Extension Factory Builder
14/12/2012 à 18:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Frédéric Kanouté à Séville, en janvier 2009 Frédéric Kanouté à Séville, en janvier 2009 © Reuters

Le footballeur franco-malien, Frédéric Kanouté, a lancé une pétition dénonçant l'organisation d'une compétition de l'UEFA en Israël. Problème : ses camarades nient l'avoir signée.

Frédéric Kanouté est réputé pour sa discrétion. Né à Lyon - où il a joué - en 1977, exilé à 22 ans en Angleterre (West Ham, Tottenham) pendant cinq saisons avant de faire le bonheur du FC Séville et de la sélection du Mali, après avoir joué pour l'équipe de France espoirs, il ne goûte guère l'exercice médiatique. Mais quand il le fait, nul ne peut l'ignorer... Converti à l'islam lorsqu'il avait une vingtaine d'années, Kanouté avait déboursé 500 000 euros en 2007 pour sauver une mosquée de Séville de la fermeture. La même année, le joueur franco-malien avait refusé de porter le maillot de son club, qui arborait une publicité pour une société de paris en ligne. Et, en janvier 2009, en plein match du championnat espagnol, il avait exhibé un tee-shirt de soutien à Gaza, alors en guerre avec Israël, écopant d'une amende de 4 000 dollars.

En ce début décembre, c'est à nouveau à propos de Gaza que l'attaquant du Beijing Guoan se rappelle au bon souvenir des médias. Avec un succès très relatif. Son site officiel a annoncé que soixante-deux footballeurs professionnels avaient signé une pétition envoyée à l'UEFA pour protester contre l'organisation en Israël de l'Euro 2013 des moins de 21 ans, « regrettant qu'elle ferme les yeux sur la récente offensive israélienne à Gaza », et dénonçant la mort de quatre personnes lors du bombardement du Palestine Stadium de Gaza, le 10 novembre.

Démentis

Mais rapidement, plusieurs joueurs cités comme signataires ont démenti cette information, dont l'Ivoirien Didier Drogba, les Ghanéens André et Jordan Ayew, les Français Rod Fanni, Gaël Angoula, Steve Mandanda, Yohan Cabaye et Anthony Le Tallec. La radio RTL a précisé que le défenseur sénégalais Souleymane Diawara avait bien signé la pétition avant de s'en désolidariser. Enfin, le 5 décembre, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a déposé une plainte, à Paris, pour « incitation à la propagation de la haine antisémite ». Face à la polémique, Kanouté a publié le 6 décembre un communiqué énigmatique : « J'ai reçu, de la part d'amis, la déclaration sur la Palestine me demandant si je désirais la signer. J'ai, à l'instar de plusieurs autres footballeurs, accepté de le faire, en geste de solidarité avec une population qui vit sous occupation. » On attend la suite de ses explications avec impatience...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

La France et le Maroc ont décidé samedi de "tourner la page" de près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire et anti-jihadiste, un réchauffe[...]

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de[...]

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2709p022.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2709p022.xml0 from 172.16.0.100