Extension Factory Builder
24/09/2012 à 15:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation avec portraits de Mao Zedong devant l'ambassade du Japon, à Pékin. Manifestation avec portraits de Mao Zedong devant l'ambassade du Japon, à Pékin. © Alexander F. Yuan/AP/SIPA

Après la nationalisation des îles Senkaku, les manifestations antijaponaises se multiplient en Chine. Mais les deux pays savent qu'ils ne peuvent pas aller trop loin. Enfin, espérons-le !

Des milliers de personnes hurlant des slogans antinippons dans les rues de Pékin... Une usine Panasonic incendiée... Des concessionnaires Honda et Toyota attaqués à Qingdao... Des drapeaux japonais piétinés dans des dizaines de villes chinoises... Jamais depuis le rétablissement des relations diplomatiques, il y a quarante ans, les tensions entre les deux pays n'avaient été aussi fortes.

À l'origine de cette fièvre nationaliste qui a atteint son paroxysme le 18 septembre (date anniversaire de « l'incident de Moukden », qui, en 1931, fut le prélude à l'invasion de la Mandchourie) : l'archipel des Senkaku (Diaoyu pour les Chinois), cinq îlots rocheux revendiqués par la Chine, le Japon et Taiwan. C'est l'annonce par le gouvernement japonais, début septembre, de leur nationalisation qui a mis le feu aux poudres. Or, paradoxalement, cette annonce manifestait plutôt la volonté des autorités de calmer le jeu en empêchant Shintaro Ishihara, l'ultranationaliste gouverneur de Tokyo, de racheter lui-même les îlots.

"L'économie japonaise n'est pas à l'abri de mesures de rétorsion", menace Le Quotidien du peuple

Un affrontement avec les États-Unis ?

Même si les provocations se multiplient depuis l'été, les deux rivaux savent que le moindre dérapage pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Pour le Japon, fragilisé par la crise nucléaire et affaibli par la valse de ses Premiers ministres (pas moins de six en cinq ans), la marge de manoeuvre est étroite. Organe officiel du PC chinois, Le Quotidien du peuple n'y va pas par quatre chemins. « L'économie japonaise, écrit-il, n'est pas immunisée contre les mesures de rétorsion. Ce pays est-il prêt à perdre de nouveau dix ans, voire à reculer de vingt ans ? »

Après avoir attisé l'exaltation nationaliste à la veille de la désignation de sa nouvelle direction, la Chine redoute à présent des débordements incontrôlables susceptibles d'exacerber le mécontentement social.

Et puis elle n'ignore pas qu'en cas d'accrochage majeur sa marine risque de se retrouver face à l'US Navy. En vertu d'un traité bilatéral conclu avec leur allié japonais, les États-Unis sont en effet tenus de défendre militairement les îlots contestés. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2698p060-061.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2698p060-061.xml1 from 172.16.0.100