Extension Factory Builder
30/08/2012 à 15:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La couverture du premier numéro de Rukh. La couverture du premier numéro de Rukh. © D.R.

La revue "Rukh" consacrée au monde arabe est autant un incubateur de tendances qu'un pot-pourri de voyages.

D'abord le titre : Rukh. Un nom rêche évoquant le phénix de la mythologie persane et qui cache le nouveau venu dans la cour des « mooks ». Ce dernier néologisme désigne l'heureux mélange des genres entre un magazine (mag) et un livre (book), d'où le « mag-book », abrégé en mook. Un filon porteur que tente d'investir la revue de « l'esprit du nouveau monde arabe », fille illégitime du printemps des peuples et du cosmopolitisme affiché de ses initiateurs. « Rukh ambitionne de parler des Arabes autrement, en dehors des sentiers battus et des clichés véhiculés par les médias. Nous voulons braquer les projecteurs sur des jeunes, leurs créations et leurs itinéraires atypiques », explique sa rédactrice en chef, Sonia Terrab. Son acolyte Hachemi Ghozali est directeur de la publication. De père algérien et de mère tunisienne, il a étudié à Sciences-Po Paris puis à Tokyo, et il vient d'abandonner la finance pour se lancer dans ce projet « un peu fou » tiré à 15 000 exemplaires diffusés dans les kiosques français, marocains et tunisiens.

Filon éditorial

Les mooks pullulent depuis le succès de XXI, une revue trimestrielle dédiée au reportage et à la bande dessinée, qui s'écoule à 55 000 exemplaires. Format A4, pagination généreuse, couleurs... la recette fait des émules. Depuis un an, Feuilleton traduit les reportages de Vanity Fair et du New Yorker. Usbek & Rica, dédié au futur, est passé depuis peu au format magazine. Même le groupe L'Express Roularta s'est lancé dans l'aventure avec le premier numéro de Long Cours, le 16 août. L'heure est à la niche, avec des publications comme Schnock, « la revue des vieux de 27 à 87 ans », qui consacre sa couverture d'été à Jean Yanne, ou Crimes et châtiments, spécialisée dans les faits divers.

Far east

Moyenne d'âge des fondateurs de Rukh : 26 ans. Ils s'appuient sur un réseau de correspondants expérimentés et de contributeurs globe-trotteurs. Et ça commence fort. Le numéro 1, intitulé « Les rebelles ne sont pas ceux que l'on croit », s'orne d'une photo pixélisée de la policière accusée d'avoir giflé Mohamed Bouazizi. Christophe Ayad, du Monde, retourne à Sidi Bouzid sur les traces du héros déchu de la révolution tunisienne. Un reportage suivi d'une bande dessinée minimaliste de Kitsunov. Éclectique, le menu se déroule autour d'une analyse des 99, la BD du psychologue koweïtien Naïf al-Mutawa. Représentant chacun l'un des attributs d'Allah, ses super-héros sont là pour faire oublier Ben Laden. Puis l'on suit Samuel Forey (Télérama, Le Point) dans ses pérégrinations dans le Sinaï, ce Far East peuplé de desperados qui s'embarquent dans des vendettas aussi vaines que légendaires, un western bédouin sur fond de trafic d'opium et de kidnapping de touristes, agrémenté de magnifiques photos pleine page.

Plus provocateur encore, l'entretien avec Danielle Arbid, réalisatrice libanaise qui affiche, de son aveu même, un « féminisme à la dure ». Lauréate du prix Albert-Londres pour un film sur la mémoire refoulée de la guerre civile, elle n'a de cesse de dénoncer les travers de son pays, ses phobies, ses obsessions et ses dénis.

Rock et foot

Puis, parce que Rukh aime surprendre, vient un délicieux portrait du footballeur du Barça Ibrahim Afellay. Joker de luxe du club catalan, cet originaire du Rif a fait le bonheur de sa terre natale en arborant le drapeau amazigh un soir de victoire en Ligue des champions dans le mythique stade de Wembley. Un itinéraire raconté par Réda Allali, le leader du groupe marocain Hoba Hoba Spirit, féru de rock et de foot. Sonia Terrab, elle, traverse la frontière algéro-marocaine pour soixante-douze heures et rejoint Oran, ville mélancolique, si proche et indolente. Attendu pour fin septembre, le numéro 2 a pour thème la vitesse. Au menu : enquête sur l'autoroute est-ouest algérienne, reportage sur l'équipe de voile du sultanat d'Oman, et une nouvelle de Fouad Laroui sur les Arabes et le temps. Bon vent.

La couverture du premier numéro de Rukh

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine 'Time'

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministr[...]

Mehdi Jomâa : "Redresser l'État tunisien est une obligation"

Alors qu'il achève une tournée diplomatique visant à mobiliser les partenaires de la Tunisie pour la sortir du marasme, le Premier ministre Mehdi Jomâa s'est livré à Jeune Afrique. Il[...]

Armée égyptienne : kaki business...

L'annonce par l'armée égyptienne d'un don de plusieurs terrains pour la construction de 1 million de logements sociaux relance les spéculations sur son poids économique et financier.[...]

Maroc : délinquance à Casablanca, peur sur la ville ?

La multiplication des actes de délinquance dans la capitale économique marocaine nourrit un fort sentiment d'insécurité au sein de la population. Qui ne cache plus son ras-le-bol.[...]

Hit Radio, la petite marocaine qui s'exporte

Forte de son succès auprès de la jeunesse du royaume chérifien, la station Hit Radio met le cap sur l'Afrique subsaharienne. Où elle est déjà présente dans sept pays.[...]

Algérie : Bouteflika, l'homme qui marchait avec sa tête

Occupés à le brocarder, ses adversaires l'ont sous-estimé. Grave erreur : le président algérien Abdelaziz Bouteflika a révélé en plusieurs occasions que sa[...]

Maroc : la culture "saharo-hassanie", une composante comme une autre ?

Dans la Constitution, la culture "saharo-hassanie" est l'un des socles du royaume. Bien pratique pour esquiver la question des discriminations...[...]

Sahara occidental : le Conseil de sécurité de l'ONU va adopter une résolution modérée

Une résolution sur le Sahara occidental devrait être adoptée le 29 avril par le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon des sources diplomatiques, celle-ci ne prévoira pas de système de[...]

Philippe Troussier : "Algérie, Maroc, Gabon ? Des défis intéressants"

Candidat nulle part mais cité un peu partout (Algérie, Maroc, Gabon), le Franco-Ivoirien Philippe Troussier (59 ans) se dit prêt à relever un nouveau défi en Afrique, un continent où sa[...]

Racisme : en Tunisie, Slah Mosbah ne veut plus être "le Noir de service"

Le chanteur Slah Mosbah, l'un des plus populaires de Tunisie, ne veut plus être "le Noir de service" qui cache une forêt de préjugés. À 55 ans, il songe même à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces