Extension Factory Builder
28/11/2012 à 17:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. © AY-Collection/Sipa

Atout charme du régime, l'épouse du président syrien Asma al-Assad a disparu du devant de la scène. Fini le temps des interviews sur papier glacé, bienvenue dans le quotidien d'une femme de dictateur.

Il est piquant de relire avec le recul les portraits flatteurs de la First Lady syrienne dans la presse people. Paris Match la présentait comme « la lumière dans un pays plein de zones d'ombre ». Vogue l'auréolait même du titre de « rose du désert ». Un long portrait publié en mars 2011, agrémenté de photos du célèbre James Nachtwey, mettait en scène le bonheur familial des Assad jouant aux Lego avec leurs enfants (Hafez, Zeyn et Karim). L'article a été supprimé, depuis, du site web de la revue américaine, et l'auteure, Joan Juliet Buck, s'est épanchée dans la presse, s'estimant victime d'une manipulation.

Asma est aujourd'hui bien moins fréquentable qu'en mars 2011. Entre-temps, les chars de l'armée et la terrible répression ont élevé Bachar l'autocrate réticent à l'indignité de dictateur sanguinaire. Question à 1 000 livres syriennes : la première dame est-elle complice de son mari ? Elle ne l'a pas quitté, apparaissant même récemment à ses côtés, en septembre, pour une rencontre avec les journalistes de la télévision officielle.

Shopping

Née en 1975 à Londres d'un père cardiologue et d'une mère employée d'ambassade, tous deux Syriens, Asma se fait appeler Emma jusqu'à ses 16 ans. Elle épouse Bachar al-Assad en 2000, après avoir démissionné de J.P. Morgan et abandonné le projet d'un MBA à Harvard, et découvre la Syrie à ses côtés en s'investissant dans des actions caritatives pour les femmes en milieu rural et les enfants.

Leur mariage a été tellement discret qu'aucune image n'en a filtré, ce qui donne du poids aux méchantes rumeurs. Sunnite d'origine, elle aurait eu du mal à se faire accepter par sa belle-famille, notamment par Anissa, la mère de Bachar. À grand renfort de communication, Asma se bâtit une image de « présidente » moderne, simple et proche des gens. Pourtant, Asma l'élégante n'a pas renoncé au luxe. Des fuites de courriels publiés en mars dernier par le Guardian révèlent une « shoppeuse » compulsive qui accumule les achats de Louboutin (à 4 000 euros), de bijoux et de meubles d'art. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Documentaire : 'Eau argentée', contre la guerre

Documentaire : "Eau argentée", contre la guerre

Le documentaire "Eau argentée" de Ossama Mohammed et Simav, sorti en salles le 17 décembre à Paris, est un bouleversant témoignage sur le conflit syrien et un âpre réquisitoir[...]

État palestinien : comment la France a (presque) dit oui...

Après leurs homologues britanniques, irlandais et espagnols, les députés français ont à leur tour invité leur gouvernement  à reconnaître l'État de[...]

Le pétrole sera moins cher

L'année 2014 ne s'achève que dans trois semaines, mais 2015 occupe déjà tous les esprits. Je vous propose donc de commencer à nous interroger sur ce que promet de nous apporter[...]

Cisjordanie : un ministre de l'Autorité palestinienne meurt dans des heurts avec des soldats israéliens

Il manifestait pacifiquement contre les confiscations de terres, près de Ramallah, en Cisjordanie. Victime, selon un de ses collaborateurs, d'un coup de crosse porté par un soldat israélien, Ziad Abou[...]

Migration clandestine : la Méditerranée, "route la plus mortelle du monde" en 2014

En 2014, 3 419 migrants en quête d’un avenir meilleur ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée, selon un rapport rendu public mercredi par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les[...]

Sous pression, le Qatar officialise son rapprochement avec l'Égypte

La crise ouverte au sein des monarchies pétro-gazières du Golfe par le soutien du Qatar aux Frères musulmans persécutés en Égypte est désormais officiellement refermée. Dans[...]

Islam : le cheikh d'Al-Azhar condamne la "barbarie" de l'État islamique

Ahmed al-Tayeb, le cheikh d'Al-Azhar, a condamné mercredi les "crimes barbares commis par le groupe État islamique (EI) en Irak et en Syrie" lors d'une conférence internationale.[...]

Les députés français adoptent une résolution en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien

Les députés français ont adopté mardi une résolution en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien. Ce texte n'est toutefois pas contraignant pour l'État français.[...]

Iran : Soleimani le magnifique

Coordinateur de la résistance chiite irakienne contre l'État islamique, le chef des opérations extérieures des Gardiens de la révolution a été élevé au rang de[...]

Israël : Benyamin Netanyahou entre deux feux

Le Premier ministre israélien veut éviter une troisième Intifada tout en satisfaisant ses alliés qui le poussent à plus de fermeté. Pas simple.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers