Extension Factory Builder
08/11/2012 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dans la Situation Room, lors de l'exécution de Oussama Ben Laden, le 2 mai 2011. Dans la Situation Room, lors de l'exécution de Oussama Ben Laden, le 2 mai 2011. © Pete Souza/AP/Sipa

Discours du Caire à l'adresse des musulmans, élimination d'Oussama Ben Laden, réforme du système de santé, sauvetage de l'industrie automobile... Retour sur les moments forts du premier mandat d'Obama, réelu le 6 novembre 2012.

4 juin 2009 : Quelques heures plus tôt à l'université du Caire, il a prononcé un mémorable discours pour tenter de donner un « nouveau départ » aux relations entre les États-Unis et le monde musulman, gravement affectées par les pitoyables aventures guerrières de l'ère Bush. Mission accomplie, le président américain prend quelques instants de détente devant le sphinx de Gizeh.

© Stephen Crowley/The New-York Times/Redux-Rea

23 mars 2010 : Barack Obama paraphe la loi, péniblement adoptée par le Congrès, réformant le système de santé. Celle-ci fournira une couverture à 40 millions d'Américains plus ou moins vulnérables qui en étaient dépourvus (ci-contre, l'hôpital de San Leandro, en Californie). La loi a été définitivement validée par la Cour suprême au mois de juin dernier. Elle entrera en vigueur en 2014.

© The New-York Times/Rea

2 mai 2011 : Ils sont venus, ils sont tous là. Dans la Situation Room de la Maison Blanche, Barack Obama, entouré, entre autres, du vice-président, Joe Biden, de Hillary Clinton, sa secrétaire d'État, et de Robert Gates, le chef du Pentagone, suit en direct la traque d'Oussama Ben Laden par un commando des Navy Seals. Repéré dans une villa d'Abbottabad, non loin d'Islamabad, au Pakistan, le chef d'Al-Qaïda va être éliminé dans des conditions qui s'apparentent à un assassinat. OEil pour oeil, dent pour dent... Le président renforce sa stature de commandant en chef.

© Pete Souza/AP/Sipa

26 octobre 2011 : À Fort Wayne, Indiana, un nouveau modèle General Motors, la Chevrolet Silverado, sort des chaînes de montage. Le géant de l'automobile revient de loin. Un peu plus de deux ans auparavant, au bord de la faillite, il avait dû lancer un plan de restructuration drastique. En échange de l'octroi de 50 milliards de dollars, l'administration Obama avait quant à elle imposé le départ du PDG. Un petit miracle.

 

© General Motors/ITH/Rea

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Espagne : Podemos, Ciudadanos... les empêcheurs de voter en rond

Espagne : Podemos, Ciudadanos... les empêcheurs de voter en rond

Podemos à l'extrême gauche, Ciudadanos au centre droit... Ces deux partis n'existaient pas il y a un peu plus d'un an. Portés par une crise économique d'une exceptionnelle gravité, ils men[...]

Fatoumata Diawara, artiste sans frontières

À l'affiche de plusieurs films, la Malienne Fatoumata Diawara est aussi une chanteuse reconnue. Rencontre à Ouagadougou.[...]

Féminisme : Chimamanda Ngozi Achidie, cinquante nuances de Black

Auteure d'"Americanah", la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie déconstruit avec méthode les préjugés racistes et sexistes. Son discours sur le féminisme vient d'être[...]

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, a été entendu en qualité de témoin le 24 mars à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de[...]

Littérature : "Un racisme en Noir(e) et Blanc(he)"

Beaucoup d'ouvrages évoquant la question du racisme entre le Noir et le Blanc butent souvent sur le principal écueil lié à cette question : une perception manichéenne qui[...]

Le Brésil, une démocratie malade

Ce sont les évêques brésiliens qui ont le mieux pris la mesure du péril qui menace leur pays. Dans un communiqué du 10 mars, cinq jours avant les manifestations géantes contre[...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart[...]

États-Unis : un étudiant inculpé pour avoir attaché une corde au cou de la statue d'un Noir

Un étudiant de l'université du Mississippi a été inculpé, vendredi, pour avoir  passé une corde au cou d’une statue érigée sur le campus de [...]

Lee Kuan Yew, l'homme qui inventa Singapour

Premier ministre pendant trente ans, Lee Kuan Yew avait fait de l'économie de l'île-État l'une des plus florissantes de la planète. Il est mort le 23 mars à l'âge de[...]

Idris Elba pas assez "anglais-anglais" pour interpréter James Bond, selon Roger Moore

Faute d'être "anglais-anglais", Idris Elba ne pourra pas incarner James Bond, a déclaré l'ancien agent 007 Roger Moore, dans une interview accordée à "Paris Match". Face[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2703p064-065.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2703p064-065.xml0 from 172.16.0.100