Extension Factory Builder
11/10/2012 à 07:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Khalid Alioua est incarcéré depuis le 29 juin. Khalid Alioua est incarcéré depuis le 29 juin. © Abdelhak Senna/AFP

Les socialistes marocains défendent bec et ongles l'ancien ministre Khalid Alioua, accusé de corruption. Un lobbying qui connaît quelques ratés...

Le bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) a décidé, fin septembre, de lancer une campagne de lobbying pour la libération de Khalid Alioua, un ancien dirigeant du parti. Porte-parole du gouvernement d'alternance (1998-2000), puis ministre de l'Enseignement supérieur (2002-2004), Alioua, étoile montante de cette formation politique, passait pour le successeur potentiel d'Abderrahmane Youssoufi jusqu'à son échec à la mairie de Casablanca, en 2003. Il avait quitté l'USFP en 2009. L'année suivante, un rapport de la Cour des comptes épinglait sa gestion du Crédit immobilier et hôtelier (CIH), une banque publique marocaine qu'il dirigeait depuis cinq ans.

Le 29 juin dernier, Alioua a été placé en détention provisoire après l'ouverture d'une instruction sur des malversations financières remontant à cette époque. On lui reproche l'octroi de prêts sans contrepartie, la gestion irrégulière d'hôtels, propriétés de la banque, et de s'être accordé des avantages personnels, tels que l'achat de biens immobiliers à bas prix.

Driss Lachgar, tonitruant ténor de l'USFP, a pris la tête d'un comité de soutien qui, depuis le 3 octobre, compte parmi ses membres Hamid Chabat, le nouveau secrétaire général de l'Istiqlal. Les défenseurs d'Alioua réclament sa libération, condition sine qua non selon eux à un jugement équitable.

Diffamation

Les socialistes animent la chronique judiciaire. Abdelhadi Khairat, un député USFP qui a dirigé une commission d'enquête parlementaire sur le CIH, a maladroitement déclaré, lors d'un meeting, que d'autres personnes avaient bénéficié de prêts sans garanties, « dont le "prince rouge", Moulay Hicham, qui a [pris] 4 milliards [de dirhams] sans même déposer de caution ». Refusant les demi-excuses d'Al-Ittihad al-Ichtiraki, le journal officiel du parti, le cousin germain de Mohammed VI a porté plainte pour diffamation.

Coup de théâtre, le 17 septembre, le prince s'est déplacé en personne, sous les flashs des photographes, au tribunal de première d'instance d'Aïn Sebaa. L'audience, reportée deux fois, doit reprendre le 15 octobre. Aux dernières nouvelles, un avocat socialiste négocierait un règlement à l'amiable.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Nizar Mourabit : faux Marocain, vrai imposteur

Un politologue du nom de Nizar Mourabit sévit depuis quelques années au pays des tulipes. Il est apparu un jour sur la scène médiatique, ou plutôt il y a surgi, et n'a cessé de publ[...]

Blaise Compaoré bientôt extradé vers le Burkina Faso ?

Lors d'une rencontre jeudi avec la presse nationale, le Premier ministre intérimaire, Isaac Zida, a annoncé que le Burkina allait demander au Maroc l'extradition de Blaise Compaoré si les institutions[...]

Maroc - Minurso : Bolduc en stand-by

La nomination de la Canadienne Kim Bolduc à la tête de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) n'est toujours pas validée par Rabat.[...]

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).[...]

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces