Extension Factory Builder
28/11/2012 à 17:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. © AY-Collection/Sipa

Atout charme du régime, l'épouse du président syrien Asma al-Assad a disparu du devant de la scène. Fini le temps des interviews sur papier glacé, bienvenue dans le quotidien d'une femme de dictateur.

Il est piquant de relire avec le recul les portraits flatteurs de la First Lady syrienne dans la presse people. Paris Match la présentait comme « la lumière dans un pays plein de zones d'ombre ». Vogue l'auréolait même du titre de « rose du désert ». Un long portrait publié en mars 2011, agrémenté de photos du célèbre James Nachtwey, mettait en scène le bonheur familial des Assad jouant aux Lego avec leurs enfants (Hafez, Zeyn et Karim). L'article a été supprimé, depuis, du site web de la revue américaine, et l'auteure, Joan Juliet Buck, s'est épanchée dans la presse, s'estimant victime d'une manipulation.

Asma est aujourd'hui bien moins fréquentable qu'en mars 2011. Entre-temps, les chars de l'armée et la terrible répression ont élevé Bachar l'autocrate réticent à l'indignité de dictateur sanguinaire. Question à 1 000 livres syriennes : la première dame est-elle complice de son mari ? Elle ne l'a pas quitté, apparaissant même récemment à ses côtés, en septembre, pour une rencontre avec les journalistes de la télévision officielle.

Shopping

Née en 1975 à Londres d'un père cardiologue et d'une mère employée d'ambassade, tous deux Syriens, Asma se fait appeler Emma jusqu'à ses 16 ans. Elle épouse Bachar al-Assad en 2000, après avoir démissionné de J.P. Morgan et abandonné le projet d'un MBA à Harvard, et découvre la Syrie à ses côtés en s'investissant dans des actions caritatives pour les femmes en milieu rural et les enfants.

Leur mariage a été tellement discret qu'aucune image n'en a filtré, ce qui donne du poids aux méchantes rumeurs. Sunnite d'origine, elle aurait eu du mal à se faire accepter par sa belle-famille, notamment par Anissa, la mère de Bachar. À grand renfort de communication, Asma se bâtit une image de « présidente » moderne, simple et proche des gens. Pourtant, Asma l'élégante n'a pas renoncé au luxe. Des fuites de courriels publiés en mars dernier par le Guardian révèlent une « shoppeuse » compulsive qui accumule les achats de Louboutin (à 4 000 euros), de bijoux et de meubles d'art. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Algérie : Jund al-Khilafah, des 'soldats' pas si inconnus

Algérie : Jund al-Khilafah, des "soldats" pas si inconnus

Qui sont les terroristes de Jund al-Khilafah, qui ont exécuté l'otage français Hervé Gourdel ? Leur chef, Abdelmalek Gouri, a fait allégeance à l'État islamique.[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

État islamique : plus de 200 jihadistes tués au cours des raids aériens de la coalition

Une semaine après le début des frappes aériennes de la coalition de Washington et ses alliés arabes contre l'État islamique en Syrie, un premier bilan fait état de plus de 200 morts[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Hajj : objectif sécurité

Le pèlerinage à La Mecque est un défi logistique, sécuritaire et sanitaire. Explications.[...]

Hajj : voyageurs pigeonnés

Les affaires du hajj se chiffrent en milliards de dollars, et l'odeur des billets verts attire bien des rapaces sans foi ni loi qui profitent allègrement de la piété, et souvent de la candeur des [...]

Arabie saoudite : l'or pieux du hajj

Début octobre, près de deux millions de pèlerins se rassembleront à La Mecque, en Arabie saoudite. Un devoir religieux devenu une véritable industrie touristique.[...]

Les États-Unis reconnaissent avoir "sous-estimé" l'État islamique

La Syrie est "Ground Zero pour les jihadistes à travers le monde", a déclaré dimanche le président américain, Barack Obama. Une situation que les États-Unis reconnaissent avoir[...]

État islamique : naissance d'un monstre de guerre (#2)

Comment la force de État islamique a-t-elle jailli du chaos en Irak et en Syrie ? Laurent Touchard* revient en deux billets sur la naissance d'une armée jihadiste assez puissante pour supplanter Al-Qaïda et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers