Extension Factory Builder
23/08/2012 à 19:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Benyamin Netanyahou refuse de s'engager pour l'un ou l'autre des candidats américains. Benyamin Netanyahou refuse de s'engager pour l'un ou l'autre des candidats américains. © Reuters

Qui d'Obama ou de Romney est le plus favorable à l'État hébreu ? L'opinion penche pour le second. Mais Netanyahou, prudent, s'abstient de prendre parti officiellement.

D'un côté, un pacte militaire sans précédent conclu par Barack Obama, assorti d'une généreuse contribution à la défense antimissile israélienne. De l'autre, des déclarations fracassantes de Mitt Romney sur la « folie nucléaire » de l'Iran et le statut de Jérusalem, « capitale d'Israël ». La campagne électorale américaine s'enflamme sur la question du soutien à l'État hébreu. Et l'opinion israélienne se montre autant étonnée que flattée par cette surenchère.

Plusieurs sondages - notamment celui publié le 27 juillet, à la veille de son arrivée en Terre sainte - suggèrent que le vent est ici en train de tourner en faveur du candidat républicain. À en croire le Centre d'études stratégiques Begin-Sadate, 29 % des Israéliens estiment qu'il serait mieux à même de défendre les intérêts d'Israël, contre 22 % pour Obama. L'inverse de ce qui se passe dans la communauté juive américaine, toujours largement favorable au président démocrate (lire ci-dessus).

Dans le quotidien Haaretz, l'éditorialiste Zvi Bar'el déplore la fâcheuse tendance de ses concitoyens à se sentir partie prenante dans la course à la Maison Blanche. « C'est une maladie qui frappe chaque gouvernement israélien, mais aussi la société israélienne dans son ensemble, écrit-il. Les symptômes en sont bien connus, et, tel un ulcère chronique, ressurgissent tous les quatre ans. »

Netanyahou méfiant

Benyamin Netanyahou reste pourtant sur la réserve. En dépit de son amitié pour Romney, le Premier ministre refuse de s'engager pour l'un ou l'autre des candidats. Seule certitude : ses relations avec Obama, qui ne s'est jamais rendu à Jérusalem au cours de son mandat, sont empreintes de méfiance. Au sein même de sa coalition, plusieurs ministres issus de la mouvance nationaliste-religieuse présentent le chef de l'exécutif américain comme un ennemi du peuple juif. N'a-t-il pas forcé Israël à faire des concessions aux Palestiniens ?

Cette animosité latente n'a pas manqué d'être exploitée par Romney, qui, dans le même mouvement, s'efforce de séduire le puissant électorat chrétien évangélique, très favorable, comme on le sait, au Grand Israël : « Je ne peux imaginer me rendre aux Nations unies pour, comme l'a fait Obama, critiquer mon allié à la face du monde. Israël mérite un meilleur président que lui. » Le débat est ouvert.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie à la veille d'élections cruciales

La Tunisie était engagée samedi dans les derniers préparatifs pour ses premières législatives depuis la révolution de 2011, un scrutin crucial pour lequel un vaste dispositif de séc[...]

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

L’Égypte a décrété vendredi un état d'urgence de trois mois sur une partie de la péninsule du Sinaï, quelques heures après qu'un kamikaze a tué 30 soldats en[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 se jouera début novembre, "Jeune Afrique" a demandé aux internautes s’ils souhaitaient que la compétition se dispute au Maroc aux dates prévues,[...]

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections[...]

Égypte : dans le Sinaï, un attentat fait de nombreuses victimes parmi les militaires

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 25 soldats égyptiens et blessé une vingtaine de personnes vendredi. Il visait un barrage de l'armée dans le nord de la[...]

Israël : l'armée arrête un enfant palestinien handicapé mental de onze ans

Cela risque de ne pas arranger l'image de l'armée israélienne. Mise en ligne le 20 octobre par une organisation de défense des droits de l'homme, une vidéo montre ses soldats arrêter, ligoter et[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers