Extension Factory Builder
13/12/2012 à 13:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Alaeddine Kiali, le 4 décembre à Damas. Mohamed Alaeddine Kiali, le 4 décembre à Damas. © DR

Le consul général du royaume à Alep, l'architecte syrien Mohamed Alaeddine Kiyali, 51 ans, a été abattu par des hommes en civil, le 4 décembre, alors qu'il sortait d'un restaurant situé dans la zone de la ville tenue par les forces pro-Assad.

« À une semaine de la réunion, le 12 décembre à Marrakech, du groupe des Amis du peuple syrien, le clan Assad a voulu punir le Maroc. » Ainsi s'exprime une source policière à Rabat au lendemain de l'assassinat, dans la soirée du 4 décembre, du consul général du royaume à Alep. Ce dernier, l'architecte syrien Mohamed Alaeddine Kiyali, 51 ans, a été abattu par des hommes en civil alors qu'il sortait d'un restaurant situé dans la zone tenue par les forces pro-Assad de cette ville que se disputent gouvernementaux et rebelles. À en juger par son message de condoléances adressé le 6 décembre, Mohammed VI n'a aucun doute quant à l'identité des auteurs de cette « agression criminelle abjecte » puisqu'il réitère « le soutien permanent du Maroc au vaillant peuple syrien pour la réalisation de ses aspirations légitimes à la liberté, à la démocratie et à la dignité ». Le royaume, qui a rompu ses relations diplomatiques avec Damas il y a plus de un an, est particulièrement en pointe sur ce dossier. De son côté, le régime syrien menace de fournir de l'aide, y compris militaire, au... Front Polisario. Reste à savoir comment.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était tr&egr[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Mezouar à Paris : réconciliation en vue entre le Maroc et la France ?

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, sera à Paris vendredi 23 janvier. Objectif : "Surmonter définitivement et durablement les obstacles qui entravent la[...]

Le Maroc répond à l'appel du large

Le littoral marocain, c'est 3 500 km de côtes cernées par le désert et les montagnes. Un espace stratégique pour le royaume, qui, en développant la pêche et le commerce[...]

Laurent Fabius ira à Rabat pour tenter de résoudre la crise diplomatique franco-marocaine

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a déclaré jeudi qu'il se rendrait "prochainement" à Rabat. Objectif : tenter d'apaiser les relations[...]

Sahara occidental : les offensives diplomatiques du Polisario

Près de quarante ans après la Marche verte, les partisans de la RASD se replient sur le terrain militant en jouant à fond la carte des droits de l'homme. Mais le Maroc n'entend pas se laisser faire.[...]

Maroc : Touria El Glaoui, fondatrice de la foire 1:54

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Maroc : Ghislane Guedira, la finance et les phosphates

Cette femme discrète est "une workaholic, passionnée d'ingénierie financière", disent ses collègues. Diplômée de l'ESCP Europe en 1992, Ghislane Guedira a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2709p008_009.xml9 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2709p008_009.xml9 from 172.16.0.100