Extension Factory Builder
17/08/2012 à 15:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. © Reuters

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi pourrait succéder à Kofi Annan au poste d'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU en Syrie. Mais d'autres noms circulent pour une mission qui paraît presque impossible.

Lakhdar Brahimi aurait accepté de remplacer Koffi Annan comme médiateur international sur la Syrie, a appris Reuters jeudi 17 août auprès de sources des Nations unies. L'information reste au conditionnel, la démission de Kofi Annan de son poste d'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU en Syrie étant effective à partir du 31 août. Les noms de plusieurs possibles successeurs circulent. Celui du diplomate algérien Lakhdar Brahimi revient le plus souvent. Celui de l'Égyptien Mohamed el-Baradei, ancien patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique, est également évoqué - l'envoyé spécial de l'ONU étant aussi celui de la Ligue arabe -, mais l'hypothèse semblait peu crédible.

Parmi les autres candidats potentiels figuraient Miguel Ángel Moratinos et Javier Solana, respectivement ancien ministre espagnol des Affaires étrangères et ancien chef de la diplomatie européenne.

La vérité est que les volontaires ne se bousculent pas au portillon. En raison du blocage diplomatique entre, d'un côté, les pays occidentaux, l'Arabie saoudite et le Qatar, et, de l'autre, la Russie et la Chine, la mission apparaît en effet presque impossible.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux[...]

SOS islam

Pour les intéressés, le sujet est tabou, mais il est grand temps qu'ils l'abordent de front et sans oeillères. Mis à l'index, méconnu, objet de tous les clichés, le monde[...]

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Triste anniversaire de la révolution en Égypte: onze morts et un enterrement

Onze personnes ont été tuées lors d'affrontements entre les manifestants islamistes et la police dimanche en Égypte, tandis qu'une militante socialiste morte la veille était enterrée.[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

Égypte: une manifestante tuée à la veille de l'anniversaire de la révolution de 2011

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d'un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième[...]

Égypte : une révolution en perdition

Au jour du 4e anniversaire de la révolution, l’Égypte est plus que jamais déchirée entre une passion pour son nouveau dirigeant Abdel Fattah al-Sissi et la peur de voir la révolution[...]

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar al-Charia qu'il dirigeait

Le groupe libyen Ansar al-Charia, classé comme "terroriste" par les Etats-Unis et l'ONU, a confirmé samedi soir dans un communiqué la mort de son chef Mohamed al-Zehawi, annoncée plus[...]

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2692p006-007.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2692p006-007.xml1 from 172.16.0.100