Extension Factory Builder
10/12/2012 à 19:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La délégation palestinienne le 29 novembre 2012, jour de l'admission de la Palestine comme État. La délégation palestinienne le 29 novembre 2012, jour de l'admission de la Palestine comme État. © Stan Honda/AFP

Seuls cinq pays africains n'ont pas voté lors de l'Assemblée générale de l'ONU en faveur de l'octroi à la Palestine du statut d'observateur non membre, le 29 novembre : le Cameroun, le Malawi, le Rwanda, la RDC et le Togo. Explications.

Le 29 novembre au siège de l'ONU, l'écrasante majorité des États africains a voté en faveur de l'octroi à la Palestine du statut d'observateur non membre, mais cinq se sont abstenus : le Cameroun, le Malawi, le Rwanda, la RDC et le Togo. Actuellement membre non permanent du Conseil de sécurité, ce dernier entretient d'excellentes relations avec Israël. Le président Faure Gnassingbé se trouvait d'ailleurs le 29 novembre à Jérusalem, où Shimon Pérès, son homologue israélien, a offert un dîner en son honneur. L'abstention du Cameroun est sans doute motivée par l'étroite coopération entre les services de sécurité des deux pays. La RD Congo, fragilisée par le conflit du Nord-Kivu, a été soumise à de fortes pressions de la diplomatie américaine, et notamment de Susan Rice, l'ambassadrice aux Nations unies. Quant au Rwanda et au Malawi, ils n'ont jamais caché leur proximité avec l'État hébreu. Par ailleurs, la Guinée équatoriale, le Liberia et Madagascar ont été déclarés absents, leurs représentants n'ayant pas participé à l'Assemblée générale sans qu'on sache s'il s'agit d'une étourderie, d'un cas de force majeure ou d'une consigne de leur gouvernement (voir aussi p. 15).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Algérie : revers jihadistes

Article précédent :
Islam : Benzine, le retour

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Algérie : Jund al-Khilafah, des 'soldats' pas si inconnus

Algérie : Jund al-Khilafah, des "soldats" pas si inconnus

Qui sont les terroristes de Jund al-Khilafah, qui ont exécuté l'otage français Hervé Gourdel ? Leur chef, Abdelmalek Gouri, a fait allégeance à l'État islamique.[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

État islamique : plus de 200 jihadistes tués au cours des raids aériens de la coalition

Une semaine après le début des frappes aériennes de la coalition de Washington et ses alliés arabes contre l'État islamique en Syrie, un premier bilan fait état de plus de 200 morts[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Hajj : objectif sécurité

Le pèlerinage à La Mecque est un défi logistique, sécuritaire et sanitaire. Explications.[...]

Hajj : voyageurs pigeonnés

Les affaires du hajj se chiffrent en milliards de dollars, et l'odeur des billets verts attire bien des rapaces sans foi ni loi qui profitent allègrement de la piété, et souvent de la candeur des [...]

Arabie saoudite : l'or pieux du hajj

Début octobre, près de deux millions de pèlerins se rassembleront à La Mecque, en Arabie saoudite. Un devoir religieux devenu une véritable industrie touristique.[...]

Les États-Unis reconnaissent avoir "sous-estimé" l'État islamique

La Syrie est "Ground Zero pour les jihadistes à travers le monde", a déclaré dimanche le président américain, Barack Obama. Une situation que les États-Unis reconnaissent avoir[...]

État islamique : naissance d'un monstre de guerre (#2)

Comment la force de État islamique a-t-elle jailli du chaos en Irak et en Syrie ? Laurent Touchard* revient en deux billets sur la naissance d'une armée jihadiste assez puissante pour supplanter Al-Qaïda et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers