Extension Factory Builder
13/11/2012 à 14:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Mariés, Matthias et Gervanne ont trois enfants et une collection d'art contemporain.

Matthias Leridon, 50 ans, fut un temps chargé de mission au cabinet de l'ancien ministre français Hervé de Charette (1988) avant de fonder Tilder, cabinet indépendant de conseil en communication auprès des dirigeants d'entreprises. Il est aussi l'auteur d'un livre : L'Afrique va bien (2010). Gervanne Colboc, qui a vécu en Afrique, a été commissaire-priseur pendant une dizaine d'années, mais a aussi présenté une émission de télévision consacrée au marché de l'art et rédigé un livre : Le Guide des ventes aux enchères (2004). Mariés, Matthias et Gervanne ont trois enfants et une collection d'art contemporain.

Magiciens

Collection Gervanne et Matthias Leridon

Nombre d'oeuvres : environ 1 000

Artistes : Chéri Samba, George Lilanga, Hassan Musa, Guy Tillim, Pieter Hugo, Chéri Chérin, Frédéric Bruly Bouabré, etc.

Situation géographique : Paris, non visible par le public

Entreprise : Tilder (www.tilder.com)

Fonds de dotation : African Artists for Development (www.aad-fund.org)

Au siège de Tilder, les murs s'ornent de superbes tirages grand format signés du Sud-Africain Pieter Hugo. « Au départ de la collection, il y a l'exposition mythique "Magiciens de la terre", qui a été une révélation fondamentale, explique Gervanne Leridon. Et puis un coup de coeur pour un tableau de Chéri Samba, L'espoir fait vivre. Nous essayons de privilégier les artistes contemporains africains. Il y a un aspect excitant à défricher un domaine qui n'a pas encore été repéré par tous les capteurs du monde de l'art. »

Il y a un aspect excitant à défricher domaine qui n'a pas encore été repéré par tous les capteurs du monde de l'art.

Investissement

Commencée en 2000, la collection Leridon compte aujourd'hui environ un millier d'oeuvres stockées, représentant « un investissement considérable ». Si elle ne contient pas de vidéos - « ce n'est pas un secteur qui nous intéresse », confie Gervanne Leridon -, elle s'enrichit en fonction des goûts d'un couple qui privilégie « la rencontre avec un artiste et son discours ». Les Sud-Africains David Goldblatt, Guy Tillim et Pieter Hugo côtoient ainsi le Malien Abdoulaye Konaté, le Soudanais Hassan Musa, le Béninois Zinkpè, le Mozambicain Gonçalo Mabunda et, bien sûr, les congolais Chéri Samba ou Chéri Chérin. Si certaines oeuvres de la collection ont été exposées lors de l'édition 2010 de la foire Art Paris et prêtées ici ou là, elles ne sont pour l'instant que rarement visibles pour le public.

Diamants

Parallèlement, en 2009, le couple Leridon a lancé un fonds de dotation, African Artists for Development (AAD, 1 million d'euros par an), « afin de s'impliquer dans différentes actions sociales ». Géré par Gervanne et présidé par Matthias Leridon, AAD associe des artistes à des projets de développement sociohumanitaires en Afrique. Ainsi le dessinateur congolais Séraphin Kajibwami a-t-il réalisé Les Diamants de Kamituga dans le cadre d'un programme de prévention du sida en RD Congo et le chorégraphe Taïgue Ahmed a-t-il animé des ateliers de danse dans des camps de réfugiés centrafricains au Tchad (voir J.A. no 2665) afin qu'ils retrouvent confiance en eux. « Notre savoir-faire dans le domaine de la communication est mis à la disposition des artistes », soutient Gervanne Leridon. Au Bénin, AAD s'est engagé à financer trois « mini-bibliothèques » aux côtés de la fondation Zinsou.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées r[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces