Extension Factory Builder
05/10/2012 à 17:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de l'UEFA Michel Platini, à Libreville, le 10 février 2012. Le président de l'UEFA Michel Platini, à Libreville, le 10 février 2012. © AFP

Le président de l'UEFA, Michel Platini, veut imposer à partir de 2013 des règles de saine gestion aux clubs européens. Vaste programme ! Mais déjà, les sanctions tombent.

Michel Platini est un homme de convictions. L'ex-star française, qui préside l'Union des associations européennes de football (UEFA) depuis 2007, a déclaré la guerre à la gestion erratique des clubs européens. Il faut dire qu'en 2010 les pertes cumulées de ces derniers ont avoisiné 1,6 milliard d'euros ! Platini veut donc imposer un retour à l'équilibre d'ici à 2015. Son principe est simple : les clubs ne pourront plus dépenser davantage d'argent qu'ils n'en gagnent. Pour la période 2013-2015, les pertes ne pourront excéder 15 millions d'euros par saison. Le barème des sanctions va du simple avertissement à l'exclusion des compétitions continentales à partir de la saison 2014-2015. D'ores et déjà, les primes de participation à la Ligue des champions ou à la Ligue Europa de 23 clubs (dont l'Atlético Madrid, Málaga, le Sporting Lisbonne et le Fenerbahçe Istanbul) ont été gelées. Les intéressés accusaient d'importants retards dans le versement des salaires (joueurs, staffs techniques, employés), mais aussi dans celui des sommes dues aux organismes fiscaux et/ou sociaux, voire à d'autres clubs dans le cadre de transferts.

Le PSG dans le viseur

Pour se familiariser avec les nouvelles règles, 40 clubs ont accepté de tester un logiciel qui permet de traiter les données financières conformément aux exigences de l'UEFA. La tâche s'annonce rude. Si les finances des clubs français ou allemands, par exemple, sont relativement transparentes, tel n'est pas le cas partout. D'où viennent les fonds investis dans certains clubs ? Personne n'en sait trop rien.

Des voix s'élèvent donc pour que toutes les Directions nationales du contrôle de gestion (DNCG) adoptent les mêmes règles, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. D'autres, comme l'Allemand Karl-Heinz Rummenigge, président du Bayern Munich et de l'Association européenne des clubs (ECA), s'émeuvent des sommes colossales englouties récemment sur le marché des transferts par le Paris SG (144 millions d'euros), Chelsea (100) ou Manchester United (59). Ces clubs, qui font face à des pertes importantes, ne pourront par éternellement se remettre à flot grâce aux chèques signés par leurs actionnaires ou de très généreux sponsors. L'UEFA ne le tolérera pas.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

La France et le Maroc ont décidé samedi de "tourner la page" de près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire et anti-jihadiste, un réchauffe[...]

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de[...]

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2699p055.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2699p055.xml0 from 172.16.0.100