Extension Factory Builder
28/11/2012 à 17:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. Le couple présidentiel, lors d'une opération de distribution de vivres, le 17 avril, à Damas. © AY-Collection/Sipa

Atout charme du régime, l'épouse du président syrien Asma al-Assad a disparu du devant de la scène. Fini le temps des interviews sur papier glacé, bienvenue dans le quotidien d'une femme de dictateur.

Il est piquant de relire avec le recul les portraits flatteurs de la First Lady syrienne dans la presse people. Paris Match la présentait comme « la lumière dans un pays plein de zones d'ombre ». Vogue l'auréolait même du titre de « rose du désert ». Un long portrait publié en mars 2011, agrémenté de photos du célèbre James Nachtwey, mettait en scène le bonheur familial des Assad jouant aux Lego avec leurs enfants (Hafez, Zeyn et Karim). L'article a été supprimé, depuis, du site web de la revue américaine, et l'auteure, Joan Juliet Buck, s'est épanchée dans la presse, s'estimant victime d'une manipulation.

Asma est aujourd'hui bien moins fréquentable qu'en mars 2011. Entre-temps, les chars de l'armée et la terrible répression ont élevé Bachar l'autocrate réticent à l'indignité de dictateur sanguinaire. Question à 1 000 livres syriennes : la première dame est-elle complice de son mari ? Elle ne l'a pas quitté, apparaissant même récemment à ses côtés, en septembre, pour une rencontre avec les journalistes de la télévision officielle.

Shopping

Née en 1975 à Londres d'un père cardiologue et d'une mère employée d'ambassade, tous deux Syriens, Asma se fait appeler Emma jusqu'à ses 16 ans. Elle épouse Bachar al-Assad en 2000, après avoir démissionné de J.P. Morgan et abandonné le projet d'un MBA à Harvard, et découvre la Syrie à ses côtés en s'investissant dans des actions caritatives pour les femmes en milieu rural et les enfants.

Leur mariage a été tellement discret qu'aucune image n'en a filtré, ce qui donne du poids aux méchantes rumeurs. Sunnite d'origine, elle aurait eu du mal à se faire accepter par sa belle-famille, notamment par Anissa, la mère de Bachar. À grand renfort de communication, Asma se bâtit une image de « présidente » moderne, simple et proche des gens. Pourtant, Asma l'élégante n'a pas renoncé au luxe. Des fuites de courriels publiés en mars dernier par le Guardian révèlent une « shoppeuse » compulsive qui accumule les achats de Louboutin (à 4 000 euros), de bijoux et de meubles d'art. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad commença[...]

Israël : Bibi repetita

Déjouant tous les pronostics, Benyamin Netanyahou est sorti vainqueur des législatives anticipées du 17 mars, accentuant même l'emprise de son parti, le Likoud.[...]

Yémen : importante offensive de l'Arabie saoudite, les forces loyalistes reprennent Aden

L'Arabie saoudite a lancé mercredi une opération militaire au Yémen impliquant "plus de 10 pays" pour défendre le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi. Ce dernier a[...]

Syrie : à table avec le diable

Pendant des mois, les Occidentaux ont fait du départ de Bachar al-Assad un préalable. Mais après quatre ans de guerre, son régime est toujours debout et sa cruauté est[...]

Yémen : au moins 142 morts dans des attentats contre deux mosquées revendiqués par l'EI

Au moins 142 personnes ont péri lors de la grande prière du vendredi dans un triple attentat suicide contre deux mosquées à Sanaa. L’Etat islamique a revendiqué les attaques.[...]

Liban : "Offrez une bonne pour la fête des mères, offres spéciales sur les Éthiopiennes et les Kényanes"

Le texto d'une agence de recrutement d'employés de maison au Liban, proposant une "promotion" sur les employées de nationalité éthiopienne et kényane, a suscité un tollé[...]

Mort d'Arafat : des experts français rejettent à nouveau la thèse d'un empoisonnement

Le mystère entourant la mort en 2004 de l’ancien leader palestinien reste entier après la publication, lundi, des conclusions d’une étude menée par une équipe d’experts[...]

L'Arabie saoudite, premier importateur d'armes au monde

L'Arabie saoudite détient depuis 2014 le record des importations d'armes dans le monde, un volume qui dépasse celui de tous les pays européens réunis.[...]

L'Africa CEO Forum s'ouvre dans un climat économique incertain

Le coup d'envoi de l'Africa CEO Forum, qui réunit les principaux acteurs du secteur privé en Afrique, a été donné. Avec des interrogations sur les vents contraires qui s'annoncent sur les[...]

Israël : tous contre "Bibi" Netanyahou !

Au coude-à-coude dans les sondages avec le Likoud de Netanyahou à l'approche des législatives du 17 mars, la gauche nourrit l'espoir de revenir enfin au pouvoir. Avec le concours de Tzipi Livni,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2706p048-053.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2706p048-053.xml1 from 172.16.0.100