Extension Factory Builder
07/09/2012 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. © AFP

Un ancien membre de l'opération Geronimo décrit, dans un livre, les circonstances du décès du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden. Un récit qui ne colle pas avec la version des autorités américaines...

Connaîtra-t-on un jour la vérité sur la mort d'Oussama Ben Laden ? Dans sa version officielle - mais est-ce une surprise ? -, la Maison Blanche aurait pris quelques libertés avec la réalité. Un ancien membre des Navy Seals, qui a fait partie du commando chargé de débusquer le chef d'Al-Qaïda dans sa retraite pakistanaise d'Abbottabad, relate ses dernières heures dans No Easy Day (« Pas un jour facile »), à paraître le 4 septembre chez Penguin.

Tiré à 575 000 exemplaires, ce témoignage - le premier émanant d'un militaire ayant participé à l'opération Geronimo du 1er mai 2011 - promet d'être un best-seller. Dissimulé derrière le pseudonyme de Mark Owen, son auteur contredit le récit de l'administration Obama, selon lequel Ben Laden avait tenté de résister avant d'être abattu alors qu'il retournait dans sa chambre, probablement pour s'emparer d'une arme. Lui raconte avoir grimpé l'escalier à la suite d'un de ses collègues qui, « à moins de cinq marches du palier », aurait tiré deux balles dans la tête du terroriste qui sortait de sa chambre. Alors que son corps était agité de spasmes, Owen et un autre Seal auraient « pointé leur visée laser sur sa poitrine et tiré plusieurs coups », jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. « Il n'avait même pas préparé sa défense, écrit Owen. Il n'avait pas l'intention de se battre. » Deux armes ont en effet été retrouvées dans la chambre - un fusil d'assaut kalachnikov et un pistolet russe -, mais elles n'étaient pas chargées.

Identité

En soi, ces révélations ne sont pas fracassantes. Leur contradiction avec la version officielle pourrait toutefois embarrasser Barack Obama, à moins de deux mois de la présidentielle de novembre. Pour le moment, les autorités américaines ont refusé de revenir sur le détail des opérations. En revanche, Mark Owen pourrait avoir des ennuis depuis que sa véritable identité, Matt Bissonnette, a été révélée par la chaîne de télévision Fox News. Non seulement l'ex-soldat d'élite risque de se retrouver devant la justice pour avoir enfreint le règlement militaire en publiant son livre sans s'être assuré auprès du Pentagone et de la CIA qu'il ne révélait pas d'éléments classifiés, mais il est déjà menacé de mort sur des sites web liés à Al-Qaïda.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à l'aér[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Vatican : vote très attendu à l'issue d'un synode sur la famille et l'homosexualité

Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société[...]

La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue", faute de solidarité

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses[...]

France : après plus dix années passées en prison, deux Marocains tentent d'obtenir une indemnisation

Injustement condamnés pour meurtre, les Marocains Kader Azzimani et Brahim El Jabri ont respectivement passé onze et treize ans en prison. Finalement relaxés le 3 juillet, ils s'efforcent[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers