Extension Factory Builder
05/10/2012 à 17:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de l'UEFA Michel Platini, à Libreville, le 10 février 2012. Le président de l'UEFA Michel Platini, à Libreville, le 10 février 2012. © AFP

Le président de l'UEFA, Michel Platini, veut imposer à partir de 2013 des règles de saine gestion aux clubs européens. Vaste programme ! Mais déjà, les sanctions tombent.

Michel Platini est un homme de convictions. L'ex-star française, qui préside l'Union des associations européennes de football (UEFA) depuis 2007, a déclaré la guerre à la gestion erratique des clubs européens. Il faut dire qu'en 2010 les pertes cumulées de ces derniers ont avoisiné 1,6 milliard d'euros ! Platini veut donc imposer un retour à l'équilibre d'ici à 2015. Son principe est simple : les clubs ne pourront plus dépenser davantage d'argent qu'ils n'en gagnent. Pour la période 2013-2015, les pertes ne pourront excéder 15 millions d'euros par saison. Le barème des sanctions va du simple avertissement à l'exclusion des compétitions continentales à partir de la saison 2014-2015. D'ores et déjà, les primes de participation à la Ligue des champions ou à la Ligue Europa de 23 clubs (dont l'Atlético Madrid, Málaga, le Sporting Lisbonne et le Fenerbahçe Istanbul) ont été gelées. Les intéressés accusaient d'importants retards dans le versement des salaires (joueurs, staffs techniques, employés), mais aussi dans celui des sommes dues aux organismes fiscaux et/ou sociaux, voire à d'autres clubs dans le cadre de transferts.

Le PSG dans le viseur

Pour se familiariser avec les nouvelles règles, 40 clubs ont accepté de tester un logiciel qui permet de traiter les données financières conformément aux exigences de l'UEFA. La tâche s'annonce rude. Si les finances des clubs français ou allemands, par exemple, sont relativement transparentes, tel n'est pas le cas partout. D'où viennent les fonds investis dans certains clubs ? Personne n'en sait trop rien.

Des voix s'élèvent donc pour que toutes les Directions nationales du contrôle de gestion (DNCG) adoptent les mêmes règles, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. D'autres, comme l'Allemand Karl-Heinz Rummenigge, président du Bayern Munich et de l'Association européenne des clubs (ECA), s'émeuvent des sommes colossales englouties récemment sur le marché des transferts par le Paris SG (144 millions d'euros), Chelsea (100) ou Manchester United (59). Ces clubs, qui font face à des pertes importantes, ne pourront par éternellement se remettre à flot grâce aux chèques signés par leurs actionnaires ou de très généreux sponsors. L'UEFA ne le tolérera pas.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Le foot n'est pas la guerre, vous êtes sûr ?

Il n'y a pas qu'en Afrique que les questions politiques font irruption sur les terrains de football.[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ados dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers