Extension Factory Builder
30/08/2012 à 14:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le gouvernement d'union nationale malien a été formé le 20 août. Le gouvernement d'union nationale malien a été formé le 20 août. © Emmanuel Daou Bakary

Tiéman Coulibaly, le nouveau chef de la diplomatie malienne, est un communicant. Un atout pour convaincre les pays voisins d'aider à la reconquête du Nord.

Sa nomination à la tête de la diplomatie malienne, le 20 août, Tièman Coulibaly (45 ans) la doit en partie à son arrestation par la junte qui, le 22 mars, a renversé Amadou Toumani Touré. C'était en avril, et cette détention de deux jours lui a donné une nouvelle aura. Vice-président du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR, coalition antiputsch), le président de l'Union pour la démocratie et le développement (UDD) a aussi bénéficié de la volonté de former un gouvernement d'union nationale ne laissant presque aucun parti sans portefeuille. Enfin, sa proximité avec le président de transition Dioncounda Traoré a dû jouer. Avant le 22 mars, Tièman Coulibaly faisait partie de son équipe de campagne dans la course à la présidentielle.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a d'autres atouts. Parmi ceux-ci, son sens du compromis. Ainsi, après son arrestation, il a vite mis cet incident sur le compte du désordre qui régnait alors à Bamako, puis a accepté le putschiste Amadou Haya Sanogo comme président du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité. *

Expérience internationale

Selon un proche, Tièman Coulibaly est « un homme attentif, qui sait comment se faire comprendre ». Et pour cause : il a suivi des études de communication à l'université Jean-Monnet, à Saint-Étienne (France). À la fois homme politique et homme d'affaires, il a fondé un réseau d'agences de communication, Stellis, implantées au Mali, en Guinée et au Burkina Faso. Son expérience comme vice-président chargé des relations internationales du Conseil national du patronat du Mali est un autre avantage.

Sa priorité désormais ? « La reconquête et la libération du Nord des forces de l'obscurantisme qui l'occupent actuellement », a-t-il annoncé. Et ce dans le cadre d'une « doctrine cohérente » et d'une « action collective avec les voisins immédiats », explique le diplomate, avant que son côté communicant ne refasse surface : « Le Mali vit un moment de flottement. Mais les autres nations ne doivent pas garder seulement cette image du pays. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Mali : les groupes armés du Nord veulent faire front commun face au gouvernement

Les six principaux groupes armés du Nord du Mali ont signé jeudi à Ouagadougou une déclaration commune censée mettre fin à leurs divisions. Ils entendent ainsi présenter un front[...]

Mali : les groupes armés du nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec[...]

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Mali : le Prytanée militaire de Kati, école d'excellence de l'armée

Sanogo, Dacko, Fané... Tous sortent du même moule : le Prytanée militaire de Kati. Un établissement d'excellence hérité de l'époque coloniale où l'on apprend[...]

Mali - Moctar Mariko : "Les libérations d'auteurs présumés de violences nous atterrent"

La libération, le 15 août dernier, de l'ancien juge islamique de Tombouctou - notamment responsable d'avoir fait pratiquer des amputations -, a suscité les protestations de l'Association malienne des droits de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Exclusif - Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : demande d'entraide judiciaire de la France au Mali

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex