Extension Factory Builder
24/10/2012 à 16:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
El Hadji Diouf est accusé d’avoir orchestré les troubles du 13 octobre. El Hadji Diouf est accusé d’avoir orchestré les troubles du 13 octobre. © SIPA

La Coupe d'Afrique des nations, c'est pour bientôt ! Seize formations sont de la fête. Mais trois ex-grandes équipes et deux stars capricieuses déchantent...

On connaît désormais les seize équipes qualifiées pour la Coupe d'Afrique des nations 2013 (19 janvier-10 février). Aux côtés de l'Afrique du Sud, le pays organisateur, on retrouvera l'Algérie, l'Angola, le Burkina, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, l'Éthiopie, le Ghana, le Mali, le Maroc, le Niger, le Nigeria, la RD Congo, le Togo, la Tunisie et la Zambie. Parmi les grands absents, le Cameroun et l'Égypte, éliminés pour la deuxième fois consécutive, et aussi le Sénégal. Trois équipes qui ne sont plus que l'ombre des brillantes sélections qui trustaient jadis les titres ou portaient haut les couleurs du continent.

La carrière internationale de deux joueurs au destin particulier a peut-être aussi pris fin cette semaine. Celle, d'abord, de Samuel Eto'o, pourtant attendu en sauveur de la nation camerounaise. Après une longue suspension, une bouderie puis un retour négocié par les plus hautes autorités pour disputer le match décisif pour la qualification, le quadruple ballon d'or africain va pouvoir, après l'échec des Lions indomptables, se consacrer entièrement à son club du Daguestan. Qui le rémunère tout de même 20 millions d'euros par an !

Désolant

Celle, ensuite, d'El Hadji Diouf, ex-star des Lions de la Teranga, écarté de sa sélection depuis des mois et suspecté par sa fédération d'avoir fomenté les troubles qui ont marqué la rencontre Sénégal-Côte d'Ivoire du 13 octobre. Une violente réaction des supporteurs présents au stade Léopold-Sédar-Senghor a en effet provoqué l'interruption de la rencontre alors que l'équipe du toujours fringant Didier Drogba, finalement déclarée vainqueur, menait 2-0. Drapeaux brûlés, projectiles fusant depuis les tribunes, supporteurs ivoiriens contraints de se réfugier sur la pelouse pour être protégés : un spectacle désolant (une soixantaine de blessés) et une énième polémique. Réponse de notre roi des dance-floors, dont la taille du cerveau est inversement proportionnelle à celle de son ego : « Je suis dans le coeur des Sénégalais, que je joue ou non. Le stade [Léopold-Sédar-Senghor, NDLR] devrait même porter mon nom, car j'ai réalisé des prouesses qu'aucun autre joueur n'a pu faire... » Sans doute fait-il allusion aux multiples crachats, insultes, bagarres et virées nocturnes arrosées qui émaillent son parcours depuis ses titres de meilleur joueur africain (2001 et 2002). Ce sont surtout les tabloïds qui vont le regretter...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

CAN 2015 : Wilfried Bony emmène la Côte d'Ivoire en demi-finales

CAN 2015 : Wilfried Bony emmène la Côte d'Ivoire en demi-finales

Les Elephants ont éliminé l'Algérie, favori du tournoi, dans le choc de ces quarts de finale (3-1). Wilfried Bony, auteur d'un doublé, est l'homme providentiel de la Côte d'Ivoire, qui retrouvera[...]

Arabie saoudite : une militante poche de Raif Badawi libérée après trois mois de prison

Une militante saoudienne, qui avait co-fondé un forum de discussions sur internet avec le célèbre blogueur Raef Badaoui, a été libérée après trois mois de prison, a annonc&ea[...]

CAN 2015 : Le Ghana met fin au miracle guinéen

Plus forts et plus expérimentés, les Black Stars ont largement dominé la Guinée (3-0) dimanche à Malabo en quarts de finale de la CAN 2015. Le Ghana affrontera la Guinée équatoriale[...]

Nigeria : l'attaque de Maiduguri par Boko Haram repoussée

Une nouvelle offensive de Boko Haram dimanche contre Maiduguri, son ancien fief du nord-est peuplé d'un million d'habitants, a été repoussée par l'armée et les milices, à deux semaines d'u[...]

L'armée tchadienne poursuit les bombardements de Boko Haram à Gamboru

Deux hélicoptères de combat de l'armée tchadienne ont bombardé dimanche après-midi la ville nigériane de Gamboru (nord-est), située à la frontière camerounaise et tenu[...]

Alarab : la chaîne d'information du prince saoudien Al-Walid a commencé à émettre

La chaîne d'informations en continu Alarab du richissime prince saoudien Al-Walid ben Talal a commencé à émettre dimanche par satellite, entrant en compétition avec d'autres chaînes ré[...]

Abdel Fattah al-Sissi : "La lutte contre les jihadistes sera longue" en Égypte

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a estimé samedi que la lutte contre les jihadistes dans le Sinaï serait "longue et difficile", deux jours après des attentats contre les forces[...]

Leekens, sélectionneur de la Tunisie : "Il faut suspendre cet arbitre pour sauver la CAN 2015"

Georges Leekens, sélectionneur de la Tunisie, demande la suspension de l'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn pour "sauver" la CAN-2015, après la polémique sur le penalty égalisateur de l[...]

Tunisie-Guinée équatoriale : pour la fédération tunisienne, la décision de l'arbitre est presque un "viol"

Le chef de la délégation tunisienne en Guinée équatoriale, Hichem Ben Omrane, a évoqué en des mots très dur l'arbitrage de la rencontre Guinée équatoriale-Tunisie (1-0[...]

"La confession de la lionne" : Mia Couto et le réalisme magique

Dans son dernier roman, "La Confession de la lionne", le Mozambicain Mia Couto nous plonge dans une histoire poétique dont il a le secret. Où les attaques de lions visant les femmes d'un village sont au coe[...]

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

Deux grands favoris de la CAN-2015, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, s'affrontent dimanche dans un quart de finale en forme de revanche après celui de 2010. Dans un autre match, le Ghana a quant à lui nete[...]

Burkina Faso : naissance d'un parti sur mesure pour Djibrill Bassolé, proche de Compaoré

Un nouveau parti a été fondé samedi à Ouagadougou par d'anciens fidèles de l'ex-président Blaise Compaoré pour soutenir la candidature de son chef de la diplomatie, Djibrill Bassol&[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2702p017.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2702p017.xml0 from 172.16.0.100