Extension Factory Builder
07/09/2012 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. Oussama Ben Laden dans sa maison d'Abbottabad, au Pakistan. © AFP

Un ancien membre de l'opération Geronimo décrit, dans un livre, les circonstances du décès du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden. Un récit qui ne colle pas avec la version des autorités américaines...

Connaîtra-t-on un jour la vérité sur la mort d'Oussama Ben Laden ? Dans sa version officielle - mais est-ce une surprise ? -, la Maison Blanche aurait pris quelques libertés avec la réalité. Un ancien membre des Navy Seals, qui a fait partie du commando chargé de débusquer le chef d'Al-Qaïda dans sa retraite pakistanaise d'Abbottabad, relate ses dernières heures dans No Easy Day (« Pas un jour facile »), à paraître le 4 septembre chez Penguin.

Tiré à 575 000 exemplaires, ce témoignage - le premier émanant d'un militaire ayant participé à l'opération Geronimo du 1er mai 2011 - promet d'être un best-seller. Dissimulé derrière le pseudonyme de Mark Owen, son auteur contredit le récit de l'administration Obama, selon lequel Ben Laden avait tenté de résister avant d'être abattu alors qu'il retournait dans sa chambre, probablement pour s'emparer d'une arme. Lui raconte avoir grimpé l'escalier à la suite d'un de ses collègues qui, « à moins de cinq marches du palier », aurait tiré deux balles dans la tête du terroriste qui sortait de sa chambre. Alors que son corps était agité de spasmes, Owen et un autre Seal auraient « pointé leur visée laser sur sa poitrine et tiré plusieurs coups », jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. « Il n'avait même pas préparé sa défense, écrit Owen. Il n'avait pas l'intention de se battre. » Deux armes ont en effet été retrouvées dans la chambre - un fusil d'assaut kalachnikov et un pistolet russe -, mais elles n'étaient pas chargées.

Identité

En soi, ces révélations ne sont pas fracassantes. Leur contradiction avec la version officielle pourrait toutefois embarrasser Barack Obama, à moins de deux mois de la présidentielle de novembre. Pour le moment, les autorités américaines ont refusé de revenir sur le détail des opérations. En revanche, Mark Owen pourrait avoir des ennuis depuis que sa véritable identité, Matt Bissonnette, a été révélée par la chaîne de télévision Fox News. Non seulement l'ex-soldat d'élite risque de se retrouver devant la justice pour avoir enfreint le règlement militaire en publiant son livre sans s'être assuré auprès du Pentagone et de la CIA qu'il ne révélait pas d'éléments classifiés, mais il est déjà menacé de mort sur des sites web liés à Al-Qaïda.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en Afri[...]

Méditerranée : accord a minima sur Triton, dont les moyens sont triplés

Le sommet extraordinaire des dirigeants européens, convoqué après le naufrage d'un chalutier qui a fait plus de 700 morts en Méditerranée, a accouché d'une mesure peu ambitieuse : le[...]

Quand les Européens étaient noirs

Contrairement aux idées reçues, les visages pâles n'ont pas toujours dominé l'Europe. Leur prédominance est même très récente, selon une étude[...]

Kaaris, un rappeur sur le ring

Kaaris, Français d'origine ivoirienne, entend bien sonner le rap français à coup de punchlines dévastatrices.[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Méditerranée : les dirigeants européens envisagent une action militaire contre les passeurs

Réunis jeudi en sommet extraordinaire pour tenter d’apporter une réponse aux trop nombreux décès de migrants qui tentent de traverser la Méditerranée, les chefs d’État[...]

Qui est Sid Ahmed Ghlam, l'Algérien qui planifiait un attentat en France ?

Sid Ahmed Ghlam a été arrêté dimanche en région parisienne alors qu’il projetait des attaques terroristes en banlieue parisienne, contre deux églises de Villejuif. Il est[...]

Militaro-islamisme

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas ! La semaine dernière, nous nous sommes félicités de cette belle "alternance à la nigériane" : début avril, le plus grand[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2695p018.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2695p018.xml1 from 172.16.0.100