Extension Factory Builder
20/08/2012 à 17:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la CAF avec les joueurs Zambiens vainqueurs de la CAN 2012. Le président de la CAF avec les joueurs Zambiens vainqueurs de la CAN 2012. © Sipa

Le Camerounais Issa Hayatou et ses proches tentent de modifier les statuts de la Confédération africaine de football (CAF) pour garder la main sur la maison mère du football continental.

Le Camerounais Issa Hayatou, qui préside la Confédération africaine de football (CAF) depuis vingt-cinq ans, et ses lieutenants multiplient les manoeuvres pour se maintenir à la tête de l'institution (la prochaine élection du président aura lieu en mars 2013). Le 3 septembre aux Seychelles, ils tenteront lors d'une assemblée générale extraordinaire de modifier les statuts de la CAF définissant les conditions d'éligibilité du président. L'initiative vient de la Fédération algérienne de football (FAF), dont le président, Mohamed Raouraoua, est un proche de Hayatou.

Dans un courrier daté du 20 juin, la FAF propose que « tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du comité exécutif de la CAF ». L'adoption de ce texte permettrait d'écarter la candidature de Jacques Anouma, ancien président de la Fédération ivoirienne de football et principal rival de Hayatou. Aujourd'hui membre du comité exécutif de la Fifa, la fédération internationale, Anouma, qui n'entend pas se laisser mettre sur la touche, a récemment obtenu le soutien des autorités ivoiriennes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

Diaporama : les lieux qui racontent l'Histoire de l'Afrique

La mémoire de l’Afrique, ce sont des ouvrages et des mythes. Mais ce sont aussi des lieux qui invitent au recueillement et suscitent parfois l’émotion.[...]

OGM : les pays africains les plus avancés

 Dans "Technologies agricoles génétiquement modifiées pour l'Afrique", un rapport commandité par la BAD, l'Institut international sur les politiques alimentaires préconise[...]

La danse des popotins

La danse des popotins "Nous sommes les hommes de la danse dont les pieds reprennent vigueur en frappant le sol dur." Ce vers, vous vous en êtes rendu compte, n'est pas de moi, mais bien de Léopold[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Marc Rennard, Orange : "Une nouvelle révolution est en marche en Afrique"

Conforté par un chiffre d'affaires en hausse sur le continent, l'opérateur français prévoit une croissance durable du marché des télécoms. Face à une concurrence[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers