Extension Factory Builder
18/10/2012 à 17:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La consommation de cigarettes a augmenté de 57% en dix ans en Afrique. La consommation de cigarettes a augmenté de 57% en dix ans en Afrique. © AFP

Pour la première fois, la fondation mondiale du poumon publie son Atlas du tabac en français. Car les industriels du secteur ont trouvé une nouvelle proie : l'Afrique.

L'Africain fume plus aujourd'hui qu'il y a dix ans. Selon la World Lung Foundation (WLF), « la consommation de cigarettes a augmenté de 57 % » sur le continent en une décennie. Une avancée du tabagisme qui a poussé l'ONG internationale basée à New York à publier pour la première fois une édition française de son Atlas du tabac, le 1er octobre. Objectif : plaider en faveur de la lutte antitabac face aux interférences croissantes des fabricants, qui profitent de l'absence ou de l'inefficacité des législations en la matière dans nombre de pays africains.

Illustration éloquente à Dakar même, où un projet de loi antitabac on ne peut plus stricte traîne dans les tiroirs du ministère de la Santé depuis 2008. L'implantation sur le territoire sénégalais de trois grands fabricants de cigarettes - le géant américain Philip Morris, British American Tobacco et la MTOA, filiale sénégalaise d'Imperial Tobacco - ne serait pas étrangère à ce blocage. Il s'agirait « de préserver un environnement propice à leurs affaires », selon les associations locales antitabac.

Interdiction en Côte d'Ivoire

L'Atlas a quant à lui été présenté début octobre dans le pays. Massamba Diouf, de la Ligue sénégalaise contre le tabac (Listab), espère qu'une législation conforme à la convention-cadre de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte antitabac sera votée « d'ici la fin de l'année », ainsi que l'a annoncé le gouvernement. « Cela permettrait au pays d'augmenter les taxes sur le tabac, d'interdire les publicités incitant les jeunes à fumer, et de créer des espaces pour fumeurs », explique le militant. En Côte d'Ivoire, le gouvernement a franchi le pas le 10 octobre en interdisant la cigarette dans les lieux publics.

Une stratégie qui a fait ses preuves dans la plupart des pays occidentaux où, en dix ans, la consommation a baissé de 26 %. Pour compenser ce manque à gagner, l'industrie du tabac s'est tournée vers des pays moins bien armés pour se défendre, expédiant des cigarettes à des prix dérisoires tout en renflouant ses caisses.

Mais l'Afrique n'en sort pas encore tout à fait noircie avec ses quelque 3 % de fumeurs à l'échelle mondiale, loin derrière les 24 % de l'Europe et les 38 % d'une Chine bien enfumée. Pour autant, les militants africains antitabac ne baissent pas leur garde.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des cha[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Électricité : quel pilote pour la (future) Agence africaine ?

Pour la promotion de son "plan Marshall" électrique pour l'Afrique, Jean-Louis Borloo a rencontré trente-sept chefs d'État africains, qui, dans leur majorité, semblent adhérer au[...]

Maryse Condé : "Ma relation avec l'Afrique s'est fondée sur un mensonge"

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé publie une biographie culinaire. L'occasion de revenir avec elle sur sa relation avec l'Afrique et de dévoiler une facette aussi importante de sa[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Esclavage : "Libres et sans fers", paroles captives

Dans un ouvrage récent, trois chercheurs explorent les archives judiciaires françaises à la recherche de témoignages d'esclaves. De très émouvantes voix d'outre-tombe.[...]

Comment la diaspora influence l'opinion politique africaine grâce aux médias en ligne

RFI, Jeune Afrique, Le Point Afrique, (ex-) Slate Afrique, Le Monde Afrique, Afrik.com, etc. En Afrique francophone, les médias panafricains les plus sérieux et les plus influents sont… basés en France.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers