Extension Factory Builder
13/11/2012 à 16:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Barack Obama en famille le soir de son élection, le 6 novembre. Barack Obama en famille le soir de son élection, le 6 novembre. © AFP

Licenciements, expulsions, paupérisation... La classe moyenne noire est la première victime de la crise économique. Elle n'en a pas moins voté, comme l'ensemble de la communauté, pour le président sortant.

La crise économique n'a pas épargné St. Albans. Ce coquet quartier aux confins du Queens, à New York, est le royaume des classes moyennes noires. Une fresque à l'entrée le rappelle : ici vécurent James Brown, Billie Holiday, W.E.B. Du Bois, John Coltrane, Ella Fitzgerald et bien d'autres artistes et intellectuels de première grandeur.

Ventes aux enchères de maisons particulières par des banques prêteuses (foreclosures), augmentation du nombre des familles faisant appel à l'aide sociale (food stamps), licenciements... « Les quatre dernières années ont été très mauvaises », explique avec résignation Nelson, qui, dans sa petite galerie d'art, vend des portraits de Malcolm X, de Michael Jordan ou de Jackie Robinson, premier Noir à avoir joué dans la principale ligue de base-ball. « En fait, ça fait huit ans que ça dure, même si les choses s'améliorent lentement. En tout cas, moi, je suis toujours là ! » Ici comme dans le reste du pays, les classes moyennes noires ont été les premières victimes de la crise.

Chomâge

Au niveau national, le taux de chômage des Africains-Américains oscille depuis quatre ans entre 14 % et 16 %. C'est presque deux fois plus que celui des Blancs (environ 8 %). Au cours de l'été 2011, il a même culminé à 17 % - un record. Le déclin du secteur industriel, qui compte 20 % de salariés noirs, les a d'abord frappés de plein fouet. À Detroit, au plus fort de la crise des subprimes, en 2008, 20 000 employés noirs de l'automobile ont ainsi été licenciés. Dans le Michigan, le taux de chômage des Africains-Américains est aujourd'hui de 23 %. À St. Albans, ce sont les licenciements massifs dans le secteur public qui ont déstabilisé la black middle class. En 2010, au niveau national, 142 000 emplois ont été perdus dans le secteur public, quand le secteur privé en créait 1,6 million. Et comme les Noirs sont surreprésentés dans ce secteur avec 21 % des emplois... À Chicago, par exemple, sur les 200 agents publics licenciés en 2010, les deux tiers étaient des Africains-Américains.

La crise a aussi, depuis quelques années, une conséquence inattendue : elle incite nombre de familles noires à quitter le Nord industriel en plein déclin pour gagner les États du Sud, plus dynamiques économiquement. C'est un exode, une Grande Migration à l'envers. Entre 1910 et 1970, entre 6 et 7 millions de Noirs avaient choisi de fuir le Sud ségrégationniste... En 2009, 10 000 Africains-Américains ont ainsi quitté le Queens et St. Albans (45 000 dans l'ensemble de l'État de New York). La moitié a regagné le Sud. À cause de la crise, bien sûr, mais aussi de la détérioration des relations raciales. Principale accusée, la police new-yorkaise et sa très agressive technique de contrôle des jeunes Noirs - ce qu'on appelle ici le stop and frisk (« interpeller et fouiller »).

"Pourquoi changer de capitaine ?"

Néanmoins, la communauté noire a voté comme un seul homme, ou presque, pour Barack Obama, le 6 novembre (93%). Quasiment la même proportion qu'il y a quatre ans (90 %). Nelson l'avait bien compris : « Avec Romney, ce serait pire. » Pour décrire la situation de l'économie américaine, il use d'une métaphore navale : « Le navire a mis du temps à faire demi-tour, dit-il, mais il est maintenant dans la bonne direction. Alors pourquoi changer de capitaine ? »

À St. Albans, tout le monde semble être de cet avis. Dans leur quasi-totalité, les devantures des échoppes de barbier, des supermarchés ou des librairies religieuses arboraient toutes fièrement une pancarte « Obama-Biden 2012 ». Comme aux plus belles heures de 2008. Crise ou pas crise.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles crim[...]

France : un nouveau projet de loi sur l'immigration

Attirer plus de diplômés et d'entrepreneurs étrangers. Tel est le but du projet de loi que le gouvernement s'apprête à dévoiler. Parmi les nouveautés, un titre de[...]

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux[...]

Littérature turque : "L'Homme désoeuvré" enfin traduit en français !

C'est l'un des classiques du roman turc contemporain. "L'Homme désoeuvré", de Yusuf Atilgan, est enfin traduit en français.[...]

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Crash en Ukraine : les séparatistes enlèvent les corps, Washington accuse Moscou

La colère gronde dans le monde contre les séparatistes pro-russes qui se sont précipités pour retirer les corps de victimes de l'accident dans l'est de l'Ukraine, Washington accusant les Russes de leur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers