Extension Factory Builder
11/12/2012 à 16:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des fonctionnaires en spectacle devant le congrès du Parti communiste, à Haiku. Des fonctionnaires en spectacle devant le congrès du Parti communiste, à Haiku. © AP/SIPA

Sécurité de l'emploi oblige, 1,5 million de Chinois ont présenté les concours de la fonction publique. Pour vingt mille postes à pourvoir.

À l'époque de Mao, le « bol de riz en fer » était synonyme de sécurité de l'emploi. Et puis les Chinois ont découvert les charmes vénéneux du capitalisme sauvage et la métaphore était passée de mode. Elle revient en force, mais le « bol de riz » n'est plus en fer, mais doré, comme en témoigne cette année l'affluence record aux concours de la fonction publique : près de 1,5 million de postulants pour vingt mille postes disponibles.

Officiellement, la Chine compte 7 millions de fonctionnaires. En réalité, on estime que 1 actif sur 2 est employé par l'État. Après les grandes purges des années 1980, 150 000 agents de la fonction publique sont recrutés chaque année. Ils viennent grossir les rangs d'une administration toujours plus pléthorique.

« Bien sûr, les salaires sont moins attrayants que dans le privé, explique Fu Jun, une jeune diplômée de l'université de Beida, à Pékin. Mais les fonctionnaires bénéficient de la sécurité de l'emploi et de nombreux avantages » : facilités d'accès au crédit, appartements à prix cassés, repas gratuits ou primes de transport. Le système porte le nom de Bian Zhi. Il fait manifestement rêver de nombreux jeunes. « C'est beaucoup moins stressant que dans le privé, commente un jeune fonctionnaire. J'ai accès aux meilleurs hôpitaux de Pékin et je peux voyager sans difficulté à l'étranger. »

9 400 candidats pour un seul poste

Du coup, les fonctionnaires ont la réputation d'être des privilégiés, souvent corrompus de surcroît. On les déteste et on les envie. Malgré un salaire moyen de 300 euros par mois, on recense globalement près de 75 candidats pour chaque poste. Mais cette année ils étaient 9 400 à concourir pour un seul emploi à pourvoir au sein du bureau d'État des statistiques. Et à Harbin (Nord), plus de 10 000 candidats ont postulé à l'un des 457 emplois de balayeurs municipaux en CDI. Parmi eux, 2 954 titulaires d'un master ! Il est vrai qu'en dépit du peu d'intérêt du travail et du faible salaire les balayeurs de Harbin ont droit à une pension de retraite deux fois supérieure à celle versée dans le privé.

« Ce n'est pas normal, peut-on lire dans un éditorial du quotidien Global Times. Si elle veut avancer sur la voie de la croissance, la Chine doit proposer à ses jeunes plus d'emplois attrayants. » En somme, elle doit remiser le « bol doré » au placard.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Maroc : pour 'l'enfant sans visage', l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Maroc : pour "l'enfant sans visage", l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Né défiguré suite à une complication prénatale empêchant ses os de se former normalement, le petit Marocain de trois ans surnommé "l'enfant sans visage" va enfin pouvoir b&[...]

Ebola : un premier cas d'infection diagnostiqué aux États-Unis

Un homme, dont l'identité n'a pas été précisée mais ayant effectué un voyage au Liberia, a été hospitalisé au Texas (sud des États-Unis). Plusieurs[...]

Jean-Luc Parodi : "Sarkozy vainqueur ? Sans doute, mais dans quel état !"

Conseiller pour les affaires politiques à l'Ifop, le politologue Jean-Luc Parodi est convaincu que l'ancien président ne sortira pas indemne de la course d'obstacles qui l'attend jusqu'en 2017.[...]

Francophonie : Jean - De l'Estrac, chaude ambiance...

Dans la course pour le secrétariat génaral de l'OIF, les relations ne sont pas vraiment à la franche cordialité entre la Canadienne Michaëlle Jean et le Mauricien Jean Claude de l'Estrac.[...]

France : Sarkozy peut-il réussir son retour ?

Rien ni personne n'empêchera l'ancien chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, de reprendre la présidence de l'UMP, en novembre. Simple hors-d'oeuvre. Primaire de la droite en 2016, puis[...]

État islamique : plus de 200 jihadistes tués au cours des raids aériens de la coalition

Une semaine après le début des frappes aériennes de la coalition de Washington et ses alliés arabes contre l'État islamique en Syrie, un premier bilan fait état de plus de 200 morts[...]

"Gotha noir de France" : Le gotha, noir sur blanc

Quel est le point commun entre le communicant Youssouf Ammin, l'architecte Mahmoud Keldi et l'ingénieure en génie atomique Sandra Métho ? Ils font tous trois leur entrée dans l'édition[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Vilains barbus et belles barbantes

Au cliché des arabes jihadistes, les belles orientales opposent des concours de Miss toujours plus nombreux. Avec plus ou moins de pertinence…[...]

Les États-Unis reconnaissent avoir "sous-estimé" l'État islamique

La Syrie est "Ground Zero pour les jihadistes à travers le monde", a déclaré dimanche le président américain, Barack Obama. Une situation que les États-Unis reconnaissent avoir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers