Extension Factory Builder
19/10/2012 à 12:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Young Boy' de Marlene Dumas, à la galerie Saatchi, à Londres. "Young Boy" de Marlene Dumas, à la galerie Saatchi, à Londres. © AFP

Nigérians, Sud-Africains, Marocains... Ils ne sont qu'une dizaine dans le classement des 500 plasticiens les plus prisés des salles des ventes.

Bien sûr, classer les plasticiens comme des chevaux de course a quelque chose d'artificiel et ne dit rien, ou presque, du futur de leur oeuvre. Il n'empêche : dans ce domaine, le rapport annuel d'Artprice sur le marché de l'art contemporain fait autorité. Et du côté des Africains, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Ils ne sont en effet qu'une petite dizaine, au milieu d'une foultitude de Chinois et d'Anglo-Saxons, parmi les 500 créateurs les plus cotés entre juillet 2011 et juin 2012.

En tête, deux Sud-Africains, Marlene Dumas (47e) et William Kentridge (84e), avec un chiffre d'affaires en ventes publiques de près de 3 millions d'euros et 1,6 million d'euros respectivement. À la 170e place, l'Anglo-Nigérian Chris Ofili, connu pour utiliser de la bouse d'éléphant dans ses toiles (684 700 euros). Au 326e rang, l'Algérien Adel Abdessemed (258 500 euros), qui a récemment suscité une polémique en exposant des figures du Christ composées de barbelés à côté du retable d'Issenheim. À la 408e place, un autre Nigérian, Yinka Shonibare (208 200 euros), qui s'interroge sur le colonialisme et le postcolonialisme à travers des oeuvres liées à l'histoire de l'art occidental mais revues et corrigées avec force tissus africains. Juste derrière, la Kényane Wangechi Mutu (431e, 193 700 euros) et ses toiles-collages psychédéliques. Enfin, en queue de peloton, deux Marocains - Lalla Essaydi, 438e, et Mohamed Drissi (1946-2003), 489e - et deux Égyptiens - le photographe Youssef Nabil (468e) et le peintre Adel el-Siwi (490e).

Une consolation, le numéro un reste l'Américain d'origine haïtienne et portoricaine Jean-Michel Basquiat, décédé en 1988, avec un chiffre d'affaires approchant les 80 millions d'euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en janvi[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Que cherche Jean-Louis Borloo en Afrique ?

Retiré de la politique active, l'ancien ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy lance un "plan Marshall" censé aboutir à l'électrification de tout le continent. Mais il se montre fort[...]

Météo : mieux vaut prévenir que guérir

Bien sûr, cela suppose de penser sur le long terme, mais les pays du continent auraient tout à gagner à investir dans la recherche sur les aléas climatiques. L'enjeu, économique notamment,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2701p018.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2701p018.xml1 from 172.16.0.100