Extension Factory Builder
05/09/2012 à 10:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Photo de la route menant à Laâyoune, la capitale du Sahara occidental. Photo de la route menant à Laâyoune, la capitale du Sahara occidental. © AFP

La Fondation Robert-Kennedy Center for Justice and Human Rights, présidée par la militante américaine des droits de l'homme Kerry Kennedy, fille du sénateur Robert Francis Kennedy (assassiné en 1968) et présidente du RFK, va déposer auprès de l'ONU un rapport prélimiaire sur la situation au Sahara occidental. La fondation est accusée par Rabat de parti pris en faveur du mouvement indépendantiste Polisario.

Le rapport que la militante américaine des droits de l'homme Kerry Kennedy, fille du sénateur Robert Francis Kennedy (assassiné en 1968) et présidente du RFK Center for Justice and Human Rights, s'apprête à déposer auprès de l'ONU, de l'Union africaine et de l'Union européenne sur la situation au Sahara occidental sera sans nul doute très défavorable au Maroc. Les positions pro-Polisario de Kerry Kennedy, qui s'est rendue en tournée d'information dans la région du 28 au 31 août, sont en effet connues. Les autorités marocaines l'ont pourtant autorisée à se rendre à Laayoune, où elle a passé trois jours aux côtés de l'égérie indépendantiste Aminatou Haidar, avant de se rendre dans les camps du Polisario en Algérie pour un séjour de quelques heures sous haute protection.

Si elle a été reçue par Mohamed Abdelaziz, le patron du Front Polisario, Mme Kennedy n'a en revanche pas rencontré les dissidents du mouvement qui en avaient fait la demande. Ce qui ne l'a pas empêchée de se déclarer « tout émue » de sa visite express dans les camps. « Kerry Kennedy a depuis longtemps pris fait et cause pour les séparatistes, et nous savons à l'avance que son rapport sera totalement biaisé, commente une source proche du Palais, à Rabat, mais pas question de lui interdire de venir travailler en toute liberté à Laayoune. C'est même le meilleur moyen de souligner son absence de crédibilité. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de [...]

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires,[...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2695p006-007.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2695p006-007.xml0 from 172.16.0.100