Extension Factory Builder
17/10/2012 à 12:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'artiste plasticien Pascale Marthine Tayou. L'artiste plasticien Pascale Marthine Tayou. © DR

Le plasticien camerounais Pascale Marthine Tayou présente un échantillon de ses oeuvres colorées au parc de la Villette, à Paris. Polymorphe et festif.

Il y a, chez le plasticien camerounais Pascale Marthine Tayou, un plaisir évident de créer. Quoique cérébrale, son oeuvre se déploie en installations foisonnantes, accumulations d'objets hétéroclites, explosions de couleurs. L'exposition « Collection privée », présentée jusqu'au 30 décembre au Pavillon Paul-Delouvrier du parc de la Villette, à Paris, rend parfaitement hommage à cette énergie bouillonnante. Volontiers poète, l'artiste écrit : « Cette exposition sera une transgression de formes, mon intention sera de faire de cette fausse rétrospective la célébration de l'inconnu, montrer l'influence des objets rituels qui façonnent nos moeurs de tous les jours, une problématique visuelle sur les choses qui nous entourent, sur ces choses qui nous observent et la manière dont nous observons les choses qui nous façonnent. »

Joyeux, enlevé et coloré

« Collection privée » donne donc l'occasion de voir de près les fameuses Poupées Pascale, statuettes vaudous modelées dans du cristal, la Danse des ventilateurs, les photographies intitulées L'École des clowns, mais aussi des oeuvres plus monumentales comme Home Sweet Home - des cages à oiseau, des nichoirs et des spaghettis de papier amassés sur des troncs de bois brut - ou Diamonds Landscape - sombres potences où sont pendus des diamants. C'est joyeux, enlevé et coloré, comme cet arbre composé de crayons de couleurs géants (Intramoulins, le chemin lumineux), oeuvre urbaine pérenne inaugurée par Martine Aubry, l'ex-premier secrétaire du Parti socialiste français, à Moulins, près de Lille, fin septembre.

___

« Collection privée », de Pascale Marthine Tayou, jusqu'au 30 décembre au Pavillon Paul-Delouvrier, à la Villette (Paris). Catalogue de l'exposition publié par Acte Sud et le parc de la Villette, 80 pages, 23,50 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce[...]

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines [...]

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Clichés éculés, raccourcis stupéfiants, partialité délibérée... Les internautes tunisiens n'ont pas de mots assez durs pour qualifier la couverture de leur pays par les m&[...]

UE-Zimbabwe : après 12 ans de sanctions, 234 millions d'euros d'aide ?

Dans le cadre du processus de normalisation de ses relations avec le Zimbabwe, l'Union européenne (UE) a annoncé vendredi qu'elle était disposée à s'engager dans un "programme d'aide plurian[...]

Burkina Faso : une révolution 2.0, vraiment ?

Le Burkina Faso vit-il une révolution 2.0 ? Sur Twitter, le hashtag #lwili a été la star de la journée du 30 octobre. Il ne faut cependant pas surestimer l'influence des réseaux sociaux.[...]

Israël : ces femmes juives en burqa

Mues par une obsession névrotique de la chasteté, des femmes issues du milieu ultraorthodoxe revendiquent le port du voile intégral. Sous l'oeil réprobateur des instances rabbiniques.[...]

Algérie : 1er novembre 1954, retour sur la "Toussaint rouge" de l'indépendance

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme le [...]

1er novembre 1954 : le texte intégral de la déclaration du Secrétariat général du FLN

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, le Front de libération nationale algérien diffusait une déclaration portant sur l'insurrection face à l'occupation française. En voici le texte in[...]

Algérie : lundi 1er novembre 1954, "Toussaint rouge" dans les Aurès

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme [...]

Blaise Compaoré annonce sa démission et la vacance du pouvoir

Dans un communiqué signé par la présidence et dont "Jeune Afrique" s'est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation d'&eac[...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents mas[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers