Extension Factory Builder
22/11/2012 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le nouveau billet de 500 F CFA. Le nouveau billet de 500 F CFA. © DR

Le 30 novembre, le billet de 500 F CFA sera réintroduit dans la sous-région.

Pour Mama Djiré, vendeuse au marché de Cocody à Abidjan, le retour du billet de 500 F CFA (0,76 euro) dès le 30 novembre est une très bonne nouvelle : « Quand on a un billet dans la main, on sait que c'est de l'argent, explique-t-elle en riant. Alors qu'une pièce, ce n'est rien. »

Annoncé le 3 novembre, le retour du billet de 500 F CFA réjouit les commerçants des huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Jusqu'en 2003, date de son retrait, le billet de 500 F CFA était la plus petite monnaie papier en circulation et la plus utilisée. Au point que, lors de son remplacement par une pièce, commerçants et fonctionnaires étaient persuadés de l'imminence d'une nouvelle dévaluation du franc CFA.

"Faire des économies"

Cette décision avait des motifs plus pragmatiques : tout en luttant contre les risques de contrefaçon, la pièce de 500 F CFA était censée faciliter les échanges. Mais la mesure n'a pas eu les effets escomptés. Elle a même développé, sur les marchés d'Abidjan, de Lomé ou de Bamako, un nouveau genre de commerce : la revente de monnaie. Des commerçants retiennent les pièces pour créer une pénurie, puis les échangent contre des billets moyennant une commission pouvant aller jusqu'à 10 %.

Aussi la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) tente-t-elle une nouvelle formule : mettre en circulation les billets en même temps que les pièces, comme cela se fait en Afrique centrale. Les utilisateurs, eux, se contentent de célébrer le retour du billet, qui va leur permettre de « faire des économies ». « Quand vous allez à un mariage, il est de bon ton de donner des billets aux griots ou aux mariés, donc on distribuait des billets de 500 F CFA, raconte Nafi Mbaye, cadre de banque à Abidjan. Quand ils ont supprimé le billet, ils nous ont compliqué la tâche : la plus petite coupure c'était 1 000 F CFA et les distributions revenaient trop cher. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Afrique du Sud : Oscar Pistorius va être fixé sur son sort

Afrique du Sud : Oscar Pistorius va être fixé sur son sort

Reconnu coupable d'homicide involontaire "par négligence", Oscar Pistorius va être fixé sur sa sentence mardi. Le procureur a requis dix ans de prison ferme contre le champion sud-africain d'athl&e[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

"Angolagate", l'affaire qui empoisonne la vie politique centrafricaine

L'affaire des 10 millions de dollars donnés par Luanda continue d'affecter la sphère publique à Bangui. Cette fois, c'est le Parlement centrafricain de transition qui s'en mêle.[...]

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se [...]

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a[...]

Gabon : petits ajustements pour grande échéance

Les piliers du gouvernement gabonais ont été maintenus dans leurs fonctions, le 3 octobre, mais ils ont senti passer le vent du boulet. Le chef de l'État Ali Bongo Ondimba est bien[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Sénégal - Macky Sall : "Mes principaux adversaires ne sont pas Wade et consorts, ce sont les inégalités sociales"

Réformes, Wade père et fils, procès Habré, Ebola, diplomatie... Macky Sall, le chef de l'État sénégalais répond à toutes nos questions, et défend son [...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers