Extension Factory Builder
28/09/2012 à 15:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Représentation du premier président, Ben Bella, dans les rues d'Alger. Représentation du premier président, Ben Bella, dans les rues d'Alger. © France 5W

Dans un documentaire-fleuve, Hervé Bourges revient sur l'histoire du pays depuis 1962. Sans tabou ni parti pris.

Alors que l'on a fêté dans un bel élan d'humanité le cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie début juillet, une chaîne de télévision française revient dans un film sur l'histoire de l'Algérie depuis 1962. L'initiative n'est pas si « décalée » qu'il n'y paraît. Car les dirigeants algériens ont tous fondé leur légitimité - du moins à leurs propres yeux - sur leur participation à la guerre de libération.

Rien ne le démontre mieux que le début du premier épisode - le plus passionnant - du documentaire-fleuve d'Hervé Bourges présenté en deux volets. Ainsi que l'explique l'ambassadeur Lakhdar Brahimi, l'implacable « course au pouvoir » entre les principaux responsables du FLN a commencé avant même l'indépendance, dès les accords d'Évian, en mars 1962. Dans sa dernière interview filmée, le premier président de l'Algérie indépendante, Ben Bella, explique que, lors de son retour en Algérie en août 1962 pour prendre le pouvoir avec l'appui de Boumédiène, « on a un peu forcé la porte ». Boumédiène, qui évinça Ben Bella, a avoué qu'avec ses proches compagnons ils n'ont « pas fêté l'indépendance » - sous-entendu : l'essentiel était de préparer la prise du pouvoir en cet été 1962, où l'Algérie risqua, rappelle l'ancien ministre Bachir Boumaza, « la congolisation », autrement dit le chaos.

Inconciliables

Ami indéfectible de l'Algérie depuis qu'il y a séjourné de 1962 à 1966, Hervé Bourges a considéré qu'aucun épisode de l'histoire de l'Algérie depuis 1962 ne devait rester tabou. Il a construit son documentaire à travers des images d'archives (parfois inédites) et le témoignage de grands acteurs algériens de cette histoire, du pouvoir ou de l'opposition. Ces derniers proposent parfois des thèses inconciliables pour analyser certains événements (le renversement de Ben Bella, l'assassinat de Boudiaf, les rapports entre les islamistes et le pouvoir...), sans que l'auteur donne son point de vue. Prudence ou simple respect des faits quand l'Histoire n'a pas encore tranché ?

________

L'Algérie à l'épreuve du pouvoir (1962-2012), d'Hervé Bourges, les dimanches 30 septembre et 7 octobre à 22 heures sur France 5.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du[...]

Algérie : un maire assassiné, "acte terroriste" selon la gendarmerie

Le maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des "terroristes", qui l'ont tué par balles et égorgé, a annoncé[...]

Assassinat d'Hervé Gourdel : l'armée algérienne annonce avoir tué un deuxième suspect

Un deuxième membre du groupe islamiste impliqué dans l’enlèvement et la décapitation du touriste français Hervé Gourdel, en septembre, a été tué par[...]

France - Algérie : lutte antiterroriste, l'axe Paris-Alger

Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, est attendu à Alger dans les prochains jours pour une visite centrée sur la collaboration antiterroriste.[...]

Algérie : un mort et trois disparus au port d'Alger après la tempête

La société qui gère le port d'Alger a signalé mercredi le décès, la veille, d'un marin et la disparition de trois autres personnes après une tempête.[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers