Extension Factory Builder
14/11/2012 à 12:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Karim Wade n'a pas connaissance des faits que la justice sénégalaise pourrait lui reprocher. Karim Wade n'a pas connaissance des faits que la justice sénégalaise pourrait lui reprocher. © Seyllou/AFP

Karim Wade a bien l'intention de se présenter à sa convocation devant les gendarmes, jeudi 15 novembre. L'ancien ministre et fils du président sénégalais Abdoulaye Wade réfute les allégations de corruption portées contre lui, et fustige "l'amateurisme" du procureur en charge de son dossier.

Déjà auditionné à deux reprises, en juillet, Karim Wade, qui s'est reconverti dans le consulting auprès d'investisseurs internationaux désireux de s'installer en Afrique, est convoqué le 15 novembre devant la section de recherches de la gendarmerie. L'ancien conseiller à la présidence, patron de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique (Anoci), puis ministre d'État (Coopération, Transports aériens, Infrastructures et Énergie) est dans le collimateur de la cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), réactivée par le nouveau chef de l'État. Déférera-t-il à la convocation ?

"Amateurisme"

« Oui, nous a expliqué Karim Wade, je répondrai à toutes les questions, même si je crains que tout cela n'obéisse à des fins politiques. Je constate que, pour l'instant, on nage dans l'amateurisme. Le procureur spécial parle ainsi de 1 000 milliards de F CFA (1,5 milliard d'euros) détournés. Or cela correspond au budget annuel du Sénégal, alors que nous sommes sous la surveillance plus qu'attentive de la Banque mondiale ou du FMI ! Soyons sérieux. » A-t-il connaissance du dossier et des charges retenues contre lui ? « Absolument pas, et c'est bien le problème. Les seules questions que l'on m'ait posées jusqu'ici sont relatives à l'acquisition d'un véhicule ou d'un appartement. »

Après s'être reposé au Maroc, Abdoulaye, son père, s'est quant à lui retiré dans sa villa de Versailles, dans la banlieue parisienne, pour écrire (ses Mémoires ?) et prendre du recul. Il prépare activement le congrès de sa formation, le Parti démocratique sénégalais (PDS), au début de 2013, à l'issue duquel il passera officiellement la main.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans

Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ?[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Sénégal : dans l'affaire Karim Wade, Bibo Bourgi plaide malade

La détérioration de l'état de santé de l'homme d'affaires, soupçonné de complicité dans l'affaire Karim Wade, hypothèque la tenue du procès, le[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers