Extension Factory Builder
12/12/2012 à 13:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les présidents Idriss Déby Itno (Tchad) et François Hollande (France). Les présidents Idriss Déby Itno (Tchad) et François Hollande (France). © AFP/Montage J.A.

Le président français François Hollande a reçu son homologue tchadien Idriss Déby Itno, mercredi 5 décembre, à Paris. Au menu des discussions : le cas d'Ibni Oumar Mahamat Saleh, l'affaire de l'Arche de Zoé, la crise malienne et la situation en Centrafrique.

Le 5 décembre, à 15 heures, le président tchadien, Idriss Déby Itno, a enfin été reçu par François Hollande à l'Élysée. L'entretien a duré cinquante minutes, dont quinze en tête à tête au cours desquelles, dit-on de source française, le cas d'Ibni Oumar Mahamat Saleh, l'opposant tchadien disparu en février 2008, aurait été évoqué. En présence cette fois de leurs collaborateurs, les deux hommes ont également parlé de l'affaire de l'Arche de Zoé, dont le procès s'est ouvert le 3 décembre à Paris. Le président tchadien se sent floué. En mars 2008, il avait gracié les six membres de l'association condamnés à huit ans de travaux forcés. Par la suite, ces derniers avaient été transférés en France, mais Déby Itno rappelle que les 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts que Nicolas Sarkozy s'était verbalement engagé à verser aux familles ne l'ont jamais été. Réponse de Hollande : ce litige concerne des personnes privées, l'État français n'a pas à s'en mêler.

Autre dossier évoqué : la crise malienne. Le président français a réitéré le souhait, déjà exprimé par téléphone en juillet, de voir l'armée tchadienne participer militairement à la reconquête du Nord-Mali. Déby Itno s'est montré réservé (« que les Maliens se mettent d'accord, nous verrons ensuite »), mais a quand même tenu à rassurer son interlocuteur sur un point : la situation sécuritaire à la frontière orientale du Tchad est, à l'en croire, « à peu près stabilisée ». Il s'est en revanche montré inquiet de l'évolution de la situation en Centrafrique, après l'attaque par des rebelles d'une base de l'armée dans la région de Kabo (Nord). En politique intérieure, le président tchadien a prévu de rétablir un cadre de dialogue avec l'opposition, celui établi en 2007 étant arrivé à son terme. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tchad

Les pays du 'G5 du Sahel' appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Les chefs d’État du Sénégal, du Mali, du Tchad, de la Mauritanie et le ministre français de la Défense ont clôturé mardi le Forum international sur la paix et la[...]

Torture au Tchad : des clés pour comprendre le procès

À procès exceptionnel, lieu exceptionnel. Pour accueillir les 21 accusés, la dizaine d'avocats et les centaines de victimes de la torture sous le régime Habré, le palais du 15-Janvier[...]

Torture au Tchad : un procès pour l'Histoire

Il aura fallu du temps. Vingt-quatre ans après la chute de Habré, ses anciens sbires doivent répondre de leurs crimes à N'Djamena. Plus que la police politique, la tristement[...]

Torture au Tchad - Clément Abaïfouta : "On ne s'attendait pas à un tel déni"

Clément Abaïfouta est le président de l’Association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré. Lui-même victime de l'ancien régime, il assiste au procès[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

Tchad : le procès de 29 complices de Hissène Habré s'ouvre sans leurs avocats

Le procès de 29 anciens responsables de la police politique de l’ancien président Hissène Habré s’ouvre vendredi au Tchad. Un événement que les autorités veulent[...]

Tchad : grogne sociale et manifestations à N'Djamena, Moundou et Sarh

Plusieurs manifestations ont eu lieu mardi dans trois grandes villes tchadiennes. À la grève des enseignants s'ajoutent les protestations contre les hausses du prix de l'essence et le mécontentement des[...]

Litige : le Tchad conclut un accord avec le chinois CNPC

 Le Tchad a conclu un accord de 400 millions de dollars avec la compagnie pétrolière chinoise mettant un terme aux poursuites engagées contre celle-ci pour non-respect des règles[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers