Extension Factory Builder
18/10/2012 à 15:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Entre 2000 et 2004, il a contribué à sortir le pays de son isolement. Entre 2000 et 2004, il a contribué à sortir le pays de son isolement. © J.A

François Lonsény Fall, l'ex-Premier ministre de Lansana Conté, qui avait démissionné avec éclat en 2004, a été nommé ministre des Affaires étrangères par Alpha Condé.

« Je retourne à mes premières amours », se réjouissait François Lonsény Fall le 8 octobre à Paris, en route pour le sommet de la Francophonie à Kinshasa. Depuis plusieurs mois, ce familier des institutions internationales se préparait à prendre la responsabilité des Affaires étrangères, qu'il avait déjà assumée entre 2002 et 2004. « Secrétaire général de la présidence [depuis décembre 2010, NDLR], j'ai été de toutes les missions à l'étranger, je suis au fait des dossiers », confiait-il. Sa nomination, officialisée le 5 octobre, était attendue à Conakry.

Haut fonctionnaire des Affaires étrangères guinéennes - notamment en France, au Nigeria et en Égypte -, François Fall était connu pour deux faits d'armes. Ambassadeur à l'ONU de 2000 à 2002, il avait fait élire la Guinée parmi les trois États représentant l'Afrique au Conseil de sécurité. Un succès qui lui avait valu son premier mandat de ministre des Affaires étrangères. À ce poste, il avait réussi à sortir le pays de son isolement international.

Désaccords avec Conté

Autre action marquante, sa démission fracassante, en avril 2004, du poste de Premier ministre, à la suite de désaccords avec le président Lansana Conté. « Le gros problème de notre pays, c'est que partout où l'on met la tête pour assainir, on trouve Conté au bout », confiait alors le juriste. Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Somalie de 2005 à 2007, il avait eu plus de mal à faire entendre ses analyses au Conseil de sécurité.

Depuis la fin du régime Conté, le diplomate originaire de Kankan s'est investi en politique. Candidat malheureux à la présidentielle de 2010, il s'est rallié à Alpha Condé au second tour. Aux Affaires étrangères, il « compte multiplier les partenariats économiques dans trois secteurs essentiels : l'énergie, l'agriculture et les mines, en particulier avec les pays émergents, notamment le Brésil, la Corée du Sud et la Chine ». Mais aussi restructurer son ministère : « Les effectifs en ambassade sont pléthoriques, il faudra les réduire. Il y aura une exigence de professionnalisme. » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Guinée : l'opposition ignore l'appel au dialogue du pouvoir

Guinée : l'opposition ignore l'appel au dialogue du pouvoir

Alors qu'Alpha Condé avait ouvert la porte au dialogue au sujet du calendrier électoral contesté, les chefs de l'opposition dénoncent une "opération de communication" de la pré[...]

Ebola : en Guinée et en Sierra Leone, le virus n'a pas dit son dernier mot

Après un net répit, les cas confirmés d'Ebola ont connu une forte augmentation la semaine passée en Guinée et en Sierra Leone.[...]

Guinée : rencontre apaisée pour Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo se dit déçu

Initialement prévu le 8 mai, le tête-à-tête entre le président guinéen Alpha Condé et son principal opposant Cellou Dalein Diallo a finalement eu lieu mercredi 20 mai à[...]

Guinée : Moussa Dadis Camara, l'onde de choc du béret rouge

L'encombrant putschiste de 2008 a annoncé, depuis son exil burkinabè, sa candidature à l'élection présidentielle guinéenne d'octobre. Et ça provoque déjà des[...]

Alpha Condé : "Ceux qui m'empêcheront de réussir ne sont pas encore nés"

À cinq mois de la fin de son premier mandat, le chef de l'État a deux priorités : en finir avec l'épidémie d'Ebola et contenir une opposition acharnée à contester sa[...]

Présidentielle guinéenne : à quoi joue Moussa Dadis Camara ?

L'annonce de la candidature présidentielle de Moussa Dadis Camara bouleverse l'échiquier politique guinéen. Que cherche l'ex-putschiste exilé à Ouagadougou ? Sera-t-il autorisé à[...]

Ebola : des experts de l'ONU étrillent l'action de l'OMS

Des experts onusiens dénoncent le retard pris en 2014 par l'OMS pour déclarer une urgence de santé publique mondiale.[...]

À Ouagadougou, Moussa Dadis Camara annonce sa candidature à la présidentielle guinéenne

En exil au Burkina Faso depuis 2010, l'ancien chef de la junte a annoncé lundi, lors d'une conférence de presse à Ouagadougou, qu'il se portait candidat à l'élection présidentielle[...]

Alpha Condé : "Les fusils de chasse et les frondes, c'est l'opposition qui en fait usage"

Le chef de l'État guinéen, Alpha Condé, a accordé une interview exclusive à "Jeune Afrique". Et répond aux attaques, alors que la situation dans son pays reste tendue.[...]

Guinée : le chef de l'opposition disposé à rencontrer le président la semaine prochaine

Le chef de l'opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo, qui a décliné une rencontre avec le président Alpha Condé prévue vendredi matin, se dit prêt à le rencontrer la semaine[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers