Extension Factory Builder
15/10/2012 à 19:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Park Jae-sang, alias PSY : 'Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes'. Park Jae-sang, alias PSY : "Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes". © Jason Decrow/AP/SIPA

Avec "Gangnam Style", son clip déjanté, le rappeur de Séoul PSY balaie tout sur son passage : plus de 350 millions de visionnages sur YouTube. Le phénomène prend même une dimension politique !

« Je suis petit, gros et moche ! Et me voilà invité sur tous les plateaux de télé du monde ! » Le rappeur coréen PSY - Park Jae-sang, de son vrai nom - n'en revient toujours pas du succès planétaire de Gangnam Style, son clip (voir la vidéo ci-dessous). En deux mois et demi, la vidéo a été visionnée plus de 326 millions de fois. C'est le titre le plus « aimé » de l'histoire de YouTube !

Gangnam Style ? Quatre minutes douze d'une chorégraphie loufoque, de « déhanchés galopants » exécutés par un play-boy gominé, boudiné dans son smoking mais entouré d'une armada de jolies filles. En se hissant à la première place du hit-parade au Royaume-Uni, il a réussi là où les artistes lisses et branchés de la K-Pop (la pop coréenne) ont échoué : conquérir l'Europe. « Je voulais juste écrire un truc marrant pour mes potes », explique ce gosse de la bonne société de Séoul, un peu rebelle, très gâté et issu de l'univers superficiel et bling-bling des quartiers sud de la capitale. C'est justement ce milieu de nouveaux riches qu'il connaît si bien que PSY raille dans son tube.

Satire des quartiers aisés de Séoul

Il y a trente ans, dans le quartier de Gangnam, il n'y avait que des rizières à perte de vue. Aujourd'hui, avec ses gratte-ciel et ses boutiques de luxe, il est le symbole de tous les maux de la société contemporaine, ultracompétitive, superficielle et obsédée par les apparences.

Cette critique des dérives d'une certaine jeunesse échappe aux fans occidentaux. Mais la Corée du Nord ne s'y est pas trompée. Sur Uriminzokkiri, son site internet officiel, elle a aussitôt parodié le fameux clip pour ridiculiser Ahn Cheol-soo, le candidat indépendant à la prochaine présidentielle sud-coréenne. Richissime entrepreneur, celui-ci est partisan d'une plus grande fermeté à l'égard du régime de Pyongyang. « Yushin », son slogan de campagne, désigne cet ordre nouveau et autoritaire instauré autrefois (1971-1979) par le dictateur Park Chung-hee. Quand on sait que Park Geun-hye, la fille de ce dernier, est elle aussi candidate, on ne peut que sourire de l'humour des responsables nord-coréens !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux pr[...]

Littérature turque : "L'Homme désoeuvré" enfin traduit en français !

C'est l'un des classiques du roman turc contemporain. "L'Homme désoeuvré", de Yusuf Atilgan, est enfin traduit en français.[...]

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Crash en Ukraine : les séparatistes enlèvent les corps, Washington accuse Moscou

La colère gronde dans le monde contre les séparatistes pro-russes qui se sont précipités pour retirer les corps de victimes de l'accident dans l'est de l'Ukraine, Washington accusant les Russes de leur[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

France : affrontements à Paris entre la police et des manifestants propalestiniens

Les policiers antiémeute et des propalestiniens s'affrontaient samedi à coups de pierres et de gaz lacrymogènes dans les rues de Paris après une tentative de manifestation de soutien aux Palestiniens[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers