Extension Factory Builder
04/10/2012 à 12:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. Pèlerins nigérians de retour d'Arabie saoudite, à l'aéroport international de Kano. © Aminu Abubakar/AFP

Parties faire le hadj à La Mecque, un millier de croyantes se sont retrouvées parquées dans un centre de rétention. Motif : elles n'étaient pas accompagnées par un homme.

Elles croyaient que leur voyage en Arabie saoudite, où elles comptaient faire le pèlerinage de La Mecque, les rapprocherait du paradis. Las ! Un millier de Nigérianes ont vécu l'enfer. Elles rêvaient de gravir le célèbre mont Arafat, elles se sont retrouvées en prison. La cause ? Elles avaient eu l'outrecuidance d'arriver, le 22 septembre... seules. Ou, plus exactement, non accompagnées d'un tuteur.

Or une règle impose à toute candidate au pèlerinage, qu'elle soit jeune fille ou grand-mère, riche ou pauvre, analphabète ou super­diplômée, la présence à ses côtés d'un père, d'un conjoint, d'un frère ou même d'un fils. Pour ne pas avoir observé cette règle, certes non coranique mais connue de tous et en vigueur depuis la Révélation, ces malheureuses prétendantes au hadj, cinquième pilier de l'islam, ont été parquées dans le centre de rétention de l'aéroport de Djeddah, en attendant d'être renvoyées dans leur pays. Cinq cents d'entre elles ont été rapatriées le 27 septembre.

"Traitées comme des animaux"

Moins chanceuses, celles qui sont restées sur place se plaignent de conditions de détention particulièrement pénibles. « Nous sommes traitées comme des animaux », raconte Mariya Ahmed, citée par la BBC.

Le gouvernement saoudien rejette la responsabilité de l'incident sur les autorités nigérianes, qui ont « oublié » de se plier à la règle du tuteur. Pourtant, ce sont les missions consulaires des Al Saoud qui accordent les visas après examen d'un dossier de pèlerinage dûment complété, comportant notamment la filiation du tuteur et surtout son lien de parenté avec la postulante.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : au moins 77 lycéennes toujours détenues par leurs ravisseurs

Nigeria : au moins 77 lycéennes toujours détenues par leurs ravisseurs

Une semaine après l'enlèvement d'une centaine de lycéennes par Boko Haram, l'armée et des milices pro-gouvernementales poursuivent la traque des islamistes. Si certaines des jeunes victimes ont pu s'enf[...]

Nigeria : Boko Haram revendique le sanglant attentat d'Abuja

Le groupe islamiste armé Boko Haram a revendiqué l'attentat à la bombe qui a fait au moins 75 morts lundi dernier à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, dans un enregistrement[...]

Lycéennes enlevées au Nigeria : les recherches s'intensifient dans le Nord-Est

Le gouverneur de l'État de Borno a offert 50 millions de nairas (215 000 euros) à quiconque donnerait des informations permettant la libération des 129 lycéennes enlevées lundi soir par le[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Nigeria : l'armée annonce avoir libéré la plupart des lycéennes enlevées par Boko Haram

La plupart des 129 lycéennes enlevées lundi par Boko Haram auraient été libérées mercredi, selon un communiqué de l'armée nigériane.[...]

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le 6 avril, le pays est devenu la première économie du continent, devant l'Afrique du Sud. Par la magie d'un nouveau calcul de son Produit intérieur brut, mais aussi grâce à de[...]

Nigeria : plus de 100 écolières enlevées par Boko Haram à Borno

Les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont attaqué lundi soir une école du nord-est du Nigeria. Une attaque au cours de laquelle plus de 100 jeunes filles ont été kidnappées. Les soldats[...]

Le Nigeria sous le choc après l'attentat qui a fait 71 morts près d'Abuja

L'attentat à la bombe qui a frappé une gare routière en périphérie d'Abuja n'a toujours pas été revendiqué. Le bilan provisoire fait état de 71 morts et de 124[...]

Nigeria : des iPhone en or au mariage de la fille adoptive de Goodluck Jonathan

Une dizaine d'invités au mariage de la fille adoptive du président nigérian, Goodluck Jonathan, ont reçu en cadeau un iPhone personnalisé et plaqué or.[...]

Nigeria : deux bombes explosent dans une gare routière bondée près d'Abuja, plus de 70 morts

L'explosion de deux bombes lundi dans une gare routière proche d'Abuja, la capitale du Nigeria, a fait 71 victimes et 124 blessés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces