Extension Factory Builder
15/10/2012 à 19:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Park Jae-sang, alias PSY : 'Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes'. Park Jae-sang, alias PSY : "Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes". © Jason Decrow/AP/SIPA

Avec "Gangnam Style", son clip déjanté, le rappeur de Séoul PSY balaie tout sur son passage : plus de 350 millions de visionnages sur YouTube. Le phénomène prend même une dimension politique !

« Je suis petit, gros et moche ! Et me voilà invité sur tous les plateaux de télé du monde ! » Le rappeur coréen PSY - Park Jae-sang, de son vrai nom - n'en revient toujours pas du succès planétaire de Gangnam Style, son clip (voir la vidéo ci-dessous). En deux mois et demi, la vidéo a été visionnée plus de 326 millions de fois. C'est le titre le plus « aimé » de l'histoire de YouTube !

Gangnam Style ? Quatre minutes douze d'une chorégraphie loufoque, de « déhanchés galopants » exécutés par un play-boy gominé, boudiné dans son smoking mais entouré d'une armada de jolies filles. En se hissant à la première place du hit-parade au Royaume-Uni, il a réussi là où les artistes lisses et branchés de la K-Pop (la pop coréenne) ont échoué : conquérir l'Europe. « Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes », explique ce gosse de la bonne société de Séoul, un peu rebelle, très gâté et issu de l'univers superficiel et bling-bling des quartiers sud de la capitale. C'est justement ce milieu de nouveaux riches qu'il connaît si bien que PSY raille dans son tube.

Satire des quartiers aisés de Séoul

Il y a trente ans, dans le quartier de Gangnam, il n'y avait que des rizières à perte de vue. Aujourd'hui, avec ses gratte-ciel et ses boutiques de luxe, il est le symbole de tous les maux de la société contemporaine, ultracompétitive, superficielle et obsédée par les apparences.

Cette critique des dérives d'une certaine jeunesse échappe aux fans occidentaux. Mais la Corée du Nord ne s'y est pas trompée. Sur Uriminzokkiri, son site internet officiel, elle a aussitôt parodié le fameux clip pour ridiculiser Ahn Cheol-soo, le candidat indépendant à la prochaine présidentielle sud-coréenne. Richissime entrepreneur, celui-ci est partisan d'une plus grande fermeté à l'égard du régime de Pyongyang. « Yushin », son slogan de campagne, désigne cet ordre nouveau et autoritaire instauré autrefois (1971-1979) par le dictateur Park Chung-hee. Quand on sait que Park Geun-hye, la fille de ce dernier, est elle aussi candidate, on ne peut que sourire de l'humour des responsables nord-coréens !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem. [...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Inde : de la syrah au pays de Shiva

Alors que la consommation nationale de vin est en pleine croissance, plusieurs producteurs locaux commencent à se faire un nom. Parmi eux, Sula Vineyards, qui s'apprête à exporter... en France.[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

François Hollande : "Bachar al-Assad ne peut pas être un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

Lors de son discours annuel devant les ambassadeurs, jeudi, le président français, François Hollande, a affirmé qu'il refusait coopération avec le gouvernement de Bachar al-Assad pour lutter[...]

Irak : la politique de la terre brûlée selon l'État islamique

Des jihadistes ont mis le feu jeudi à un champ pétrolier qu'ils contrôlaient dans le nord de l'Irak, avant de battre en retraite alors que les forces kurdes les attaquaient dans le même secteur.[...]

Migrants : l'UE lance l'opération "Frontex Plus" pour aider l'Italie à protéger ses frontières

La Commission européenne a décidé de lancer une nouvelle opération en Méditerranée pour aider l'Italie à faire face à l'afflux de migrants. Elle appelle les États[...]

Ebola : suspension des vols vers les pays touchés, une réponse "dangereusement inadaptée"

Les dernières compagnies aériennes qui assuraient encore la desserte des trois pays d'Afrique de l'Ouest touchés par Ebola ont presque toutes suspendu leurs vols mercredi. Une décision [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex