Extension Factory Builder
11/10/2012 à 17:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Sud-Africain Reinhardt Janse Van Rensburg (MTN Qhubeka) lors du Tour de Bretagne. Le Sud-Africain Reinhardt Janse Van Rensburg (MTN Qhubeka) lors du Tour de Bretagne. © Reuters

En 2013, l'équipe sud-africaine MTN-Qhubeka, évoluera pour la première fois en Continental Pro, la deuxième division du cyclisme professionnel

La petite reine africaine débarque dans la cour des grands. En 2013, une équipe du continent, la sud-africaine MTN-Qhubeka, évoluera pour la première fois en Continental Pro, la deuxième division du cyclisme professionnel. L'admission de l'équipe, formée par le premier opérateur téléphonique africain et l'ONG Qhubeka (« aller de l'avant » en zoulou et xhosa), spécialisée dans la distribution de vélos, doit être officialisée le 1er novembre mais est déjà certaine depuis la mi-septembre. Cet agrément, qui lui permettra de prétendre aux grandes courses européennes, n'est qu'une étape pour cette formation dotée d'un budget de plus de 3 millions d'euros. Douglas Ryder, son manageur, espère obtenir sa première participation au Tour de France d'ici à 2015.

Pour se renforcer, MTN-Qhubeka a créé un centre d'entraînement à Lucca, en Italie, et recruté des Européens expérimentés, comme l'Allemand Gerald Ciolek, champion du monde espoirs 2006, et le Lituanien Ignatas Konovalovas, vainqueur du contre-la-montre final du Tour d'Italie 2009. L'objectif n'est pas d'« européaniser » l'effectif, mais de hisser au plus haut niveau cette équipe à vocation panafricaine. L'Algérien Youcef Reguigui vient d'ailleurs de rejoindre les coureurs du continent (quatre Érythréens, dix Sud-Africains, un Éthiopien, un Namibien et un Rwandais) déjà présents. « Les Africains dominent la course de fond, rappelle Douglas Ryder. Pourquoi pas le cyclisme ? » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

Afrique du Sud : Durban se mobilise contre la xénophobie

Ils sont plusieurs milliers à manifester jeudi à Durban pour dénoncer la vague d'attaques contre les ressortissants étrangers installés dans la ville.[...]

Afrique du Sud : qui succédera à Helen Zille à la tête du principal parti d'opposition ?

Après 8 ans à la tête du principal parti d'opposition en Afrique du Sud, Helen Zille tire sa révérence. L'adversaire coriace de Jacob Zuma ne sera pas candidate lors des élections de[...]

Cecil Rhodes déboulonné, un millier de migrants en fuite après des violences xénophobes

La statue du colonisateur britannique Cecil Rhodes a été déboulonnée jeudi au Cap. Une victoire contre le passé raciste de l'Afrique du Sud, pour certains, alors que le pays est à nouveau[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

État islamique : combien de vierges pour une ado sud-africaine ?

Comme Boko Haram, l’État islamique est friand de jeunes Africaines. Mais contrairement à l’organisation terroriste basée au Nigeria, Daesh essaie d'en attirer des consentantes. Une Sud-Africaine[...]

L'Afrique du Sud teste une nouvelle molécule contre la tuberculose multirésistante

Depuis 2013, quelques 217 Sud-Africains, sur 500 patients-test dans le monde, ont été mis sous traitement à la bedaquiline contre la tuberculose multirésistante. Près de 3000 personnes[...]

Afrique du Sud : faut-il détruire les statues de l'apartheid ?

Les actes de vandalisme contre des statues d'anciens dirigeants blancs se multiplient en Afrique du Sud. Un phénomène qui vise le passé colonial et raciste du pays, mais qui remet aussi en question[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2700p018.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2700p018.xml2 from 172.16.0.100