Extension Factory Builder
13/11/2012 à 16:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'action de Augustin Mata Ponyo en RDC est reconnue par les partenaires du pays. L'action de Augustin Mata Ponyo en RDC est reconnue par les partenaires du pays. © DR

Économie, sécurité et démocratie sont les trois thèmes autour desquels s'articule la visite d'État en France du Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo, du 14 au 16 novembre. Détails des rencontres officielles prévues.

Un mois après la venue de François Hollande à Kinshasa lors du sommet de la Francophonie, Augustin Matata Ponyo, le Premier ministre congolais, séjourne à son tour à Paris du 14 au 16 novembre. Au programme : des entretiens avec Paul Jean-Ortiz (conseiller diplomatique à l'Élysée), Abdou Diouf (secrétaire général de la Francophonie), Laurent Fabius (ministre des Affaires étrangères) et Pascal Canfin (ministre délégué chargé du Développement), ainsi qu'un dîner offert par Yamina Benguigui, la ministre déléguée chargée de la Francophonie. Matata Ponyo en profitera pour « dénoncer l'agression extérieure dans l'est » de la RDC et présenter les grandes lignes de sa politique pour « redresser l'économie nationale ». Plusieurs rencontres avec des investisseurs français sont d'ailleurs prévues.

L'interview vidéo de Matata Ponyo par Jeune Afrique, le 15 novembre à Paris :

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Blaise Compaoré annonce sa démission et la vacance du pouvoir

Blaise Compaoré annonce sa démission et la vacance du pouvoir

Dans un communiqué signé par la présidence et dont "Jeune Afrique" s'est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation[...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents mas[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre "[...]

Ebola - Report de la CAN 2015 : la CAF dément "l'accord de principe"

La Confédération africaine de football (CAF) a démenti vendredi "l'accord de principe" annoncé par un quotidien marocain à propos d'un report de la Coupe d'Afrique des nations en raison[...]

Tunisie - Nida Tounes : après les législatives, le temps des alliances

L’enthousiasme suscité par les législatives tunisiennes du 26 octobre s’estompe. Les résultats sont tellement serrés que les alliances entre partis seront déterminantes.[...]

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

La Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a jugé déséquilibré un rapport de Human Rights Watch qui accuse ses soldats de viols et d'exploitation de femmes et de jeunes filles sur leurs bases d[...]

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

 Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet[...]

Burkina - En direct : Blaise Compaoré a signé sa démission

Dans un communiqué signé par la présidence et dont "Jeune Afrique" s'est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation d'&e[...]

Burkina : le jour d'après

Après les violentes manifestations de jeudi, la situation reste très confuse ce vendredi matin au Burkina. Blaise Compaoré n'a pas l'intention de démissionner, une transition a été é[...]

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe" aurait été trouvé

Lors d'une rencontre à Yaoundé, mercredi, entre des responsables marocains et la Confédération africaine de football (CAF), un "accord de principe" a été trouvé pour un [...]

Mali - Moussa Mara : "La justice a de la mémoire"

Le jeune Premier ministre malien, Moussa Mara, comptable de formation, a pris la tête du gouvernement en avril dernier dans un contexte encore très instable. De passage à Paris début octobre, il s'est ex[...]

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

La situation restait confuse jeudi en fin de journée au Burkina Faso. L’armée semblait avoir pris le contrôle de la situation en annonçant la dissolution du gouvernement et en instaurant une transi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers