Extension Factory Builder
04/09/2012 à 20:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Amado Boudou et Cristina Kirchner à Buenos Aires, en décembre 2011. Amado Boudou et Cristina Kirchner à Buenos Aires, en décembre 2011. © AFP

Amado Boudou a longtemps tenu la corde pour succéder à Cristina Kirchner en 2015. Las, le flamboyant vice-président argentin - il roule en Harley-Davidson - aime peut-être un peu trop l'argent...

Il y a encore quelques mois, Amado Boudou était l'homme le plus populaire d'Argentine. Atout maître, ou supposé tel, de Cristina Kirchner, le vice-président est aujourd'hui accusé d'enrichissement illicite, de trafic d'influence et de blanchiment d'argent. La justice lui reproche notamment une augmentation de 64 % de son patrimoine entre 2009 et 2010, alors qu'il était ministre de l'Économie. À en croire la revue américaine Foreign Policy, il est l'un des vice-présidents les plus controversés au monde.

Le 22 août, avec l'approbation des sénateurs et des députés, Kirchner a exproprié l'imprimerie Ciccone Calcográfica, que Boudou aurait, en 2010, aidée à échapper à la faillite en lui attribuant un contrat d'impression de billets de banque pour le compte de l'État. Il affirme aujourd'hui être victime d'un coup monté par les médias. Un spot publicitaire a même été lancé par la télévision d'État pour voler à son secours. Le gouvernement justifie pour sa part la nationalisation par la nécessité pour l'État de recouvrer sa souveraineté monétaire. Mais l'opposition n'y voit qu'un moyen de garantir l'impunité pénale du vice-président.

Enrichissement illicite

Pendant ce temps-là, les - mauvaises ? - langues se délient. Selon certains, la veuve de Néstor Kirchner aurait choisi Boudou non pour ses compétences mais parce qu'elle avait une liaison avec lui. Le vice-président s'affiche depuis 2009 avec Agustina Kämpfer, une journaliste (chaîne CN23) de vingt ans sa cadette, elle aussi accusée d'enrichissement illicite...

Quoi qu'il en soit, fort de son expérience à la tête de l'Administration nationale de la Sécurité sociale - en 2008, il a renationalisé les fonds de pension et de retraite -, Boudou, que ses amis appellent « Aimé » en raison de ses origines françaises, a indiscutablement contribué à la réélection de Kirchner, en octobre 2011. Pendant la campagne, on l'a vu parcourir les rues de Buenos Aires en Harley-Davidson et enchaîner les meetings guitare à la main. Ancien DJ, il a d'ailleurs, dans les années 1980, créé un festival de rock dans la ville côtière de Mar del Plata, où il a grandi.

Le destin d'Amado Boudou, en qui beaucoup voyaient le candidat idéal pour succéder à Kirchner en 2015, peut-il basculer (dans le mauvais sens) ? Pour l'instant, la présidente continue d'apparaître à ses côtés lors de toutes les manifestations officielles

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque d'"i[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Pape François : révolution au Vatican...

Le pape François a déclenché dans l'Église catholique une vague de réformes qui, par leur ampleur, évoquent la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev ou le New Deal[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2695p056-057.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2695p056-057.xml1 from 172.16.0.100