Extension Factory Builder
04/10/2012 à 12:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. © Aminu Abubakar/AFP

Parties faire le hadj à La Mecque, un millier de croyantes se sont retrouvées parquées dans un centre de rétention. Motif : elles n'étaient pas accompagnées par un homme.

Elles croyaient que leur voyage en Arabie saoudite, où elles comptaient faire le pèlerinage de La Mecque, les rapprocherait du paradis. Las ! Un millier de Nigérianes ont vécu l'enfer. Elles rêvaient de gravir le célèbre mont Arafat, elles se sont retrouvées en prison. La cause ? Elles avaient eu l'outrecuidance d'arriver, le 22 septembre... seules. Ou, plus exactement, non accompagnées d'un tuteur.

Or une règle impose à toute candidate au pèlerinage, qu'elle soit jeune fille ou grand-mère, riche ou pauvre, analphabète ou super­diplômée, la présence à ses côtés d'un père, d'un conjoint, d'un frère ou même d'un fils. Pour ne pas avoir observé cette règle, certes non coranique mais connue de tous et en vigueur depuis la Révélation, ces malheureuses prétendantes au hadj, cinquième pilier de l'islam, ont été parquées dans le centre de rétention de l'aéroport de Djeddah, en attendant d'être renvoyées dans leur pays. Cinq cents d'entre elles ont été rapatriées le 27 septembre.

"Traitées comme des animaux"

Moins chanceuses, celles qui sont restées sur place se plaignent de conditions de détention particulièrement pénibles. « Nous sommes traitées comme des animaux », raconte Mariya Ahmed, citée par la BBC.

Le gouvernement saoudien rejette la responsabilité de l'incident sur les autorités nigérianes, qui ont « oublié » de se plier à la règle du tuteur. Pourtant, ce sont les missions consulaires des Al Saoud qui accordent les visas après examen d'un dossier de pèlerinage dûment complété, comportant notamment la filiation du tuteur et surtout son lien de parenté avec la postulante.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Une 'mystérieuse' maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une maladie "mystérieuse" a tué 17 personnes dans le sud-ouest du Nigeria, qui ont succombé brutalement, a déclaré samedi un porte-parole des autorités locales.[...]

Qui est Aisha Buhari, la nouvelle première dame du Nigeria ?

Elle est aussi réservée que Patience Jonathan, l'ex-First Lady, était exubérante. L'épouse du nouveau président Muhammadu Buhari devrait s'en tenir à un rôle de[...]

Classement "Time" 2015 : qui sont les Africains les plus influents du monde ?

L'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi sa liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes du monde. Dans le lot, quelques Africains : Muhammadu Buhari, président[...]

Nigeria - Stephen Keshi : "Mon objectif principal, c'est la CAN 2017"

Stephen Keshi signe un nouveau contrat avec le Nigeria vendredi, un peu plus de six mois après avoir démissionné suite à l’élimination des Super Eagles lors des qualifications pour la CAN[...]

Nigeria-Muhammadu Buhari : "Je ne peux pas promettre de retrouver les lycéennes de Chibok"

Muhammadu Buhari, le président nouvellement élu du Nigeria, a reconnu mardi qu'il ne pouvait pas promettre de retrouver les 219 lycéennes de Chibok enlevées il y a un an jour pour jour par les[...]

Boko Haram : un an après, quelles sont les chances de retrouver les 219 lycéennes nigérianes ?

Un an jour pour jour après leur enlèvement par Boko Haram à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, le monde est toujours sans nouvelles des 219 lycéennes. Existe-t-il encore une chance de les retrouver ?[...]

Infographie - Nigeria : l'APC de Buhari triomphe presque partout mais chute à Rivers

Selon les résultats officiels publiés lundi, le Congrès progressiste (APC) du président élu Muhammadu Buhari, grand vainqueur des élections des gouverneurs, a perdu le contrôle de[...]

Élections au Nigeria : prolongation du vote dans l'État de Rivers

Les opérations de vote ont été prolongées dimanche dans l'État pétrolier de Rivers, dans le sud du Nigeria, dans les bureaux où les élections locales ont été[...]

Nigeria : l'État de Rivers (sud) sous haute tension pour les élections locales

Les forces de l'ordre étaient déployées en grande nombre, samedi, dans l'Etat pétrolier de Rivers, dans le sud du Nigeria, où les électeurs doivent élire leur prochain gouverneur,[...]

Nigeria : ce que Muhammadu Buhari nous a dit

Quatre jours avant le scrutin, le candidat du All Progressives Congress, Muhammadu Buhari ,se glissait déjà dans les habits de président du Nigeria. Rencontre avec un ancien putschiste qui a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2699p017.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2699p017.xml0 from 172.16.0.100