Extension Factory Builder
18/11/2012 à 10:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Institut du monde arabe, à Paris. L'Institut du monde arabe, à Paris. © AFP

Qui sera le prochain président de l'IMA, à Paris ? On dit Ségolène Royal, Jack Lang ou Jean-Jacques Aillagon sur les rangs. Et ils ne sont sans doute pas les seuls...

Royal « ne brigue rien du tout », Aillagon ne pipe mot et Lang nous répond « qu'il n'est pas au courant de ces rumeurs et n'est pas candidat »... Les trois favoris de la course à la présidence du Haut Conseil de l'Institut du monde arabe (IMA) cacheraient-ils leur jeu ? Depuis que Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a congédié Renaud Muselier, le 25 juillet - moins d'un an après sa nomination -, les spéculations vont bon train. Pour certains, cette fonction prestigieuse pourrait être un lot de consolation pour Ségolène Royal, privée du perchoir de l'Assemblée, ou pour Jack Lang, défait aux dernières législatives dans les Vosges. Ou donnée en récompense à Jean-Jacques Aillagon, ex-ministre (de la Culture) chiraquien passé du côté hollandiste avant la présidentielle de 2012.

Le mystère devrait être levé avant le 26 novembre, jour du 25e anniversaire de l'institut créé à l'instigation de Valéry Giscard d'Estaing et inauguré en 1987 par François Mitterrand, dans le beau bâtiment conçu par Jean Nouvel et Architecture-Studio en bord de Seine. C'est à Laurent Fabius qu'il reviendra de désigner le nouveau président, mais la décision sera celle de François Hollande, qui semble manifester pour les lieux davantage d'intérêt que Nicolas Sarkozy. À l'IMA, on affirme ne rien savoir du processus en cours, et Nassif Hitti, l'ambassadeur de la Ligue arabe en France, précise que ses homologues des États membres de l'Institut n'ont pas encore été consultés.

Essoufflé

Un diplomate français, féru des lieux, espère que cette nomination sera « l'occasion d'un nouveau départ » pour le temple parisien des cultures arabes. Dans le domaine de la gouvernance, tout d'abord, compliquée par un système de double présidence - Haut Conseil et conseil d'administration - instauré par Dominique Baudis pour pouvoir conserver son poste tout en étant député européen. Un système bicéphale qui a nui au bon fonctionnement de l'institution et fait fuir ses plus précieux collaborateurs. Muselier avait déclaré vouloir revenir à l'ancienne formule, mais, pris d'ambitions électorales, y a finalement renoncé.

Autre enjeu : relever la qualité et l'intérêt des événements organisés par l'Institut, qui se sont essoufflés et vont subir la concurrence du nouveau département des Arts de l'Islam du Louvre et aussi de l'Institut des cultures d'Islam qui devrait bientôt s'installer dans un bâtiment flambant neuf, dans le quartier de la Goutte d'or.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Turquie : Erdogan et son ombre

Turquie : Erdogan et son ombre

Face à un président turc qui ne cesse d'accroître son pouvoir et d'étendre ses prérogatives, quel rôle pour Ahmet Davutoglu, son nouveau Premier ministre ?[...]

Niger : le Pentagone va ouvrir une deuxième base pour ses drones à Agadez

Après plusieurs mois de négociations, les autorités américaines et nigériennes ont trouvé un accord pour la création d'une base à Agadez d'où pourront désormais[...]

France : un gouvernement enfin cohérent, mais si fragile !

Après l'éviction d'Arnaud Montebourg et des ministres frondeurs, le gouvernement Valls II va pouvoir mener une politique ouvertement sociale-libérale. Ce changement de cap peut-il lui permettre de[...]

Racisme italien et humour de ses victimes

Quelle est la part d’humour dans le bras de fer entre le Congolais Clément Kikoko Kyenge et le président du Sénat italien Roberto Calderoli ? “Sans rire”, le second accuse le premier[...]

Santé : un test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme

Un nouveau test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme a été mis au point par des chercheurs de Singapour et des États-Unis. La maladie tropicale coûte la vie à 600 000[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Inde : de la syrah au pays de Shiva

Alors que la consommation nationale de vin est en pleine croissance, plusieurs producteurs locaux commencent à se faire un nom. Parmi eux, Sula Vineyards, qui s'apprête à exporter... en France.[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex