Extension Factory Builder
04/09/2012 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrouille des FRCI, à Dabou, le 16 août. Patrouille des FRCI, à Dabou, le 16 août. © AFP

Les services de renseignements auraient été informés des attaques en préparation en Côte d'Ivoire avant même que le camp d'Akouédo ne soit pris pour cible, le 5 août... Mais la menace n'a pas été prise au sérieux.

Une tentative de coup d'État, rien que ça... Selon un rapport des services de renseignements ivoiriens daté du 2 août et dont Jeune Afrique a obtenu copie, les attaques des dernières semaines visaient à créer un soulèvement militaire et populaire pour déstabiliser, voire renverser, le président Alassane Ouattara.

Les concepteurs de cette opération Araignée seraient les commandants Kacou Brou et Abehi, les colonels Gouanou et Dadi Tohourou, les commissaires Loba et Gnahoua, dit Kabila. En exil au Ghana, certains de ces militaires pro-Gbagbo étaient déjà les concepteurs de l'opération Faucon rouge (voir J.A. no 2685). Le document identifie plusieurs villes cibles : Abidjan bien sûr, mais aussi Sikensi, Agboville, Adiaké, Abengourou, Niablé, Tabou, San Pedro, Aboisso, Bonoua. L'objectif, à en croire les renseignements ivoiriens, aurait été d'en prendre le contrôle et de tenir les positions pendant quarante-huit heures, de créer une psychose généralisée en faisant le maximum de dégâts, de créer des bases arrière et d'attiser les conflits intercommunautaires en attaquant les campements de Baoulés, de Nordistes et de Burkinabè.

Sous les balles

Parmi les putschistes supposés figureraient plusieurs anciens éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS, forces armées sous Laurent Gbagbo), des leaders estudiantins, des jeunes patriotes, de jeunes combattants originaires des régions favorables à Laurent Gbagbo (des Guérés, des Kroumens, des Attiés, des Abourés et des Adjoukrous), ainsi que des mercenaires libériens et nigérians.

Les renseignements mentionnent également des hommes autrefois proches d'Ibrahim Coulibaly (dit IB, tombé en avril 2011 sous les balles des forces fidèles à Ouattara), ainsi que des membres des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) déçus d'avoir été démobilisés.

Outre les cibles militaires, les assaillants auraient prévu de s'en prendre à la Radio Télévision ivoirienne, à la centrale thermique d'Azito, à l'aéroport d'Abidjan, aux ports de San Pedro et d'Abidjan... Le président de la République, le Premier ministre et « les ministres les plus zélés » auraient également été visés. Le début de l'offensive généralisée était programmé pour le 7 août, date de la fête de l'indépendance, et en cas de succès de l'opération, c'est un conseil militaire, présidé par le colonel Gouanou ou le commandant Abehi, en fonction des résultats obtenus sur le terrain, qui aurait conduit une période de transition militaire. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - KKB : 'Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR'

Côte d'Ivoire - KKB : "Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR"

Les tensions au sein du PDCI au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour. Interview de Kouadio Konan Bertin (KKB), un des quatre frondeurs qui rejettent "l'Appel de Daoukro" de Henri Konan B&[...]

Côte d'Ivoire - CAN 2015 : les Éléphants passent à la caisse !

Le ministre des Sports, Alain Lobognon, a reçu de la présidence la somme correspondant aux primes accordées par Alassane Ouattara aux Éléphants victorieux de la CAN 2015. À lui[...]

Côte d'Ivoire : les frondeurs du PDCI n'iront pas au congrès du parti

La crise consécutive à "l'appel de Daoukro" n'en finit pas de secouer le PDCI. Quatre opposants au leadership d'Henri Konan Bédié ont annoncé jeudi qu'ils boycotteront le prochain[...]

Côte d'Ivoire : les déclarations phares du procès des pro-Gbagbo

La première phase du procès des 83 accusés pro-Gbagbo poursuivis pour "atteinte à la sûreté de l'État" devant la Cour d'assises d'Abidjan s'est achevée lundi par la[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

La Côte d'Ivoire lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Au terme d'un "roadshow" débuté le 16 février, la Côte d'Ivoire a lancé le 24 février son Eurobond d'un milliard de dollars. La demande des investisseurs a dépassé[...]

Côte d'Ivoire : Égypte, Qatar, Arabie saoudite... Renard a l'embarras du choix

Champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire le 8 février, Hervé Renard (46 ans) est sous contrat avec les Éléphants jusqu’au 31 juillet 2016. Mais le Français suscite de[...]

Côte d'Ivoire - Simone Gbagbo : "Je ne sais pas ce qu'on me reproche"

L'ex-Première dame ivoirienne, accusée d'atteinte à la sûreté de l'État, a clamé son innocence lundi devant la Cour d'assises d'Abidjan. Elle a aussi réaffirmé que son[...]

Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo à la barre trois ans après son arrestation

Accusée, comme 82 autre personnalités pro-Gbagbo, d'"atteinte à la sûreté de l'État", Simone Gbagbo comparaît ce lundi devant la cour d'assises d'Abidjan. Sa [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2694p030-033.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2694p030-033.xml1 from 172.16.0.100