Extension Factory Builder
14/12/2012 à 18:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Frédéric Kanouté à Séville, en janvier 2009 Frédéric Kanouté à Séville, en janvier 2009 © Reuters

Le footballeur franco-malien, Frédéric Kanouté, a lancé une pétition dénonçant l'organisation d'une compétition de l'UEFA en Israël. Problème : ses camarades nient l'avoir signée.

Frédéric Kanouté est réputé pour sa discrétion. Né à Lyon - où il a joué - en 1977, exilé à 22 ans en Angleterre (West Ham, Tottenham) pendant cinq saisons avant de faire le bonheur du FC Séville et de la sélection du Mali, après avoir joué pour l'équipe de France espoirs, il ne goûte guère l'exercice médiatique. Mais quand il le fait, nul ne peut l'ignorer... Converti à l'islam lorsqu'il avait une vingtaine d'années, Kanouté avait déboursé 500 000 euros en 2007 pour sauver une mosquée de Séville de la fermeture. La même année, le joueur franco-malien avait refusé de porter le maillot de son club, qui arborait une publicité pour une société de paris en ligne. Et, en janvier 2009, en plein match du championnat espagnol, il avait exhibé un tee-shirt de soutien à Gaza, alors en guerre avec Israël, écopant d'une amende de 4 000 dollars.

En ce début décembre, c'est à nouveau à propos de Gaza que l'attaquant du Beijing Guoan se rappelle au bon souvenir des médias. Avec un succès très relatif. Son site officiel a annoncé que soixante-deux footballeurs professionnels avaient signé une pétition envoyée à l'UEFA pour protester contre l'organisation en Israël de l'Euro 2013 des moins de 21 ans, « regrettant qu'elle ferme les yeux sur la récente offensive israélienne à Gaza », et dénonçant la mort de quatre personnes lors du bombardement du Palestine Stadium de Gaza, le 10 novembre.

Démentis

Mais rapidement, plusieurs joueurs cités comme signataires ont démenti cette information, dont l'Ivoirien Didier Drogba, les Ghanéens André et Jordan Ayew, les Français Rod Fanni, Gaël Angoula, Steve Mandanda, Yohan Cabaye et Anthony Le Tallec. La radio RTL a précisé que le défenseur sénégalais Souleymane Diawara avait bien signé la pétition avant de s'en désolidariser. Enfin, le 5 décembre, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a déposé une plainte, à Paris, pour « incitation à la propagation de la haine antisémite ». Face à la polémique, Kanouté a publié le 6 décembre un communiqué énigmatique : « J'ai reçu, de la part d'amis, la déclaration sur la Palestine me demandant si je désirais la signer. J'ai, à l'instar de plusieurs autres footballeurs, accepté de le faire, en geste de solidarité avec une population qui vit sous occupation. » On attend la suite de ses explications avec impatience...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en f&eac[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au[...]

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Chine-Taïwan : nuages noirs sur le détroit

À huit mois d'une élection présidentielle à haut risque, la poignée de main très médiatisée entre Xi Jinping et Eric Chu Li-luan ne doit pas faire illusion :[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers