Extension Factory Builder
06/11/2012 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean Piggozi, un milliardaire français férru d'art africain. Jean Piggozi, un milliardaire français férru d'art africain. © SIPA

Ils sont riches, dirigent des entreprises florissantes, et ils ont décidé de consacrer leur fortune à l'art contemporain africain. Retour sur ces hommes et ces femmes d'affaires qui soutiennent la création du continent.

La collectionnite est une maladie dangereuse qui vous prend pour ne plus vous lâcher, hante vos nuits comme vos jours et ponctionne allègrement votre compte en banque. Pour ceux qui roulent sur l'or, ou du moins qui ont les poches bien pleines, collectionner peut aussi être un moyen d'investir ou de payer moins d'impôts : en France, une entreprise qui acquiert des oeuvres d'art et les expose peut en effet effectuer de substantielles déductions fiscales... Si ces éléments ne doivent jamais être oubliés, il ne faut pas les surestimer, en particulier en ce qui concerne l'art contemporain africain. Notamment parce que, jusqu'à ce jour, aucun indicateur ne vous garantit une bonne plus-value à court terme si vous vous mettez en tête d'acheter des pièces d'artistes du continent dans l'idée de les revendre. C'est dommage pour eux, mais c'est ainsi. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que très peu de collectionneurs argentés se tournent vers leurs pourtant stimulantes créations. C'est la loi du marché de l'art : peu de concurrence, des prix qui restent bas...

Les hommes et les femmes d'affaires que nous avons rencontrés sont donc des exceptions - des pionniers - qui ont pour ambition de soutenir la vitalité créative de l'Afrique. Ils ne sont pas nombreux, mais sont animés d'une foi presque romantique dans la création artistique. Leur collection est souvent une forme d'engagement, un soutien aux artistes, une manière d'apporter sa pierre à l'histoire de l'art. « Collectionner, c'est composer une oeuvre totale, une oeuvre commune dans laquelle chaque artiste interprète une partition précise », explique le directeur artistique et commissaire d'exposition Simon Njami. Les créateurs ont besoin de ces chefs d'orchestre sans qui ils ne pourraient ni vivre ni exister.

Dossier :

- Jean Pigozzi, un appétit XXL (interview)
- Jean-Paul Blachère, faire la lumière (interview)
- Lionel Zinsou : jamais sans mes filles
- Sindika Dokolo, l'art comme une arme (Interview)
- L'art d'entreprendre

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers