Extension Factory Builder
14/12/2012 à 18:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Arnaud Montebourg avec le ministre alégien de l'Environnement, le 4 novembre. Arnaud Montebourg avec le ministre alégien de l'Environnement, le 4 novembre. © Farouk Batiche/AFP

D'Alger à Rabat, Arnaud Montebourg, le défenseur du made in France, a parfois bien du mal à savoir raison garder.

Après avoir fugitivement envisagé de démissionner, Arnaud Montebourg s'est rendu le 2 décembre en Algérie, pays où il a des attaches familiales fièrement revendiquées. Après avoir évoqué son grand-père originaire de la région d'Oran et les « sentiments très forts » qu'il lui inspire, le ministre a surtout fait la promotion de la prochaine visite d'État du président François Hollande. Tout à sa volonté de plaire, il s'est laissé aller à des parallèles hasardeux : « Nous avons, a-t-il estimé, des problèmes similaires. Les économies algérienne et française reposent, l'une en tant que productrice, l'autre en tant que consommatrice, sur les hydrocarbures. » Productrice, consommatrice... La nuance est quand même de taille !

Au Maroc voisin, où il est attendu les 12 et 13 décembre dans le cadre d'une « réunion de haut niveau » dirigée par Jean-Marc Ayrault, Montebourg serait bien inspiré de ne pas se montrer moins diplomate. Et d'éviter, par exemple, les charges protectionnistes contre les délocalisations. L'été dernier, le chevalier de Montebourg avait enfourché son plus fier destrier de pourfendeur de la mondialisation pour s'indigner qu'un marché du Syndicat des transports d'Île-de-France ait pu être attribué au centre d'appels « marocain » Webhelp - en fait, une filiale d'un groupe... français. Le marché a depuis été relocalisé. Président de l'association marocaine de la relation client, Youssef Chraïbi souhaite « dépassionner ce débat ». Sa société, Outsourcia, vient de racheter un centre d'appels à Dreux. Et de sauver ainsi des emplois français.

Petroplus

Pour préserver ceux de la raffinerie Petroplus, le ministre du Redressement productif n'avait pas hésité à démarcher directement la Libyan Investment Authority (LIA) - et à le faire savoir. En vain, puisque le fonds souverain a fini par démentir « les informations rapportées par certains médias concernant [son] intention d'acheter une ancienne raffinerie en France ». Aux dernières nouvelles, une entreprise iranienne, Tadbir Energy, serait sur les rangs des repreneurs potentiels.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Le foot n'est pas la guerre, vous êtes sûr ?

Il n'y a pas qu'en Afrique que les questions politiques font irruption sur les terrains de football.[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ados dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers