Extension Factory Builder
28/09/2012 à 15:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Représentation du premier président, Ben Bella, dans les rues d'Alger. Représentation du premier président, Ben Bella, dans les rues d'Alger. © France 5W

Dans un documentaire-fleuve, Hervé Bourges revient sur l'histoire du pays depuis 1962. Sans tabou ni parti pris.

Alors que l'on a fêté dans un bel élan d'humanité le cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie début juillet, une chaîne de télévision française revient dans un film sur l'histoire de l'Algérie depuis 1962. L'initiative n'est pas si « décalée » qu'il n'y paraît. Car les dirigeants algériens ont tous fondé leur légitimité - du moins à leurs propres yeux - sur leur participation à la guerre de libération.

Rien ne le démontre mieux que le début du premier épisode - le plus passionnant - du documentaire-fleuve d'Hervé Bourges présenté en deux volets. Ainsi que l'explique l'ambassadeur Lakhdar Brahimi, l'implacable « course au pouvoir » entre les principaux responsables du FLN a commencé avant même l'indépendance, dès les accords d'Évian, en mars 1962. Dans sa dernière interview filmée, le premier président de l'Algérie indépendante, Ben Bella, explique que, lors de son retour en Algérie en août 1962 pour prendre le pouvoir avec l'appui de Boumédiène, « on a un peu forcé la porte ». Boumédiène, qui évinça Ben Bella, a avoué qu'avec ses proches compagnons ils n'ont « pas fêté l'indépendance » - sous-entendu : l'essentiel était de préparer la prise du pouvoir en cet été 1962, où l'Algérie risqua, rappelle l'ancien ministre Bachir Boumaza, « la congolisation », autrement dit le chaos.

Inconciliables

Ami indéfectible de l'Algérie depuis qu'il y a séjourné de 1962 à 1966, Hervé Bourges a considéré qu'aucun épisode de l'histoire de l'Algérie depuis 1962 ne devait rester tabou. Il a construit son documentaire à travers des images d'archives (parfois inédites) et le témoignage de grands acteurs algériens de cette histoire, du pouvoir ou de l'opposition. Ces derniers proposent parfois des thèses inconciliables pour analyser certains événements (le renversement de Ben Bella, l'assassinat de Boudiaf, les rapports entre les islamistes et le pouvoir...), sans que l'auteur donne son point de vue. Prudence ou simple respect des faits quand l'Histoire n'a pas encore tranché ?

________

L'Algérie à l'épreuve du pouvoir (1962-2012), d'Hervé Bourges, les dimanches 30 septembre et 7 octobre à 22 heures sur France 5.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Ramtane Lamamra : 'Un accord dans cent jours' sur le Nord-Mali

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première im[...]

Algérie : les Fennecs envoient 100 000 dollars "aux enfants de Gaza"

Selon un communiqué officiel publié dimanche, les Fennecs ont décidé d'octroyer un don de 10 millions de dinars, soit 100 000 dollars, aux enfants de Gaza. Le même texte a également[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Algérie : onze femmes et un ballon

À l'heure où la planète foot salue le parcours des Fennecs au Mondial 2014, l'équipe féminine de la ville de Relizane poursuit son règne sans partage. Récit d'une saga[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Algérie : 7 membres des forces de sécurité tués dans un attentat à la bombe

Trois soldats et quatre gardes communaux ont été tués samedi soir dans l'explosion d'une bombe dans la région de Sidi Bel-Abbès, dans l'ouest de l'Algérie, a annoncé dimanche le[...]

Tibéhirine : Alger réclame l'audition d'ex-membres des services secrets français

Alger a demandé l'audition de deux anciens membres des services secrets français dans l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine, retardant d'autant une visite prévue depuis des mois en[...]

Algérie : Juifs, chrétiens... Comment le pays encadre les religions minoritaires

Réouverture annoncée des synagogues et célébration de la diversité culturelle de l'Algérie, l'actuel ministre algérien des Affaires religieuses se veut le ministre de "toutes[...]

Mondial 2014 : l'Algérie en petite finale... grâce à son arbitre

L'Algérie sera représentée dans le dernier carré de la Coupe du monde au Brésil grâce à son arbitre Djamel Haimoudi, qui officiera dans le match pour la troisième place, entre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers