Extension Factory Builder
14/12/2012 à 18:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Arnaud Montebourg avec le ministre alégien de l'Environnement, le 4 novembre. Arnaud Montebourg avec le ministre alégien de l'Environnement, le 4 novembre. © Farouk Batiche/AFP

D'Alger à Rabat, Arnaud Montebourg, le défenseur du made in France, a parfois bien du mal à savoir raison garder.

Après avoir fugitivement envisagé de démissionner, Arnaud Montebourg s'est rendu le 2 décembre en Algérie, pays où il a des attaches familiales fièrement revendiquées. Après avoir évoqué son grand-père originaire de la région d'Oran et les « sentiments très forts » qu'il lui inspire, le ministre a surtout fait la promotion de la prochaine visite d'État du président François Hollande. Tout à sa volonté de plaire, il s'est laissé aller à des parallèles hasardeux : « Nous avons, a-t-il estimé, des problèmes similaires. Les économies algérienne et française reposent, l'une en tant que productrice, l'autre en tant que consommatrice, sur les hydrocarbures. » Productrice, consommatrice... La nuance est quand même de taille !

Au Maroc voisin, où il est attendu les 12 et 13 décembre dans le cadre d'une « réunion de haut niveau » dirigée par Jean-Marc Ayrault, Montebourg serait bien inspiré de ne pas se montrer moins diplomate. Et d'éviter, par exemple, les charges protectionnistes contre les délocalisations. L'été dernier, le chevalier de Montebourg avait enfourché son plus fier destrier de pourfendeur de la mondialisation pour s'indigner qu'un marché du Syndicat des transports d'Île-de-France ait pu être attribué au centre d'appels « marocain » Webhelp - en fait, une filiale d'un groupe... français. Le marché a depuis été relocalisé. Président de l'association marocaine de la relation client, Youssef Chraïbi souhaite « dépassionner ce débat ». Sa société, Outsourcia, vient de racheter un centre d'appels à Dreux. Et de sauver ainsi des emplois français.

Petroplus

Pour préserver ceux de la raffinerie Petroplus, le ministre du Redressement productif n'avait pas hésité à démarcher directement la Libyan Investment Authority (LIA) - et à le faire savoir. En vain, puisque le fonds souverain a fini par démentir « les informations rapportées par certains médias concernant [son] intention d'acheter une ancienne raffinerie en France ». Aux dernières nouvelles, une entreprise iranienne, Tadbir Energy, serait sur les rangs des repreneurs potentiels.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Nigeria : place aux artistes !

Article pr�c�dent :
Algérie : Amara Benyounes, étoile montante

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2709p054_056.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2709p054_056.xml1 from 172.16.0.100