaïroise aux Banyarwanda qu'utilisent le Burundi, le Rwanda et l'Ouganda ». Cela justifia l'intervention des forces extérieures dans le pays et la chute du dictateur renversé par Kabila en 1997 avec l'aide du Rwanda, du Burundi, de l'Angola, de l'Érythrée et des États-Unis alors dirigés par Bill Clinton.

L'ouvrage survole donc l'histoire du Congo jusqu'à la période actuelle. La guerre pour les ressources naturelles est une guerre à la fois du « dedans » et du « dehors », parfois non perceptible par les Congolais, qui devraient réfléchir à deux fois avant de s'entretuer. Un livre salutaire !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

CAN 2015 : 'Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue'

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

RDC 

RDC : la nouvelle loi électorale a été adoptée par le Parlement

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont harmonisé dimanche leurs divergences en adoptant le projet de loi électorale controversé. Mais des incertitudes demeurent et une partie de[...]

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2710p086_087.xml5 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2710p086_087.xml5 from 172.16.0.100