Extension Factory Builder
19/10/2012 à 12:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Young Boy' de Marlene Dumas, à la galerie Saatchi, à Londres. "Young Boy" de Marlene Dumas, à la galerie Saatchi, à Londres. © AFP

Nigérians, Sud-Africains, Marocains... Ils ne sont qu'une dizaine dans le classement des 500 plasticiens les plus prisés des salles des ventes.

Bien sûr, classer les plasticiens comme des chevaux de course a quelque chose d'artificiel et ne dit rien, ou presque, du futur de leur oeuvre. Il n'empêche : dans ce domaine, le rapport annuel d'Artprice sur le marché de l'art contemporain fait autorité. Et du côté des Africains, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Ils ne sont en effet qu'une petite dizaine, au milieu d'une foultitude de Chinois et d'Anglo-Saxons, parmi les 500 créateurs les plus cotés entre juillet 2011 et juin 2012.

En tête, deux Sud-Africains, Marlene Dumas (47e) et William Kentridge (84e), avec un chiffre d'affaires en ventes publiques de près de 3 millions d'euros et 1,6 million d'euros respectivement. À la 170e place, l'Anglo-Nigérian Chris Ofili, connu pour utiliser de la bouse d'éléphant dans ses toiles (684 700 euros). Au 326e rang, l'Algérien Adel Abdessemed (258 500 euros), qui a récemment suscité une polémique en exposant des figures du Christ composées de barbelés à côté du retable d'Issenheim. À la 408e place, un autre Nigérian, Yinka Shonibare (208 200 euros), qui s'interroge sur le colonialisme et le postcolonialisme à travers des oeuvres liées à l'histoire de l'art occidental mais revues et corrigées avec force tissus africains. Juste derrière, la Kényane Wangechi Mutu (431e, 193 700 euros) et ses toiles-collages psychédéliques. Enfin, en queue de peloton, deux Marocains - Lalla Essaydi, 438e, et Mohamed Drissi (1946-2003), 489e - et deux Égyptiens - le photographe Youssef Nabil (468e) et le peintre Adel el-Siwi (490e).

Une consolation, le numéro un reste l'Américain d'origine haïtienne et portoricaine Jean-Michel Basquiat, décédé en 1988, avec un chiffre d'affaires approchant les 80 millions d'euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste 'Do they know it's Christmas ?'

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur emboît[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ces avocats qui ont marqué 2014

 Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

BAD : un tiers des Africains font-ils réellement partie de la classe moyenne ?

L'Afrique avance, bien sûr, et se consolide de l'intérieur. Mais de là à affirmer qu'une personne sur trois appartient désormais à la classe moyenne, il y a un pas... que la BAD[...]

Après Ebola, le virus Nipah sur les rangs...

Selon une étude américaine réalisée au Cameroun, le virus nipah a déjà infecté de nombreuses personnes en Afrique. Jusque là seulement observé en Asie, il est[...]

Développement : pourquoi l'Afrique doit réussir sa transition démographique

L'Afrique subsaharienne va-t-elle enfin entrer dans une ère de transition démographique ? Selon le rapport du Fonds des Nations unies pour la population, publié ce 18 novembre, sa population commence[...]

CAN 2015 : comment le Maroc s'est mis hors jeu

La Coupe d'Afrique des nations ne se jouera pas au Maroc, qui avait demandé un report en invoquant le "péril Ebola". Récit de ces folles semaines qui ont mis Rabat et la CAF au bord de la[...]

CAN 2015 : comment la Guinée équatoriale s'est imposée

Plusieurs pays du continent auraient pu accueillir la CAN 2015. Certains ont décliné, d'autres se sont proposés. Le Qatar a même montré le bout de son nez. Mais la Guinée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers