Extension Factory Builder
02/10/2012 à 09:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Basuki Tjahaja 'Ahok' Purnama : une réputation d'incorruptible. Basuki Tjahaja "Ahok" Purnama : une réputation d'incorruptible. © DR

En dépit des exhortations des responsables religieux, un non-musulman d'origine chinoise a été élu vice-gouverneur de la capitale, fief de l'islam conservateur.

« À Jakarta, nous sommes pragmatiques, peu importe que notre nouveau vice-gouverneur soit chrétien, et non musulman ! Ce qui compte, explique Partimin, dont la famille habite la capitale indonésienne depuis six générations, ce sont les résultats ! » Le 20 septembre, le second tour de l'élection du gouverneur opposait l'équipe dirigeante sortante conduite par Fauzi « Foke » Bowo à un duo improbable dans ce bastion de l'islam conservateur : Joko « Jokowi » Widodo, élu en 2010 meilleur maire du pays pour son travail dans la ville provinciale de Solo, et un parlementaire réputé incorruptible, Basuki Tjahaja « Ahok » Purnama, un chrétien d'origine chinoise. Les leaders musulmans ont eu beau exhorter leurs fidèles - 90 % de la population indonésienne - à ne pas voter pour un chrétien, les Jakartanais, excédés par la corruption et l'inefficacité des classes dirigeantes, ont élu le duo d'opposants avec 54 % des suffrages. Mais le plus dur est à venir.

Embouteillages, inondations, pollution, insalubrité... La vie dans la mégapole est un enfer.

Au fil des ans, la vie dans la mégapole javanaise (plus de 10 millions d'habitants) est devenue un enfer : embouteillages monstrueux, inondations, pollution, insalubrité... Sans même parler d'une catastrophe annoncée : à force de puiser dans les nappes phréatiques, Jakarta s'est enfoncé de 25 cm à 70 cm en une quarantaine d'années. Et même de 2 m dans certains quartiers du bord de mer. Mais au-delà, le vote des Jakartanais a valeur d'avertissement à l'échelle nationale.

Réélu triomphalement en 2009 pour un deuxième et dernier mandat, le président Susilo Bambang Yudhoyono a déçu. Si Jokowi réussit son pari, il pourrait bien se retrouver colistier de son principal appui, le très populaire Prabowo Subianto, pour la présidentielle de 2014. Ex-général réputé pour sa brutalité lors de la répression des dissidents dans les années 1990 et honni par les associations de défense des droits de l'homme, ce dernier pourrait en effet profiter de l'insatisfaction générale pour revenir sur le devant de la scène. L'élection de Jokowi pourrait ainsi avoir pour résultat paradoxal de favoriser le retour de l'ancienne élite autoritaire et nationaliste.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers