Extension Factory Builder
05/11/2012 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ellen Johnson-Sirleaf est la première et seule femme à la tête d'un État africain. Ellen Johnson-Sirleaf est la première et seule femme à la tête d'un État africain. © Reuters

La présidente du Liberia effectuera une visite officielle à Paris, le 7 novembre. Ellen Johnson-Sirleaf y recevra notamment la grand-croix de la Légion d'honneur (la plus haute décoration civile du pays) à l'Élysée.

Alors que les chefs d'État d'Afrique francophone jouent des coudes pour être reçus par François Hollande, ce dernier va dérouler le tapis rouge pour la présidente du Liberia. Ellen Johnson-Sirleaf sera accueillie en visite officielle à Paris le 7 novembre, à l'initiative de la France, et recevra la grand-croix de la Légion d'honneur (la plus haute décoration civile du pays) à l'Élysée.

Lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, première (et pour l'instant unique) femme élue à la tête d'un État africain, Ellen Johnson-Sirleaf est, il est vrai, un symbole de la démocratisation du continent chère à Hollande - même si les critiques sur sa gestion ne sont pas rares, y compris de la part de sa compatriote et colauréate du prix Nobel, Leymah Gbowee.

Lors de cette visite, les chefs d'État évoqueront la force qui doit être mise sur pied par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour reconquérir le nord du Mali. Le Liberia est réticent à envoyer des militaires pour des raisons de sécurité intérieure, mais soutient l'initiative, au moins diplomatiquement. Mais c'est surtout la coopération économique qui préoccupe Monrovia : Ellen Johnson-Sirleaf devrait rencontrer Nicole Bricq, la ministre française du Commerce extérieur, et consacrer un long déjeuner au Medef (la principale organisation patronale), avec plusieurs tête-à-tête.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libéria

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique. Par[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : l'état d'urgence levé au Liberia, premiers essais en Afrique pour trois traitements

Les autorités du Liberia ont décidé jeudi de ne pas prolonger l'état d'urgence instauré en août. Parallèlement, MSF a annoncé que trois traitements différents contre le[...]

Ebola : six souches, pas moins

Il existe actuellement six espèces différentes de virus Ebola, à la sévérité variable.[...]

CAN 2015 et Ebola : psychose et stigmatisation dans les stades

Les footballeurs originaires des pays touchés par l'épidémie sont durement stigmatisés lors des rencontres qualificatives pour la Coupe d'Afrique des nations. Témoignages.[...]

Ebola : la moitié des morts non comptabilisés ?

Jeudi, un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que des milliers de victimes d'Ebola, enterrées sans être déclarées, n'étaient pas prises en compte[...]

Ebola : un arsenal thérapeutique balbutiant

S'il n'existe aucun traitement ni vaccin homologué contre le virus, la recherche scientifique progresse.[...]

Ebola : où sont passés les milliardaires africains ?

Seuls des milliardaires occidentaux tels Bill Gates ou Mark Zuckerberg se sont faits mécènes de la lutte contre Ebola. Leurs homologues africains, Aliko Dangote ou Nassef Sawiris,  pour ne citer qu'eux, sont aux[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces