Extension Factory Builder
02/10/2012 à 14:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Couverture du livre Couverture du livre © Grasset

Grand reporter au journal Le Monde, Annick Cojean aborde dans un livre-choc, "Les proies. Dans le harem de Kadhafi", l'un des derniers tabous de la Libye de Kadhafi : la perversité sexuelle du "Guide".

« Je n'oublierai jamais, il profanait mon corps mais c'est mon âme qu'il a transpercée d'un coup de poignard. La lame n'est jamais ressortie. » Ces paroles sont celles de Soraya, jeune Libyenne âgée aujourd'hui de 23 ans, qui a été pendant plusieurs années esclave sexuelle de Mouammar Kadhafi. Comme elle, des centaines de (très) jeunes femmes ont été repérées en raison de leur beauté - à l'école, à la fac ou encore lors de mariages - puis enlevées par les sbires du régime pour être intégrées au sein du harem des « amazones » dans le lugubre sous-sol de Bab el-Azizia.

Page après page, Annick Cojean consigne leurs paroles, souvent à la limite du soutenable. Il y a Soraya, pour le témoignage central de l'ouvrage, mais aussi Libya, Khadija, Leila ou encore Houda. Ces femmes, constituant la garde rapprochée factice du « Guide », ont toutes été séquestrées, battues, droguées et violées par un Kadhafi aussi déviant que brutal. Obsédé par le sexe, il en avait par ailleurs fait une arme politique pour demeurer seul maître du pays, n'hésitant pas, parfois en monnayant, à abuser de ses ministres, de leurs femmes, ou encore des filles d'ambassadeurs et de diplomates. « Il ne pensait sérieusement qu'à ça. Il gouvernait, humiliait, asservissait et sanctionnait par le sexe », résume un proche du régime. Pour ceux qui estiment que Kadhafi incarne encore le symbole de la résistance panafricaine face à l'ennemi occidental, la lecture de ce livre devrait suffire à faire tomber le peu de verni qui reste. Prochaine étape : la parution en Libye du livre traduit en arabe au mois de novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Terrorisme : qui sont les groupes jihadistes attirés par l'État islamique en Afrique ?

Terrorisme : qui sont les groupes jihadistes attirés par l'État islamique en Afrique ?

Alors que 30 personnes, en majorité des militaires, sont mortes aujourd'hui dans des attaques de la branche égyptienne de l'État islamique (EI) dans le Sinaï, tour d'horizon des groupes jihadsites attir&e[...]

ONU : vers la délocalisation des négociations interlibyennes... en Libye ?

Les négociations interlibyennes, qui se déroulent actuellement à Genève, pourraient se délocaliser en Libye, du moins si les conditions de sécurité y sont "suffisantes",[...]

Sommet de l'UA : les pays africains écartent l'idée d'une intervention en Libye

Réunis ce mercredi à Addis-Abeba à l'occasion du sommet de l'UA, les pays membres du groupe international de contact sur la Libye se sont prononcés en faveur d'une solution politique au détriment[...]

Libye : trois questions autour de l'attaque terroriste de l'hôtel Corinthia à Tripoli

L'hôtel Corinthia à Tripoli a été la cible mardi d'une attaque revendiquée par la branche libyenne de l'État islamique. Neuf personnes, dont cinq étrangers, ont été[...]

La branche libyenne de l'État islamique revendique un attentat qui a fait au moins 12 morts à Tripoli

L'hôtel Corinthia, qui accueille régulièrement diplomates et journalistes à Tripoli, a été la cible mardi d'une attaque terroriste. Des hommes armés ont fait au moins douze morts[...]

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar al-Charia qu'il dirigeait

Le groupe libyen Ansar al-Charia, classé comme "terroriste" par les Etats-Unis et l'ONU, a confirmé samedi soir dans un communiqué la mort de son chef Mohamed al-Zehawi, annoncée plus[...]

Annonces de cessez-le-feu en Libye, le début d'une sortie de crise ?

Emboîtant le pas à la coalition de milices Fajr Libya, l'armée libyenne a annoncé dimanche 18 janvier un cessez-le-feu dans le pays. Objectif : donner une petite chance à des négociations[...]

Libye : l'armée annonce à son tour un cessez-le-feu

L'armée libyenne a annoncé dimanche un cessez-le-feu, comme l'a fait il y a deux jours la milice Fajr Libya, pour soutenir les négociations de Genève en faveur d'un règlement du conflit qui[...]

Libye : le Conseil de sécurité salue l'annonce d'un cessez-le-feu

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué samedi l'annonce par une coalition de milices, notamment islamistes, d'un cessez-le-feu en Libye et a menacé de sanctions ceux qui feraient obstacle aux efforts[...]

Libye : des barils et des balles

Principale source de revenus de l'État libyen, l'or noir est plus que jamais au coeur de la guerre sans merci que se livrent les différentes factions qui se disputent le pouvoir.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2698p134-135.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2698p134-135.xml2 from 172.16.0.100