Extension Factory Builder
06/11/2012 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean Piggozi, un milliardaire français férru d'art africain. Jean Piggozi, un milliardaire français férru d'art africain. © SIPA

Ils sont riches, dirigent des entreprises florissantes, et ils ont décidé de consacrer leur fortune à l'art contemporain africain. Retour sur ces hommes et ces femmes d'affaires qui soutiennent la création du continent.

La collectionnite est une maladie dangereuse qui vous prend pour ne plus vous lâcher, hante vos nuits comme vos jours et ponctionne allègrement votre compte en banque. Pour ceux qui roulent sur l'or, ou du moins qui ont les poches bien pleines, collectionner peut aussi être un moyen d'investir ou de payer moins d'impôts : en France, une entreprise qui acquiert des oeuvres d'art et les expose peut en effet effectuer de substantielles déductions fiscales... Si ces éléments ne doivent jamais être oubliés, il ne faut pas les surestimer, en particulier en ce qui concerne l'art contemporain africain. Notamment parce que, jusqu'à ce jour, aucun indicateur ne vous garantit une bonne plus-value à court terme si vous vous mettez en tête d'acheter des pièces d'artistes du continent dans l'idée de les revendre. C'est dommage pour eux, mais c'est ainsi. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que très peu de collectionneurs argentés se tournent vers leurs pourtant stimulantes créations. C'est la loi du marché de l'art : peu de concurrence, des prix qui restent bas...

Les hommes et les femmes d'affaires que nous avons rencontrés sont donc des exceptions - des pionniers - qui ont pour ambition de soutenir la vitalité créative de l'Afrique. Ils ne sont pas nombreux, mais sont animés d'une foi presque romantique dans la création artistique. Leur collection est souvent une forme d'engagement, un soutien aux artistes, une manière d'apporter sa pierre à l'histoire de l'art. « Collectionner, c'est composer une oeuvre totale, une oeuvre commune dans laquelle chaque artiste interprète une partition précise », explique le directeur artistique et commissaire d'exposition Simon Njami. Les créateurs ont besoin de ces chefs d'orchestre sans qui ils ne pourraient ni vivre ni exister.

Dossier :

- Jean Pigozzi, un appétit XXL (interview)
- Jean-Paul Blachère, faire la lumière (interview)
- Lionel Zinsou : jamais sans mes filles
- Sindika Dokolo, l'art comme une arme (Interview)
- L'art d'entreprendre

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers