Extension Factory Builder
18/09/2012 à 15:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Fac-similé du courrier adressé Alassane Ouattara, président de la Cedeao. Fac-similé du courrier adressé Alassane Ouattara, président de la Cedeao. © J.A

Barbelés, carburant... Le président malien fait l'inventaire des besoins de son armée. Jusque dans les plus menus détails.

La requête officielle date du 1er septembre, mais l'information n'a filtré que trois jours plus tard. Signée de Dioncounda Traoré, le chef de l'État, et adressée à l'Ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), cette demande d'aide ressemble à la fois à un plaidoyer... et à une liste de courses.

« La rébellion malienne et ces groupes islamistes ont pris la population en otage », écrit Traoré. La « multiplication des activités criminelles et terroristes dans le nord du pays », les « risques sécuritaires qu'elles font peser sur toute la sous-région dans l'immédiat et sur le monde entier à terme » l'ont conduit, au « nom du peuple du Mali », à requérir « l'aide de la Cedeao dans le cadre du recouvrement des territoires occupés du Nord et de la lutte contre le terrorisme ». En revanche, « le déploiement d'unités de police constituées ou de forces militaires combattantes est sans objet », précise le président malien, signifiant ainsi son refus de voir débarquer dans le Sud les troupes de la Mission de la Cedeao pour le Mali (Micema).

Formation

Suit une « liste de fournitures », réparties selon les trois phases déterminées par l'armée : sécurisation des institutions de la transition, réorganisation des Forces armées et de sécurité, et restauration de l'intégrité territoriale. La liste est non exhaustive : détecteurs de métaux, d'explosifs, de mines ; équipements de destruction d'explosifs ; groupe Nedex (neutralisation enlèvement-­destruction d'engins explosifs) ; miroirs de détection ; concertina (barbelés militaires) ; police scientifique ; formation d'un bataillon de déminage ; acquisition de matériel de déminage ; acquisition de systèmes de purification d'eau ; formation tactique des unités de soutien et de combat (infanterie, blindés, artillerie) ; soutien logistique (carburant, pièces de rechange...) ; guerre électronique ; soutien et appui aériens (notamment pour la « destruction des bases logistiques situées en profondeur ») ; cinq bataillons à partir de la ligne de front, « à engager graduellement dans le contrôle des villes reconquises ».

Le descriptif militaire est précis. Pas sûr que le mathématicien Dioncounda Traoré l'ait rédigé tout seul...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar retiré en Libye ?

Selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la présence en Libye de Mokhtar Belmokhtar serait une menace pour la paix. Le jihadiste algérien et ses hommes avaient occupé pendant[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

Mali : un nouveau gouvernement pour relancer la réconciliation

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a nommé les membres du gouvernement dirigé par le nouveau Premier ministre Moussa Mara, une équipe resserrée dont l'une des principales[...]

Journalistes de RFI assassinés au Mali : des juges français vont enquêter

Des juges d'instruction parisiens vont enquêter sur l'assassinat au Mali fin 2013 des deux journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Mali : le nouveau gouvernement formé, le ministre de la Réconciliation remplacé

Le nouveau Premier ministre du Mali, Moussa Mara, a formé son gouvernement, dans lequel ne figure plus le ministre sortant de la Réconciliation, remplacé par l'ex-chef de la diplomatie, selon un[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Mali : trois suspects en garde à vue pour l'attaque de la résidence de Konaré

L'enquête sur l'attaque contre la résidence de l'ancien président malien Alpha Oumar Konaré, à Bamako, s'oriente vers la piste des voleurs de câble électrique. Trois suspects ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers