Extension Factory Builder
07/09/2012 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. © AFP

Un ancien membre de l'opération Geronimo décrit, dans un livre, les circonstances du décès du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden. Un récit qui ne colle pas avec la version des autorités américaines...

Connaîtra-t-on un jour la vérité sur la mort d'Oussama Ben Laden ? Dans sa version officielle - mais est-ce une surprise ? -, la Maison Blanche aurait pris quelques libertés avec la réalité. Un ancien membre des Navy Seals, qui a fait partie du commando chargé de débusquer le chef d'Al-Qaïda dans sa retraite pakistanaise d'Abbottabad, relate ses dernières heures dans No Easy Day (« Pas un jour facile »), à paraître le 4 septembre chez Penguin.

Tiré à 575 000 exemplaires, ce témoignage - le premier émanant d'un militaire ayant participé à l'opération Geronimo du 1er mai 2011 - promet d'être un best-seller. Dissimulé derrière le pseudonyme de Mark Owen, son auteur contredit le récit de l'administration Obama, selon lequel Ben Laden avait tenté de résister avant d'être abattu alors qu'il retournait dans sa chambre, probablement pour s'emparer d'une arme. Lui raconte avoir grimpé l'escalier à la suite d'un de ses collègues qui, « à moins de cinq marches du palier », aurait tiré deux balles dans la tête du terroriste qui sortait de sa chambre. Alors que son corps était agité de spasmes, Owen et un autre Seal auraient « pointé leur visée laser sur sa poitrine et tiré plusieurs coups », jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. « Il n'avait même pas préparé sa défense, écrit Owen. Il n'avait pas l'intention de se battre. » Deux armes ont en effet été retrouvées dans la chambre - un fusil d'assaut kalachnikov et un pistolet russe -, mais elles n'étaient pas chargées.

Identité

En soi, ces révélations ne sont pas fracassantes. Leur contradiction avec la version officielle pourrait toutefois embarrasser Barack Obama, à moins de deux mois de la présidentielle de novembre. Pour le moment, les autorités américaines ont refusé de revenir sur le détail des opérations. En revanche, Mark Owen pourrait avoir des ennuis depuis que sa véritable identité, Matt Bissonnette, a été révélée par la chaîne de télévision Fox News. Non seulement l'ex-soldat d'élite risque de se retrouver devant la justice pour avoir enfreint le règlement militaire en publiant son livre sans s'être assuré auprès du Pentagone et de la CIA qu'il ne révélait pas d'éléments classifiés, mais il est déjà menacé de mort sur des sites web liés à Al-Qaïda.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Marcel Desailly suspecté par le fisc français d'avoir caché des fonds en Suisse

Marcel Desailly suspecté par le fisc français d'avoir caché des fonds en Suisse

L'ex-footballeur français Marcel Desailly fait l'objet d'une enquête du fisc français visant à déterminer s'il a caché des fonds en Suisse.[...]

Le convoi braqué à Paris était celui du fils "favori" de feu le roi Fahd d'Arabie saoudite

Le prince saoudien dont le convoi a été attaqué dimanche soir à Paris n’est autre que Abdelaziz ben Fahd, richissime playboy de 41 ans et "fils favori" du roi défunt. Les[...]

Birmanie : le thanakha et la guerre des cosmétiques

Produit de beauté naturel et traditionnel, le thanakha subit la concurrence pas très loyale des produits chinois et occidentaux.[...]

Irak : l'État islamique revendique la décapitation d'un journaliste américain

L'État islamique (EI), un groupe de jihadistes extrémistes, a affirmé mardi avoir décapité le journaliste américain James Foley et menacé d'en tuer un autre en représailles[...]

Gaza : les frappes israéliennes se poursuivent, le bilan s'alourdit

L'espoir d'une trêve durable entre l'armée israélienne et le Hamas s'est à nouveau brisé mardi avec la reprise des hostilités de part et d'autre de la bande de Gaza. Au total dix[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Islam : #ISpeakOutBecause, l'opération "Indignez-vous" des musulmans américains sur Twitter

L’influente association américaine Muslim Public Affairs Council (le Conseil musulman des affaires publiques) a lancé une grande campagne sur les réseaux sociaux, le 6 août dernier, pour appeler[...]

Argentine : 3 membres de la famille du pape François trouvent la mort dans un accident de voiture

Trois parents du pape François, ont été tués dans un accident de la route mardi, dans la province de Cordoba en Argentine.[...]

Bruxelles : quand le chef du protocole arrache le niqab d'une princesse qatarie

Ivre, il... arrache le mauvais niqab ? Jean-Marie Pire, le chef du protocole de la ville de Bruxelles, n'a en tout cas pas fini d'entendre parler de cette histoire. Jeudi dernier, il a tout bonnement dévoilé de[...]

Meurtre de Michael Brown : Barack Obama est-il le seul à pouvoir ramener l'ordre à Ferguson ?

Barack Obama doit-il s'impliquer plus personnellement pour faire baisser les tensions raciales qui secouent les États-Unis après la mort de Michael Brown ? La question continue de se poser pour le premier[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers