Extension Factory Builder
05/11/2012 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ellen Johnson-Sirleaf est la première et seule femme à la tête d'un État africain. Ellen Johnson-Sirleaf est la première et seule femme à la tête d'un État africain. © Reuters

La présidente du Liberia effectuera une visite officielle à Paris, le 7 novembre. Ellen Johnson-Sirleaf y recevra notamment la grand-croix de la Légion d'honneur (la plus haute décoration civile du pays) à l'Élysée.

Alors que les chefs d'État d'Afrique francophone jouent des coudes pour être reçus par François Hollande, ce dernier va dérouler le tapis rouge pour la présidente du Liberia. Ellen Johnson-Sirleaf sera accueillie en visite officielle à Paris le 7 novembre, à l'initiative de la France, et recevra la grand-croix de la Légion d'honneur (la plus haute décoration civile du pays) à l'Élysée.

Lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, première (et pour l'instant unique) femme élue à la tête d'un État africain, Ellen Johnson-Sirleaf est, il est vrai, un symbole de la démocratisation du continent chère à Hollande - même si les critiques sur sa gestion ne sont pas rares, y compris de la part de sa compatriote et colauréate du prix Nobel, Leymah Gbowee.

Lors de cette visite, les chefs d'État évoqueront la force qui doit être mise sur pied par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour reconquérir le nord du Mali. Le Liberia est réticent à envoyer des militaires pour des raisons de sécurité intérieure, mais soutient l'initiative, au moins diplomatiquement. Mais c'est surtout la coopération économique qui préoccupe Monrovia : Ellen Johnson-Sirleaf devrait rencontrer Nicole Bricq, la ministre française du Commerce extérieur, et consacrer un long déjeuner au Medef (la principale organisation patronale), avec plusieurs tête-à-tête.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libéria

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites qu[...]

Ebola : Dr Bernice Dahn, médecin en chef du Liberia, en quarantaine

Le docteur Bernice Dahn, médecin en chef du Liberia, a décidé de se mettre en quarantaine, à Monrovia, après le décès de son adjoint des suites de la fièvre[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Ebola : le FMI accorde une aide supplémentaire aux pays touchés

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi une enveloppe supplémentaire de 130 millions de dollars en faveur des trois pays les plus frappés par Ebola (Guinée, Liberia, Sierra[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Ebola : chronique d'une panique

Tandis que le virus se propage, les États du monde entier se mobilisent pour enrayer l'épidémie. À chacun sa méthode : l'imagination aussi, c'est contagieux ![...]

Ebola : pourquoi l'armée américaine entre en scène au Liberia

Le chef des troupes américaines en Afrique (Africom) va diriger en personne depuis Monrovia le déploiement de 3 000 soldats pour lutter contre l'épidémie d'Ebola. Les raisons d'une intervention[...]

Ebola : 20 000 cas en novembre si la situation reste identique

Dans une étude publiée par le "New England Journal of Medicine", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti le 23 septembre que plus de 20 000 personnes seront infectées par le virus[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Ebola : l'OMS dénonce le marché noir du "sang de survivants"

Dans la lutte contre le virus Ebola, qui a déjà fait 2 630 morts, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la recherche d'un sérum a provoqué des effets pervers.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers