Extension Factory Builder
20/09/2012 à 15:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Image d'une morceau de roche qui va être analyser par le robot. Image d'une morceau de roche qui va être analyser par le robot. © Nasa

Après l'euphorie des premiers jours, la mission sur Mars du robot Curiosity suscite les critiques aux État-Unis. Certains s'interrogent même sur le bien-fondé de la mission.

Au cours des premières semaines qui ont suivi son arrivée sur Mars, le 6 août, le robot Curiosity a suscité un grand intérêt. La qualité des images transmises et la communication bien rodée de la Nasa n'ont pas laissé aux esprits chagrins le temps de se manifester. Mais l'immobilisation, pendant quelques jours, de la petite merveille technologique - le temps qu'elle teste ses appareils - leur a donné l'occasion d'exprimer leurs doutes sur l'intérêt de cette mission dont le coût s'élève à 2,5 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros).

Mauvaises langues ?

L'utilisation de Curiosity pour diffuser sur Mars Reach for the Stars, la dernière chanson de Will.i.am, le leader des Black Eyed Peas, a soulevé quelques interrogations sur le bien-fondé de l'opération. « Une telle somme pour lancer un disque, que d'énergie gâchée ! » a-t-on pu lire dans certaines publications américaines, pour lesquelles les Martiens méritaient mieux. Mais la critique la plus percutante est venue, le 9 septembre, de la très sérieuse revue Nature Geoscience, dans laquelle une étude explique clairement que l'argile visible à la surface de Mars a pu se former sans intervention d'eau liquide. Or c'est justement la présence de celle-ci qui avait décidé les États-Unis à entreprendre cette coûteuse mission. Détail d'autant plus ennuyeux que le périple du robot le conduira dans des zones argileuses. De quoi aiguiser encore les mauvaises langues.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de Fra[...]

Emmanuel Macron, le coup droit de Hollande

Il est jeune, brillant et séducteur. Jusqu'ici, tout lui réussissait. L'incapacité du ministre de l'Économie à amadouer les "frondeurs" socialistes et à faire[...]

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2697p014.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2697p014.xml2 from 172.16.0.100