Extension Factory Builder
24/10/2012 à 16:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
El Hadji Diouf est accusé d’avoir orchestré les troubles du 13 octobre. El Hadji Diouf est accusé d’avoir orchestré les troubles du 13 octobre. © SIPA

La Coupe d'Afrique des nations, c'est pour bientôt ! Seize formations sont de la fête. Mais trois ex-grandes équipes et deux stars capricieuses déchantent...

On connaît désormais les seize équipes qualifiées pour la Coupe d'Afrique des nations 2013 (19 janvier-10 février). Aux côtés de l'Afrique du Sud, le pays organisateur, on retrouvera l'Algérie, l'Angola, le Burkina, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, l'Éthiopie, le Ghana, le Mali, le Maroc, le Niger, le Nigeria, la RD Congo, le Togo, la Tunisie et la Zambie. Parmi les grands absents, le Cameroun et l'Égypte, éliminés pour la deuxième fois consécutive, et aussi le Sénégal. Trois équipes qui ne sont plus que l'ombre des brillantes sélections qui trustaient jadis les titres ou portaient haut les couleurs du continent.

La carrière internationale de deux joueurs au destin particulier a peut-être aussi pris fin cette semaine. Celle, d'abord, de Samuel Eto'o, pourtant attendu en sauveur de la nation camerounaise. Après une longue suspension, une bouderie puis un retour négocié par les plus hautes autorités pour disputer le match décisif pour la qualification, le quadruple ballon d'or africain va pouvoir, après l'échec des Lions indomptables, se consacrer entièrement à son club du Daguestan. Qui le rémunère tout de même 20 millions d'euros par an !

Désolant

Celle, ensuite, d'El Hadji Diouf, ex-star des Lions de la Teranga, écarté de sa sélection depuis des mois et suspecté par sa fédération d'avoir fomenté les troubles qui ont marqué la rencontre Sénégal-Côte d'Ivoire du 13 octobre. Une violente réaction des supporteurs présents au stade Léopold-Sédar-Senghor a en effet provoqué l'interruption de la rencontre alors que l'équipe du toujours fringant Didier Drogba, finalement déclarée vainqueur, menait 2-0. Drapeaux brûlés, projectiles fusant depuis les tribunes, supporteurs ivoiriens contraints de se réfugier sur la pelouse pour être protégés : un spectacle désolant (une soixantaine de blessés) et une énième polémique. Réponse de notre roi des dance-floors, dont la taille du cerveau est inversement proportionnelle à celle de son ego : « Je suis dans le coeur des Sénégalais, que je joue ou non. Le stade [Léopold-Sédar-Senghor, NDLR] devrait même porter mon nom, car j'ai réalisé des prouesses qu'aucun autre joueur n'a pu faire... » Sans doute fait-il allusion aux multiples crachats, insultes, bagarres et virées nocturnes arrosées qui émaillent son parcours depuis ses titres de meilleur joueur africain (2001 et 2002). Ce sont surtout les tabloïds qui vont le regretter...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Égypte : 3 ans de prison pour 8 hommes accusés d'avoir participé à un 'mariage gay'

Égypte : 3 ans de prison pour 8 hommes accusés d'avoir participé à un "mariage gay"

Un tribunal du Caire a condamné samedi à trois ans de prison huit jeunes hommes accusés d'être apparus dans la vidéo d'un "mariage gay" largement relayée sur les réseaux[...]

Burkina : deux prétendants au pouvoir, le lieutenant-colonel Zida semble prendre la main

Ce samedi 1er novembre, au lendemain de la démission de Blaise Compaoré, il est encore difficile de savoir qui tient le pouvoir au Burkina Faso. Deux militaires, le général Honoré Traoré [...]

Centrafrique : échanges de tirs dans un quartier nord de Bangui

Des échanges de tir ont opposé vendredi les forces internationales à des hommes armés qui les ont prises à partie dans un quartier nord de Bangui, selon un communiqué de la force fran&cc[...]

La Tunisie en campagne pour la première présidentielle de l'après-révolution

La Tunisie, pays référence du Printemps arabe, entre samedi en campagne pour la première élection présidentielle de l'après-révolution, pour laquelle l'ex-Premier ministre B&eacut[...]

Exclusif. Burkina : Blaise Compaoré s'est réfugié à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Alors que l'armée se divise pour déterminer qui dirigera la transition au Burkina, le chef de l'État démissionnaire et en fuite, Blaise Compaoré s'est réfugié à Yamoussoukr[...]

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce [...]

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines [...]

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Clichés éculés, raccourcis stupéfiants, partialité délibérée... Les internautes tunisiens n'ont pas de mots assez durs pour qualifier la couverture de leur pays par les m&[...]

UE-Zimbabwe : après 12 ans de sanctions, 234 millions d'euros d'aide ?

Dans le cadre du processus de normalisation de ses relations avec le Zimbabwe, l'Union européenne (UE) a annoncé vendredi qu'elle était disposée à s'engager dans un "programme d'aide plurian[...]

Burkina Faso : une révolution 2.0, vraiment ?

Le Burkina Faso vit-il une révolution 2.0 ? Sur Twitter, le hashtag #lwili a été la star de la journée du 30 octobre. Il ne faut cependant pas surestimer l'influence des réseaux sociaux.[...]

Israël : ces femmes juives en burqa

Mues par une obsession névrotique de la chasteté, des femmes issues du milieu ultraorthodoxe revendiquent le port du voile intégral. Sous l'oeil réprobateur des instances rabbiniques.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers