Extension Factory Builder
18/11/2012 à 10:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Institut du monde arabe, à Paris. L'Institut du monde arabe, à Paris. © AFP

Qui sera le prochain président de l'IMA, à Paris ? On dit Ségolène Royal, Jack Lang ou Jean-Jacques Aillagon sur les rangs. Et ils ne sont sans doute pas les seuls...

Royal « ne brigue rien du tout », Aillagon ne pipe mot et Lang nous répond « qu'il n'est pas au courant de ces rumeurs et n'est pas candidat »... Les trois favoris de la course à la présidence du Haut Conseil de l'Institut du monde arabe (IMA) cacheraient-ils leur jeu ? Depuis que Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a congédié Renaud Muselier, le 25 juillet - moins d'un an après sa nomination -, les spéculations vont bon train. Pour certains, cette fonction prestigieuse pourrait être un lot de consolation pour Ségolène Royal, privée du perchoir de l'Assemblée, ou pour Jack Lang, défait aux dernières législatives dans les Vosges. Ou donnée en récompense à Jean-Jacques Aillagon, ex-ministre (de la Culture) chiraquien passé du côté hollandiste avant la présidentielle de 2012.

Le mystère devrait être levé avant le 26 novembre, jour du 25e anniversaire de l'institut créé à l'instigation de Valéry Giscard d'Estaing et inauguré en 1987 par François Mitterrand, dans le beau bâtiment conçu par Jean Nouvel et Architecture-Studio en bord de Seine. C'est à Laurent Fabius qu'il reviendra de désigner le nouveau président, mais la décision sera celle de François Hollande, qui semble manifester pour les lieux davantage d'intérêt que Nicolas Sarkozy. À l'IMA, on affirme ne rien savoir du processus en cours, et Nassif Hitti, l'ambassadeur de la Ligue arabe en France, précise que ses homologues des États membres de l'Institut n'ont pas encore été consultés.

Essoufflé

Un diplomate français, féru des lieux, espère que cette nomination sera « l'occasion d'un nouveau départ » pour le temple parisien des cultures arabes. Dans le domaine de la gouvernance, tout d'abord, compliquée par un système de double présidence - Haut Conseil et conseil d'administration - instauré par Dominique Baudis pour pouvoir conserver son poste tout en étant député européen. Un système bicéphale qui a nui au bon fonctionnement de l'institution et fait fuir ses plus précieux collaborateurs. Muselier avait déclaré vouloir revenir à l'ancienne formule, mais, pris d'ambitions électorales, y a finalement renoncé.

Autre enjeu : relever la qualité et l'intérêt des événements organisés par l'Institut, qui se sont essoufflés et vont subir la concurrence du nouveau département des Arts de l'Islam du Louvre et aussi de l'Institut des cultures d'Islam qui devrait bientôt s'installer dans un bâtiment flambant neuf, dans le quartier de la Goutte d'or.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure pas[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2h03’23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale sur route face à une concurrence particulièrement[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Les sons de la semaine : les Lijadu Sisters, Nas, Bibi Tanga, "Ghana Mixtape"...

Un peu de musique pour accompagner votre journée ? Voici de quoi se détendre avec notre sélection de sons à écouter cette semaine. Au programme : le retour des Lijadu Sisters, le XXe anniversaire[...]

Ukraine : la guerre par d'autres moyens

Frapper les intérêts russes à l'étranger pour dissuader le Kremlin d'envahir de nouveau l'Ukraine ? Cette politique de sanctions ciblées est dans l'air du temps. Ses résultats sont[...]

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège,[...]

Migration clandestine : manège en absurdie

Venu d'Afrique, le flux de bateaux de fortune tentant de rallier l'Europe ne faiblit pas. À son bord, des migrants aimantés par le fantasme de l’Occident et manipulés par des marchands de morts. Alors[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

France - Mériam Rhaiem : "Ma fille est une otage" en Syrie

Fin 2013, sa fille de 24 mois a été enlevée par son père, parti faire le jihad en Syrie. Après avoir créé un collectif nommé "Jamais sans Assia", Mériam[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers