Extension Factory Builder
24/10/2012 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'identité des preneurs d'otages reste incertaine. L'identité des preneurs d'otages reste incertaine. © AFP

Après l'enlèvement le 14 octobre à Dakoro (Sud-Est) de quatre Nigériens et d'un Tchadien travaillant dans l'humanitaire, ainsi que leur chauffeur nigérien, les autorités consacrent leurs efforts à la libération de ces derniers.

« Pas question de laisser passer ça », s'emporte un haut fonctionnaire nigérien. L'enlèvement le 14 octobre à Dakoro (Sud-Est) de cinq Nigériens et de un Tchadien travaillant dans l'humanitaire est un coup dur pour les responsables du pays. Eux qui comptent parmi les plus ardents défenseurs d'une offensive militaire pour bouter les jihadistes hors du Nord-Mali doivent à présent consacrer l'essentiel de leurs efforts à la libération des otages... À Niamey, on soupçonne le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) d'avoir commandité les enlèvements. Mais on n'exclut pas qu'ils aient eu recours à des complices locaux. « Cela expliquerait qu'ils n'aient pas encore passé la frontière avec le Mali, qui est verrouillée. Ils doivent se terrer dans le Nord », explique le même fonctionnaire. Une hypothèse pas franchement réjouissante. Elle signifierait que le Mujao et Aqmi sont plus que jamais prêts à frapper au Niger.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Areva au Niger : plan social d'envergure sur le site d'Imouraren

Areva au Niger : plan social d'envergure sur le site d'Imouraren

La grande majorité des salariés de la filiale nigérienne d'Areva a appris la situation délicate de l'entreprise affectée par d'importantes pertes en 2014. Dans une lettre, signée du dire[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Niger : Mohamed Bazoum quitte la diplomatie pour se rapprocher d'Issoufou

Mohamed Bazoum, le ministre nigérien des Affaires étrangères, a été promu mercredi ministre d'État à la présidence. Il est remplacé à la tête de la[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Pour Fabius, le Nigeria doit s'engager "pleinement" contre Boko Haram

Le Nigeria doit s'engager "pleinement" dans la lutte contre les islamistes de Boko Haram, qui contrôlent de vastes territoires dans le nord-est du pays, a déclaré le ministre français des[...]

Attaque de Boko Haram au Niger : 7 soldats nigériens et 14 islamistes tués

Sept soldats nigériens et 14 combattants de Boko Haram sont morts vendredi soir lors de combats survenus dans un village du sud-est du Niger attaqué par le groupe islamiste armé, a-t-on appris samedi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2702p008-009.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2702p008-009.xml2 from 172.16.0.100