Extension Factory Builder
07/09/2012 à 15:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Allemagne a lancé une campagne intitulée 'Make it in Germany'.	L'Allemagne a lancé une campagne intitulée "Make it in Germany". © Capture d'écran

En plein déclin démographique, le pays d'Angela Merkel est en quête de main-d'oeuvre très qualifiée. Or en Espagne, en Italie ou en Grèce, la crise prive les jeunes diplômés de toute perspective...

Alessandro, 23 ans, a laissé derrière lui sa Toscane natale et rêve de repartir de zéro en Allemagne. Au bout de quelques mois à Berlin, cet ingénieur lumière a trouvé un job dans une salle de spectacle et estime avoir eu de la chance. Avec un taux de chômage à près de 7 %, l'Allemagne est encore épargnée par la crise. Venus d'Italie, d'Espagne ou de Grèce, ils sont donc de plus en plus nombreux à y tenter l'aventure. Comme le firent leurs aînés il y a cinquante ans. Destatis, l'institut allemand de la statistique, note en 2011 « une augmentation significative de l'immigration venue des pays de l'Union européenne touchés par la crise financière » : + 90 % par rapport à 2010 pour les Grecs (soit 11 000 personnes), + 52 % pour les Espagnols (7 000)... Et tout indique que la tendance va s'accentuer en 2012.

Make it in germany

L'Allemagne, qui souffre d'un déficit démographique préjudiciable à sa compétitivité, se réjouit de cet afflux. Début juillet, la ministre du Travail a lancé une opération baptisée Make It in Germany, visant à faciliter l'insertion des nouveaux immigrés : reconnaissance des diplômes étrangers, abaissement du seuil de revenu annuel obligatoire, conseils pour l'installation... Mais seuls les praticiens très qualifiés - médecins, ingénieurs, informaticiens, etc. - sont les bienvenus.

Dans certains Länder industrialisés (Bavière, Bade-Wurtemberg) où le taux de chômage ne dépasse pas 3,5 %, les difficultés de recrutement dans l'industrie automobile ou la construction de machines-outils sont telles que certaines PME n'hésitent plus à prospecter en Espagne. Elles proposent aux jeunes ingénieurs des conditions ultrafavorables : cours intensifs d'allemand et logement à l'arrivée. Hors de ces poches de plein-emploi, la situation est moins reluisante et nombre de jeunes doivent se contenter de minijobs dans la restauration ou la vente payés 400 euros par mois. Quand ils ne sont pas contraints de pointer à l'Arbeitsagentur, le Pôle emploi local.

Et puis, il y a l'écueil de la langue. Au début, on se débrouille avec un peu d'anglais, mais la maîtrise de l'allemand devient vite indispensable. Alessandro l'a bien compris. Depuis cinq mois, il prend quatre heures quotidiennes de cours. Aujourd'hui, il se sent prêt à affronter sa nouvelle vie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour 'endiguer' l'épidémie en Afrique

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Vatican : vote très attendu à l'issue d'un synode sur la famille et l'homosexualité

Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société[...]

La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue", faute de solidarité

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses[...]

France : après plus dix années passées en prison, deux Marocains tentent d'obtenir une indemnisation

Injustement condamnés pour meurtre, les Marocains Kader Azzimani et Brahim El Jabri ont respectivement passé onze et treize ans en prison. Finalement relaxés le 3 juillet, ils s'efforcent[...]

On vous aura prévenus

La liberté d'expression ne s'est jamais aussi mal portée en Afrique qu'aujourd'hui. Je ne parle pas de celle qui autorise les médias à naître, à diffuser, à paraître et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers