Extension Factory Builder
06/11/2012 à 10:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 22 octobre, les douanes françaises ont saisi 600 kg de viandes prohibées. Le 22 octobre, les douanes françaises ont saisi 600 kg de viandes prohibées. © Glez

Le 22 octobre à Roissy, les douanes françaises ont saisi près de 600 kg de viande de brousse tout droit venue de Kinshasa.

Aéroport international Roissy-Charles-de-Gaulle, le 22 octobre. Les douanes françaises, en collaboration avec les services phytosanitaires et l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement, préparent une opération coup de poing. Objectif ? Débusquer les importateurs illégaux de denrées alimentaires. Ce jour-là, ils ciblent les deux vols en provenance de Kinshasa, capitale de la RDC. En quelques heures de fouilles - parfois ponctuées de vifs échanges avec des passagers -, la moisson est impressionnante : 600 kg de marchandise prohibée, de la « viande de brousse » pour l'essentiel : viande de singe, crocodile, pangolin, porc-épic, antilope, fraîche ou boucanée et parfois sommairement empaquetée.

Ce n'est pas la première fois que les douanes procèdent à ce genre de contrôle. En mai 2011, neuf jours d'opérations avaient même abouti à une saisie record : plus de une tonne de poisson et de viande d'animaux sauvages, dont des varans, des pythons, de la chair d'éléphant, des chenilles... et une peau de léopard.

Hygiène

Au mieux, ces viandes ne disposent pas d'autorisation sanitaire délivrée par les services d'hygiène des pays d'origine. Au pis, il s'agit d'espèces protégées par la convention internationale de Washington, qui date de 1973. Ladite convention liste plus de 34 000 espèces végétales et animales et surprendrait plus d'un gourmet subsaharien, tant ces dernières sont disponibles à foison sur les marchés.

« Dans la plupart des saisies, on constate qu'il s'agit de petites quantités de viande destinées à la consommation personnelle », expliquent les douanes françaises. « Mais, mises bout à bout, ces petites quantités sont un véritable danger pour l'écosystème et pour la santé », précisent-elles, en soulignant le risque qu'elles introduisent sur le territoire français des maladies graves comme la fièvre aphteuse ou le virus Ebola.

Si ces opérations servent aussi à informer consommateurs et passagers, elles visent avant tout les trafiquants. En mai 2012, 52 kg d'écailles de pangolin - l'équivalent d'une trentaine d'animaux tués - ont été saisies, toujours à Roissy. En provenance de Côte d'Ivoire, elles étaient destinées au marché asiatique, où elles sont, paraît-il, très prisées pour leurs supposées vertus aphrodisiaques

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

 Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme tournant du match.[...]

CAN 2015 : La RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

La RDC affirme avoir "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais

L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2703p046.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2703p046.xml0 from 172.16.0.100