Extension Factory Builder
04/10/2012 à 12:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. © Aminu Abubakar/AFP

Parties faire le hadj à La Mecque, un millier de croyantes se sont retrouvées parquées dans un centre de rétention. Motif : elles n'étaient pas accompagnées par un homme.

Elles croyaient que leur voyage en Arabie saoudite, où elles comptaient faire le pèlerinage de La Mecque, les rapprocherait du paradis. Las ! Un millier de Nigérianes ont vécu l'enfer. Elles rêvaient de gravir le célèbre mont Arafat, elles se sont retrouvées en prison. La cause ? Elles avaient eu l'outrecuidance d'arriver, le 22 septembre... seules. Ou, plus exactement, non accompagnées d'un tuteur.

Or une règle impose à toute candidate au pèlerinage, qu'elle soit jeune fille ou grand-mère, riche ou pauvre, analphabète ou super­diplômée, la présence à ses côtés d'un père, d'un conjoint, d'un frère ou même d'un fils. Pour ne pas avoir observé cette règle, certes non coranique mais connue de tous et en vigueur depuis la Révélation, ces malheureuses prétendantes au hadj, cinquième pilier de l'islam, ont été parquées dans le centre de rétention de l'aéroport de Djeddah, en attendant d'être renvoyées dans leur pays. Cinq cents d'entre elles ont été rapatriées le 27 septembre.

"Traitées comme des animaux"

Moins chanceuses, celles qui sont restées sur place se plaignent de conditions de détention particulièrement pénibles. « Nous sommes traitées comme des animaux », raconte Mariya Ahmed, citée par la BBC.

Le gouvernement saoudien rejette la responsabilité de l'incident sur les autorités nigérianes, qui ont « oublié » de se plier à la règle du tuteur. Pourtant, ce sont les missions consulaires des Al Saoud qui accordent les visas après examen d'un dossier de pèlerinage dûment complété, comportant notamment la filiation du tuteur et surtout son lien de parenté avec la postulante.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : la femme kamikaze, nouvelle arme de Boko Haram

Nigeria : la femme kamikaze, nouvelle arme de Boko Haram

Six personnes ont été tuées mercredi sur le campus d'une université à Kano, la deuxième plus grande ville du Nigeria. Il s'agit du quatrième attentat suicide mené par une fem[...]

Nigeria : une fillette de 10 ans arrêtée avec une ceinture d'explosifs à Katsina

Les autorités nigérianes ont annoncé mercredi l'arrestation d'une fillette de dix ans portant une ceinture d'explosifs à Katsina, dans le nord du pays. En moins d'une semaine, la ville voisine de Kano[...]

Nigeria : nouvel attentat-suicide à Kano, le sixième en moins d'une semaine

Kano, dans le nord du Nigeria, a été frappé mercredi par un nouvel attentat, le sixième en moins d'une semaine. Une femme kamikaze s'est faite exploser dans une faculté de la ville faisant,[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est[...]

Nigeria : double attentat suicide contre des mosquées du nord-est

Deux attentats suicides contre des mosquées de la ville de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria, ont tué au moins six personnes mardi soir. La région est régulièrement la cible de violentes[...]

Troisième attentat en deux jours dans le nord du Nigeria

Un nouvel attentat a été commis par une femme kamikaze lundi à Kano, le troisième perpétré en deux jours dans cette ville du nord du Nigeria.[...]

Nigeria : cinq morts dans un attentat à la bombe à Kano

Un attentat à la bombe a fait au moins cinq morts et huit blessés dans une église de Kano, dans le nord du Nigeria, dans le quartier chrétien de Sabon Gari, déjà touché par des[...]

Nigeria : un premier cas mortel d'Ebola à Lagos

Un Libérien est mort du virus Ebola à Lagos, la plus grande ville d'Afrique, devenant le premier cas répertorié de cette fièvre mortelle au Nigeria jusque-là épargné par[...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers